Forum RPG se déroulant dans un pensionnat magique. Viens rejoindre nos aventures !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

:               
               :: FLOOD POWER :: Corbeille Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas   
   

La rentrée...

   
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Sam 25 Jan - 17:04
Invité
       
       
Aujourd'hui, c'est la rentrée, je suis à moitié endormie, je ne pensais pas beaucoup à la rentrée, je préférais la guilde... ! Nouvelles écoles, nouvelles amies ! Ou alors des gens détestables, vraiment cruels et impitoyables, ou alors des pestes, des pervers, mais là, je suis assez stressée !
Des personnes qui sont passées à côté de moi parlaient de cette école à cette école, et disaient qu'elle était géniale ! Elle était remplie d'agréables professeurs et une dirlo spéciale... MAIS DANS QUEL SENS !
Je ne peux m'empêcher de regarder par la fenêtre de mon car les paysages, qui sont magnifiques, des villes, des près, des vaches, des lacs, et même, j'aperçois de gros poissons, ça serait bien que des pêcheurs viennent !
Je repense à plein de beaux moments dans ma vie, je m'assoupis une heure, et quand je me réveille, j'aperçois une ville, pas une petite, une énorme ! Entourée de magnifiques collines remplies de belles et rares fleurs. Je regarde attentivement le centre-ville quand nous passons, bien sûr nous ne roulons pas très vite, car vu qu'on est en ville c'est limité à 50, je regarde les galeries marchandes, les beaux mecs, qui sont plus âgés que moi, dommage...
Mais j'oublie ça très vite, la ligne de vêtements la plus cool du monde est ici ! Alors c'est décidé, j'adore cette ville, je trouve aussi de beau ensembles que j'irai voir ce soir quand j'aurai terminé de m'installer. Nous arrivons devant un grand bâtiment et un grand portail magnifique, c'est Alféa !!! L'école la plus célèbre au monde !!! J'adore ! Mais le trajet en car est fini, je descends donc du car et je vais devant le portail attendre qu'il s'ouvre, je ne peux m'empêcher d'écouter les conversations de certain :

<<- Tu sais que la dirlo est un monstre cruel !
- Je le sais mon frère me l'a dit, il ne pouvait rien dire sans aller dans son bureau !
- Et moi ma sœur dit que l'ancienne dirlo est partie, donc rassurez-vous ! Pas besoin de s’inquiéter !
- Mais et si...
- Ne dis rien, on verra ! >>


Ça y est je flippe une nouvelle dirlo c'est la cata, je commence à trembler, mais je m'arrête, je vais me sentir ridicule ! D'autre cars arrivent, beaucoup d'élèves en sortent, il y avait des filles, elles étaient toutes jolies, sauf celles qui se prenaient pour des stars.
Je commence donc à sortir mon portable le temps que la dirlo se montre pour qu'enfin je m'installe et que j'aille faire du shopping.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 26 Jan - 15:36
Invité
       
       
Une nouvelle année commence pour moi, et je dois dire que je n'en suis guère enchantée... J'étais sur le chemin d'Alféa, j'avais pris une des nombreuses navettes miteuses provenant de Magix pour me rendre dans cette école de ... Barbies ... Oui, mes cheveux sont roses et je porte des vêtements roses et ? J'attends simplement d'arriver à Alféa pour enfin me changer ! Je hais cette tenue que mon père m'a forcé de mettre ! Bref, j'essayais tant bien que mal de me calmer en jetant des regards par la fenêtre, le décor était féerique, je vous l'accorde mais je m'en fichais royalement !

« Où suis-je encore tombée ... » me murmurais-je ...

Il y eut un petit bruit, suivi d'un arrêt assez fort, cela signifiait que la navette s’arrêtait enfin. Elle était en face du fameux portail de ma nouvelle école, ce dernier était impressionnant, sa matière était en fer forgé bleu et sa forme ressemblait à des ailes de fées, je descendis donc de la navette et m'approchai du portail qui s'ouvrit à l'approche de fées mais je décidai cependant de rejoindre un coin tranquille. Je pris alors, mon portable et sillonna mes contacts avant de tomber sur ... un prénom ... son prénom ... Je ne l'avais pas encore effacé de ma carte mémoire, je l'aimais encore de trop pour le faire ... Je sentis que des larmes coulèrent le long de mes joues, et m’empressais de les sécher. C'est alors, qu'une jeune femme s'approcha de moi ....
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 26 Jan - 16:33
Invité
       
