Forum RPG se déroulant dans un pensionnat magique. Viens rejoindre nos aventures !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

:               
               :: FLOOD POWER :: Corbeille Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas   
   

Les vestiaires masculins, le paradis des hommes [feat Clifford et Sayid, la perle du beau monde]

   
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Mer 30 Sep - 21:38
Invité
       
       
Une foule de garçons s’exerçaient en cercle autour de la piste qui longeaient chaque mur de la grande salle de sport d'Ellour. Évidemment, certains courraient plus lentement que certaines pour avoir d'agréables vues, mais Calder n'était pas de ceux-là, pour une fois. En dehors des cours, peut être qu'il aurait été de ceux-là, mais pendant les cours, il était plutôt pointilleux. Il avait de longues foulées et avec quelques uns de ses amis, ceux qui arrivaient à suivre, il traçait bien loin devant le groupe précédent. Il y avait évidement une raison bien précise à cette vitesse. Tout simplement: il aimait courir et prendre de la vitesse. Lorsqu'il se sentait voler pendant quelques micro-secondes, lorsqu'il avait l'impression qu'autour de lui rien n'était réel, ça, ça le rendait euphorique. Il aurait pu courir pendant des heures sans but et sans destination si le professeur ne les avait pas sifflé pour que ses charmants petits moutons rentrent la bergerie. Passant une main dans ses cheveux, il attrapa la petite bouteille d'eau qu'il avait préalablement posée sur le bord de la piste.

Après avoir attendu que la cohue rentre d'abord, il s'y avança à son tour, pour se diriger vers le casier où il avait enfermé ses affaires. Il fallait jouer des coudes pour y accéder, vu la foule d'hommes qui s'y changeaient, retirant haut et bas sans aucune gêne. Il arriva enfin devant, et sortit sa clé pour ouvrir le petit rangement. Il attrapa son sac, le sortit pour le poser sur un banc non loin de là. Alors qu'il enlevait son T-Shirt, laissant apercevoir de quoi ravir pas mal de demoiselles, il entendit une discussion non loin de lui, qui attira son oreille. Quelque chose qui l'intéressait plutôt, à vrai dire.

" Vous savez qu'il y a une histoire à propos de fantômes ? commença un premier garçon aux cheveux verts qui prenait une expression mystérieuse tout en prononçant ces mots.

- Les deux filles qui sont mortes ? demanda Calder en s'approchant doucement, même s'il ne connaissait pas le moins du monde les hommes qui parlaient.  

- Nan, je crois pas. Ca remonte à avant que notre ancien directeur soit là... Donc pas mal de temps en fait. Dans les années 1980. "

Le jeune homme semblait s'amuser à faire attendre ceux qui l'écoutaient. Les histoires de fantômes intéressaient beaucoup le brun. Il aimait ressentir le frisson de la peur et de l'adrénaline qui lui parcourait le dos. Cette sensation de faire quelque chose de dangereux, ça le grisait complètement. De plus, il y croyait à ses âmes humaines qui étaient censées hanter les lieux où ils étaient morts, et souvent dans les pires circonstances. Même si les scientifiques n'arrivaient pas à se l'expliquer, ça ne voulait pas dire qu'il n'y avait rien. Au contraire. Le vert continua de retirer ses affaires puis rejeta la tête en arrière.

" C'est un prof qui m'a dit ça. Paraît qu'une fille s'est suicidée. Pour des affaires pas très claires. Elle a sauté du toit... Il n'a pas voulu m'en dire plus...

- C'est pas comme ça qu'elle s'est suicidée l'autre fille là ? Récemment ? demanda un petit blond au visage angélique, tordu par la peur.

- Je sais pas... Les profs ont bien étouffés pour pas que ça fasse de bruit. "

Son ami, un type aux cheveux normaux cette fois, très courts presque rasés, ricana, avec un sourire à moitié pervers. Même sans rien dire, Calder comprenait parfaitement les événements qu'il envisageait.