       
Je vis du monde arriver, ce qui était fort normal, mais une fille m'intrigua, elle avait de magnifiques cheveux roses, mais sa tenue ne lui allait pas beaucoup, ce qui était fort dommage pour une fille aussi magnifique ! Je l'aurais vue soit avec du vert soit avec du noir. Je ne pus m'empêcher d'aller la voir.
Avec les reflets du soleil, ses cheveux devenaient blancs, ça me rappelait beaucoup une amie, que j'avais sur Earthland, les cheveux de Mira étaient exactement pareils que ces reflets. Elle regardait son portable d'un air assez triste, elle me rappelait moi il y a un mois de cela où je suis arrivée ici, dans ce monde.
J'allai la voir, et comme toujours, je suis polie avec les personnes que je ne connais pas :

<< Salut, je m'appelle Salie Akarie, je n'ai pu m'empêcher de te remarquer, avec ta superbe coupe ! >>

Ce qui est vrai sa coupe de cheveux était tellement belle ! Tellement belle que l'on pouvait la confondre avec le soleil !

____

Mira: Personnage de Fairy Tail du nom de Mirajane.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 26 Jan - 20:25
Invité
       
       
Raff était dans ce qui ressemblait fortement à un bus mais sans les roues. Elle regardait à travers la fenêtre les paysages défiler, un brin de mélancolie ? Surement ! Tous ces paysages fleuris, pleins de couleur lui rappelait sa maison, son chez elle. Elle souriait en pensant à ses vieux souvenirs, et rigolait aussi un peu. Elle était aussi un peu stressée en pensant qu'elle allait en ce moment même vers l'école. Comme est-ce que cela allait se passer ? La dirlo comment était-elle ? Faisait-elle peur, ou pas ? Trop de questions insignifiantes mais pourtant réelles lui traversait l'esprit. Des choses aussi futiles ne devraient même pas se poser, mais bonnes comment agir lorsque qu'on stresse et qu'on est pas dans son monde. Tout en continuant d'observer le paysage elle continuait de penser, de réfléchir à des choses bêtes comme intelligentes.

Soudain ce que la brune appelait "bus" venait de s'arrêter devant une énorme bâtisse rose. La jeune fille descendit de l’engin et regarda autour d'elle, il y avait foule. Mais elle arrivait à distinguer les arbres autour d'elle. Il fallait dire qu'Alféa était bien entouré, avec ces grands arbres autour c'était magnifique. Elle avança vers le magnifique portail, mais rose, qui s'ouvrit devant elle. Elle le franchit et vit qu'il y avait plus de monde dedans que dehors.
Elle se retrouva dans le milieu de la cour sans même savoir comment elle avait fait mais d'un coup son cœur se stoppa, manquant un battement. Pas un beau gosse, loin de là. Cette chevelure elle ne pouvait que la reconnaître. Elle commença à courir à travers la foule, c'était elle, c’était sur.

"Salie !!!"

Elle essayait comme elle pouvait de se frayer un chemin, pourvu qu'elle ne se trompe pas. Elle continua a bousculer les autres, et se faire bousculer. Elle s'escusa de temps a autres. C'est cheveux voler derière elle, aux grès du vent. Sa robe violette laissait voir le début de la marque de la guilde de Fairy Tail.

Elle continuer a courire, toujours en bousculant pour passer, mais elle ne s'excuser plus du tout. Elle commencer a appercevoir mieux la personne, qu'elle sembler reconnaitre. Cette chevelure rose, aucun doute elle ne pouver se tromper. Elle l'appela une nouvelle fois, espérant que la rose l'entends.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 26 Jan - 20:38
Invité
       
       
Sac de cours sur une épaule, valise dans l'autre main, je m'avance vers une grande bâtisse composée de plusieurs tours.
A ma plus grande déception, tout est... rose. En gros c'est affreux, et je pense que je vais finir aveugle d'ici la fin de l'année.

Bref, je suis stressée, je ne connais personne et... comment dire ? J'ai jamais vraiment eu d'amies... Et mon look de geekette' n'arrange pas les choses. Eh oui, que voulez-vous, quand on ne s'habille pas comme tout le monde, on en paye les frais !

Je réajuste nerveusement mes lunettes, et me dirige vers un portail menant à Barbie School... Euuh Alféa, pardon.
Je sais que je ne passerai encore pas inaperçue avec ma chevelure rousse flamboyante et mes yeux cyan, et ça m'inquiète d'autant plus.

Quant à ma tenue, elle reste dans mon style habituel. Je porte un débardeur simple blanc avec une cravate lâche bleue à rayures noires. Ma jupe est noire, avec des carreaux du même bleu que ma cravate. Elle volette tranquillement au gré du vent. Une ceinture épaisse blanche orne ma jupe, et deux chaussettes hautes noires habillent mes jambes.
Niveau chaussures, ce sont des Vans simples noires.

Je serre plus fort contre moi mon sac clouté. Je prends une grande respiration et passe l'espèce de portail d'une couleur à vomir.

Les élèves sont nombreuses, je ne peux estimer aucun nombre, même approximatif. Toutes des poupées tout droit sorties de leur boite.
Soudain, on me bouscule. Une jeune brune essaye de rejoindre quelqu'un, apparemment, et ne manque pas de pousser tout le monde. Y compris moi. Ses yeux violets sont intrigants, m'enfin...

Je continue mon chemin, toujours accrochée à mon sac.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Ven 31 Jan - 17:16
Invité
       
       
La jeune femme possédait une belle chevelure rose saumon semblables à la mienne avec quelques différences. J'enfournais alors mon téléphone dans la poche de ma veste, enleva du mieux que je le pu mes traces de tristesse et l'observa, elle prit alors, la parole d'une façon des plus polies.

<< Salut, je m'appelle Salie Akarie, je n'ai pu m'empêcher de te remarquer, avec ta superbe coupe ! >>

Ce que Salie venait d'annoncer m'inquiétait quelques peu même si je savais qu'elle ne me faisait qu'un simple compliment. Je lui fit un faible sourire, pensant encore à lui, et me présenta.

<< Merci et Salut, je me nomme Cat Valentine ! >> Lui dis je en faisant un petit clin d'oeil.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Ven 31 Jan - 18:09
Invité
       
       
La jeune femme venait de me répondre avec un faible sourire, elle avais l'air d'avoir la tête ailleur:
<< Merci, je me nomme Cat Valentine ! Et salut, également ! >>
Puis celle-ci me fit un petit clin d'oeil.

J'entendait la foule, qui marchait... puis j'entendis mon nom, cela me perturba, qui pouvais t'il bien s'agir ? Je me retourna et je vis... RAFF ma cousine j'était perturbé et en même temps heureuse, je ne pu retenir mes larmes de la voir... C'était quelque chose d'énorme ! Revoir ma cousine bien aimer ! Je me mis a crier en lâchant quelque larme de joie.

<< RAFF, je suis si contente de te voir ! >>

Je vis que Raff n'avais toujours pas changer, c'est long cheveux châtain, c'est yeux violet, sa tenue aussi belle, une jolie robe violette, qui fessait des petit reflet, cela la rendait encore plus magnifique.

<< Désolé cat, je me suis un peut emporter, sinon tu sais dans quelle dortoir tu es ? Moi je suis dans le dortoir émeraude. >>

Je lui dit cela avec un petit sourire remplie de bonheurs en attendant sa réponse.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Ven 31 Jan - 18:25
Invité
       
       
Oui c'était bien elle ! La joie de la brune que fit qu’augmenter, son bonheur et son soulagement mélanger lui firent versé quelques larmes de joie. Elle continuer de pousser la foule sans s’excuser. Et c'est seulement quand elle arriva a quelque mètres de sa cousine, qu'elle commença a vraiment pleuré. Elle qui croyait avoir perdu tout le monde, voila qu'elle découvre sa cousine, qui elle aussi avait disparut avant la brune. Elle continuer de pleuré de plus belle.

Pendant ce temps, salie s'était retourner vers une fille lui demandant quelque chose que Raff ne put entendre, mais cela n’empêcha pas la jeune fille de continuer d'avancer vers sa cousine. Quand elle furent a seulement quelque centimètre elle ne put se retenir plus longtemps et se jeta dans les bras de la rose, in-changer depuis tout ce temps. Ces magnifiques cheveux rose saumons, son sourire, son visages et ses yeux. Rien quand la voyait Raff pleura de plus belle.