" On  pourrait inviter les filles sur le toit et organiser un espèce de test de courage ? "

Ben voyons, c'était une idée bien macho ça, mais c'était plutôt plaisant à l'oreille des jeunes hommes réunis qui s'imaginaient déjà la pression des petites mains des filles alors qu'elles s'accrocheraient à leur bras... D'autres personnes s'étaient approchés en entendant cette rumeur, et cette idée aussi, évidemment. Au final, plusieurs parlaient de comment ne pas se faire chopper par les profs, comment réussir à faire venir des filles, s'il fallait leur dire ou non... Un sourire légèrement sadique se dessina sur les lèvres du métamorphe. Rien que l'idée de pouvoir taquiner quelqu'un le rendait heureux. Voir un visage devenir gêné, rouge et un regard fuyant, c'était une de ses activités favorites. Et si en plus il pourrait ressentir de l'adrénaline... Il n'hésiterait même pas une seconde à y aller.    
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 4 Oct - 11:50
Invité
       
       
Les vestiaires masculins, le paradis des hommes
Calder & Clifford


"Wow, la ptite Sarah a un magnifique décolletés !"

Sayid, comme la plupart des garçons, courrait juste derrière elle pour regarder sa poitrine rebondir...
Cette dernière n'avait pas remarquait qu'un petit groupe de mec la suivait...

Même si le spectacle était plaisant, Sayid se lassa bien vite. Il ne faisait que trottinait depuis tout à l'heure pour suivre le rythme de la jeune femme et il était habituée à courir plus vite.
Il dépassa le petit groupe et se mit à courir plus librement.

Il arriva à la hauteur d'un gars au cheveux noir.
Il le connaissait un peu puisqu'ils étaient arrivait à Ellour en même temps et qu'ils avaient toujours eu des cours en commun. Il devait s'appeler Cratère... Cader... Calder ?

Sayid lui fit un bref signe de la main avant de le dépassait à son tour.
Il se sentit un peu honteux de ne plus se rappeler le prénom du garçon alors qu'il avait passez 4 année avec lui...
Ce Cadère allait devenir son ami ! Tous ses anciens potes avait quittait Ellour puisqu'ils étaient en 5ème année et Sayid c'était retrouvait seul avec 2-3 mecs qu'il ne connaissait pas très bien.

Sayid commençait à s'écrire une liste de "futur-copain" dans la tête quand le professeur siffla pour marquer la fin du cour.
Il s'incrusta dans un groupe de mec qui parlait de la "merveilleuse" Sarah et entra dans les vestiaires avec eux.

Son casier ou il avait rangeait ces affaires étant proche de l'entrée, Sayid n'eut aucun mal à l'atteindre avant de sa changer.
Son casier était juste à côtés de celui d'un type aux cheveux verts (aux cheveux moins beau que les siens) qui se mit à parler d'une histoire de fantôme.
Sayid aimait bien les histoires de ce genre. Il en connaissait pas mal et il c'était amusé à effrayer une dizaine de fille avec.

Le vert parla d'une fille qui c'était suicidée en sautant du toit d'Ellour et que les professeurs avait étouffés l'affaire.
Sayid repensa au bruit qu'il avait entendu un soir, ou il se baladait tout nu puisque c'était le seul moment de la journée où il était libre de faire ce qu'il voulait.
Le bruit faisait penser à un grincement de porte et plusieurs fois, Sayid c'était retournée pensant qu'on l'avait suivit.
Il s'apprêtait à raconter cet petite anecdote à ses camarades pour bien leur faire peur (surtout au petit blondinet qui depuis tout à l'heure, ne pouvait s'empêcher de faire de petite grimace effrayée) quand un type au crâne rasé proposa de faire passait un test de courage au fille.

Sayid trouvait l'idée pas mal. Il pourrait bien s'amuser...
Il avait même une idée pas mal pour toute les attirée sur le toit...
Il s'approcha du groupe de garçon qui s'était formait autour du mec au crâne rasée et proposa son idée :

_ J'ai une idée super simple ! S'écria Sayid, les filles sont la plupart d'une nature curieuse. 'Suffit d'leur envoyer un message mystérieux du genre "Vient sur le toit" sans signée et tu va voir, la moitié des filles d'Ellour vont rappliquer morte de curiosité ! Et pis pour les profs, faut pas s'inquiéter ! Faudrait faire ça la nuit pour mettre plus d'ambiance. Les profs vont dormir super tôt et ils dorment profondément ! Et leur truc des surveillants qui font une ronde la nuit, c'est n'importe quoi ! Depuis 4 ans j'me balade la nuit et j'ai jamais croisait personne !