Elle sera sa cousine plus fort contre, comme si elle avait peur de la perdre de nouveau, peur que l'histoire recommence, qu'elle parte en la laissant seul ici. Elle ne voulez pas la lâcher mais elle réussis, difficilement certes mais surement, a dire entre ses pleures quelque chose a la rose.

-Je suis si contente de te revoir, tu ma tellement manqué Salie.

Puis elle repris de plus belle après seulement quelque minutes sous les yeux de salie et l'autre jeune femme, la petite brune se calma enfin, apaiser. Elle lâcha enfin sa pauvre cousine pratiquement écraser, et lui sourit, de son sourire innocent et enfantin. Elle se retourna vers l'autre jeune fille aux cheveux rose. Elle lui adressa a elle aussi un beau sourire, les yeux encore rouge de larmes.

Elle s’excusa de les avoirs déranger et demanda a sa cousine de rester avec elle, cette dernière accepta et elle se présenta a son tour a la jeune fille.

-Je m'appelle Raff enchanter.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Sam 1 Fév - 12:39
Invité
       
       
Une jeune femme hurla le nom de Salie à travers la foule, bousculant et ignorant les autres, je me demandais de qui il s'agissait, il fallait avouer, que s'était tout de même assez perturbant et étonnant que ce soit pour moi pour l'autre rose ... Salie se retourna et observa une jeune femme brune au yeux violet, elle hurla de bonheur et laisser échapper des larmes de joie.

<< RAFF, je suis si contente de te voir ! >>


Je ne fis rien, j’ignorai simplement, ce qu'elle se disait entre elle, je voulu même m'éloigner mais Salie se retourna vers moi et ajouta.

<< Désolé Cat, je me suis un peut emporter, sinon tu sais dans quelle dortoir tu es ? Moi je suis dans le dortoir émeraude. >> Dit-elle en me souriant.

L'autre jeune femme, se présenta également.

-Je m'appelle Raff enchanter.

<< Enchantée, comme tu as dû l'entendre, je me nomme Cat ! Pour te répondre, Salie, je suis dans le dortoir des Rubis, désolée ! >>

Mon téléphone se mit à vibrer, je le pris, m'excusa auprès des filles et décida de lire l'Sms' et devinez quoi ? Mon père ... Bref, je le rangea aussitôt sans même prendre la peine de répondre.

<< Excusez-moi ! >>
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Ven 7 Fév - 18:55
Invité
       
       
C'est alors que son téléphone se mis a sonner, mais celle-ci ne répondu point.
C'est alors quel nous dit:

<< Excuser-moi ! >>

Pour ma part je lui répondis d'un ton gentil, car pour l'instant je n'avais rien pour m'énervé:

<< Se n'est pas grave. Mais dit moi, j'aurait une petite question a te poser Cat, tu aime bien les animaux ? >>

Je lui dit cela, avec un sourire gentil, tout en le regardant, en même temps j'avais aussi le soleil dans les yeux cela, me rendait un peu aveugle, se qui m'était un peut pénible a voir.
Il y avais un peu de vent se qui fessait un peu voler nos long cheveux, qui changeait un peut de couleur avec le soleil il devenait plus clair que d'habitude. C'est aussi que je me rappela, que dans mon ancienne vie j'avais plus d'amis...
Ici je suis que avec deux seulement, les autres je ne les connaissait pas. Je me rappelait de mon petit ami.... Zeleph il me manquait temps...

C'est alors que je vis de plus en plus de monde devant le portail, tous étaient comme entassé dans une boite sardines.
Cacher O_O:
 
Mais aussi quelque nuage venait un peu parcourir le ciel, un peu d'ombre nous recouvris avec un peut d'obscurité, qui ne me gainait pas beaucoup.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Ven 7 Fév - 19:22
Invité
       
       
Soudain Raff commença a s'isoler un peut dans son monde, regardant le ciel, les nages qui défiler.
Quand elle regarder le ciel, elle se sentait apaiser, calme d'esprit reposer. Tout ce dont elle avait besoin pour reste sereine et calme. Elle tatas doucement son collier du bout de ses doigts fins. Son ongles frottent contre le pendentif a la forme d'un cristal transparent, surement d'un valeur inéstimable. Mais pour elle, combien valait le collier elle s'en fichait, ce qui compter c'était juste la valeur qu'elle avait a ces yeux. Il symbolisait le liens entre elle et ses compagnons de missions. Elle se laissa emporter par le bruit du vent, qui pour elle, résonner comme une douce mélodie a ses oreilles.