Sayid se souvint que l'année dernière, avec des potes, ils avaient dépassait le couvre-feu est était revenu complètement bourrés à Ellour.
Le temps qu'ils arrivent à leur dortoir au 4ème étage, ils avaient dû rigolait une bonne quinzaine de fois le moins discrètement possible.
Et puis Sayid avait vraiment envie de faire un test de courage...

              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Sam 17 Oct - 20:47
Invité
       
       

Tout en m'habillant, je foudroyais du regard un grand brun qui s'aspergeait de litres de déodorant, me faisant tousser au passage. Il puait avant même que l'on ne commence à courir. Ne savait-il pas que les déodorants ne pouvaient pas remplacer définitivement les douches ? Bien trop de personnes semblaient croire le contraire, malheureusement, et j'envisageais sérieusement de contacter le directeur pour le supplier de donner un cours d'hygiène... mais comment contacter cette homme ? Ou femme ? Ou chèvre ? Mystère.

Il semblait y avoir beaucoup de mystères à Ellour, constatai-je en percevant des bouts d'une conversation qui se profilait derrière moi. Je n'étais pas certain de l'authenticité de leurs paroles, étant arrivé à Ellour depuis assez peu. Mais j'avais entendu assez de choses pour me sentir légèrement mal à l'aise, parfois, des rumeurs sur des morts, espacées d'à peine quelques jours du jour de mon arrivée. Mais aucunes des personnes les ayant mentionnées en savaient beaucoup, si bien que je doutais de tout cela. J'allais devoir questionner d'autres gens.

Une voix familière me tira de mes pensées, et je me tournai pour voir Sayid, alias le type qui faisait des siestes nus dans la salle commune. Lui et quelques-autres garçons préparaient visiblement une conspiration contre les filles d'Ellour, afin de les effrayer. Sayid allait surement essayer de ramener des filles de notre dortoir... Peut-être une occasion d'enfin pouvoir parler seul à seul avec Eleonore. Je ferais mine de la sauver des autres garçons maléfiques... et serai un héros... mais j'allais également devoir garder un œil sur Xotichl s'il la ramenait. Je décidai ainsi de me joindre à la conspiration.

Je m'approchai et saluai Sayid d'un hochement de tête. Ouais... on pourrait faire ça. lançai-je pensivement, l'esprit embrouillé de stratégies pour surveiller toutes les filles à qui je tenais à la fois. Puis les questions que j'avais en tête me revinrent à l'esprit. Dites... je me rapprochai de Sayid et d'un grand brun pâle qui se tenait près de lui. Il y a vraiment eu des morts ici, ces derniers temps ? Je suis nouveau, donc je sais pas vraiment.

Des accidents dans une école de magie, ce n'était pas si invraisemblable que cela. Mais la manière dont les gens en parlaient portait à croire que tout cela était étrange, comme s'il y avait eu plusieurs morts inexplicables en un très petit laps de temps. Mais le fait que je n'avais rien lu à ce sujet... je me souvenais des jours avant ma rentrée, pendant lesquels j'avais lu avidement toute la presse qui avait trait à Ellour. Rien à ce sujet.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 18 Oct - 20:54
Invité
       