Elle reporta son regards vers sa cousine et cat puis se retourna doucement car elle avait entendus du bruit vers l'entrée principal. Il y avait foule, surement un nouveau bus venant d'arriver. Elle se mis sur la pointe des pieds pour essayer de voir se qu'il y avait même si elle savait que cela ne ferait rien et qu'elle ne verrais plus. Elle se laissa retomber normalement et se remis en sa position de départ, aucun bruit ne pouvez détruire le silence calme et tranquille des trois jeune filles. Puis la poche de Raff vibra. La jeune femme porta sa main jusqu’à dans sa poche et en sorti un portable. Elle le déverrouilla.

La brune déverrouilla son portable noir et blanc. Elle regarda attentivement l'écran, puis fit défiler le long message qu'elle venait de recevoir. Elle commença a taper elle aussi un message pour répondre a la répondre a la personne qui venait de lui écrire. La veille dame qui l'avait héberger tout ce temps, c'était d'elle dont venait le message. Raff lui devait tout et elle s'était promis d'être la pour la veille dame a son tour un jour.

Après avoir fini de dire qu'elle été bien arrivé et qu'elle avait retrouvé sa cousine, la brune verrouilla son portable et le rangea un nouvelle fois dans sa poche. Elle posa son regards vers les deux jeunes filles et décida de se remettre a regarder les nuages pensant a tout et a rien en même temps. Seulement ce qu'elle ne savais pas c'est que seul le bruit des feuilles la fit sursauté et elle sortie de ses pensées. Elle décida de partir de son coté. Elle regarda de nouveau les deux autres jeunes filles et leur dit :

"Je vous laisse, on se retrouve tout a l'heure après le discoure de la directrice, je veux faire le tour de la cour avant, ou essayer d'en faire la moitié. !"

Elle leur fit un petit signe de main et s'éloigna un peut. Essayant de se fréller un chemin dans la foule, non sans bousculer cette fois, juste passer doucement. Puis sans qu'elle comprenne le pourquoi du comment elle se retrouva les fesses par terre Elle regarda un vit une fille a la chevelure noir se moquer d'elle Ses vêtement rose aveugler la pauvre mage qui n'avait rien demander. Elle se releva, souffla un coup et commença a criée après la jeune fille, coupable de la chute de la brune. "L'année commençait fort", du moins pour Raff.

Elle continua sa route jusqu'à ce qu'elle arrive dans un endroit un peut plus isoler, et plus calme. Une sorte de fontaine rose, avec une eau claire magnifique. Elle s’assit donc sur le bort, sortir son phone et ses écouteur, qu'elle plaça sur c'est oreille et décida de mettre un peut de musique de façon a oublier le bruit autour d'elle et cela en regardant le ciel et les nuages défiler.

Un, deux, trois soleil !:
 
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Sam 8 Fév - 13:31
Invité
       
       
Salie me répondit tandis que la brune semblait rêvasser de son coté, elle ne tarda pas à prendre congé et s’éloigna.

<< Se n'est pas grave. Mais dit moi, j'aurais une petite question a te poser Cat, tu aime bien les animaux ? >>

La rose cliqueta des yeux, sans doute à cause du soleil, avec le sourire aux lèvres. Je lui répondis convenablement, mais je sentis que la fin de ma phrase prit une tournure interrogative, à vrai dire, pourquoi Salie voulais-t-elle savoir cela ? Enfin, bref !

« Oui, bien sûr, enfin, surtout les félins (?)! »

Mes yeux se détachèrent de la rose et se posèrent sur une troupe de personnes descendant d’une des navettes, il y avait des filles, des garçons mais surtout des beaux ! (*-*). Je me sentis rougir pendant un moment, pourquoi ? Je n’en sais rien, mais pas du