       
Une vague d'excitation passait dans la foule de garçons qui s'étaient réunis. L'attrait de la jeunesse, cette envie d'être toujours plus proche du sexe opposé, de sentir leur contact, était bien présent ici. Le brun pensa soudainement à toutes les filles qu'il avait vu à Ellour. Y avait-il eu quelques unes qui lui avaient tapés dans l’œil ? Il avait des goûts plutôt stricts, particulièrement pour les filles. Et les animaux aussi. Mais qu'est-ce que les animaux venaient faire ici ? Peut être qu'il aimait certaines filles parce qu'elles ressemblait à des animaux ? Il commençait à harceler son propre esprit de questions auxquelles il songerait longtemps avant de trouver une réponse plausible, mais il fut interrompu par une voix qu'il avait déjà entendu auparavant. Il se retourna pour voir un type aux cheveux bleus longs et attachés en un longue queue de cheval. Calder l'avait déjà vu plusieurs fois en cours et dans les couloirs, mais il ne lui avait jamais parlé. Son idée était plutôt pertinente et semblait remplie de vécu. Après, il ne savait pas trop qui faire venir. Il y avait bien quelques filles dans son dortoir, mais elles étaient plutôt du genre à se mettre du rouge à lèvres et  à regarder les autres d'un air sceptique que de participer à ce genre de test un peu enfantin. Il soupira. Aaaah. Il commençait à douter de cette soirée. Enfin. De toutes manières il n'avait rien d'autre à faire le soir et encore mieux la nuit.

Son regard se tourna ensuite vers un garçon qu'il n'avait jamais vu auparavant. Un nouveau ? Ses yeux le fixèrent de haut en bas, pour essayer de cerner ne serait-ce qu'un peu le personnage. Ses paroles lui confirmèrent qu'il n'était pas là depuis longtemps et il eut un élan de compassion pour lui. Peut être qu'il n'avait rencontré que des gens étranges pour l'instant et qu'il commençait à se demander si il pouvait trouver quelqu'un de normal ici ! Enfin... Normal? La notion de normalité était subjective après tout... Il balaya les hypothèses et autres qui menaçaient d'envahir sa tête et se tourna vers le nouveau pour l'éclairer, bien que personne ne sache grand chose.

" Ah oui. Deux filles sont mortes au début d'année. Ce ne sont pas que des rumeurs comme ce soit-disant suicide de fille. Là, ça a été confirmé. Et... Ouais, autant dire que c'est des histoires louches. Je sais pas grand chose non plus en fait. Tu en sais plus, toi je suppose, nan ? demanda-t-il en lançant un coup de tête au garçon à la queue de cheval. J'ai l'impression que t'es très informé ! "

Cette dernière phrase, avec le petit rire qu'avait lâché Calder, pouvait paraître moqueuse, même avec le ton qu'il avait employé. Cependant Calder ne cherchait vraiment pas à envoyer une pique au jeune homme, pas du tout. Il trouvait même que c'était plutôt pratique de savoir des choses. Ici, il cherchait à cerner le personnage. Toujours chercher à juger les autres, à les analyser... Il aimait comprendre ce que pensait une personne en face de lui.

" Tiens, ça me fait penser que je suis pas sorti de Ellour depuis que ces deux morts se sont produites. Est-ce que ça a été diffusé en dehors des murs de l'école ou est-ce que le-la dirlo a étouffé l'affaire au point que dehors les gens n'en sachent rien ? "

Cette question lui était venue subitement, et il est vrai qu'il n'y avait jamais songé auparavant. Si même les élèves étaient si peu informés, c'est qu'il y avait quelque chose qui avait été tu. Et puis... Pourquoi il n'y avait toujours pas eu de cérémonie pour commémorer les défunts? Il lui semblait qu'il était de coutume que les choses se passent ainsi, mais pourtant... Rien à Ellour. Même pas un signe ou une annonce. Est-ce qu'il était sûr qu'on ne se moquait pas simplement d'eux ? Il commençait à ne pas apprécier du tout ce qui se jouait à Ellour.

" J'ai l'impression de me faire manipuler, je déteste ça... souffla-t-il, alors qu'il resserrait la tension qu'exerçaient ses mains sur ses bras croisés. "
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Contenu sponsorisé
   
   
       
       
                                       
          
Contenu sponsorisé
       
       
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
                               
Page 1 sur 1
                                              
          
      
                                                 
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
                             
Bienvenue à Ellour! :: FLOOD POWER :: Corbeille-
   
   
                               
   
                          
                  Sauter vers: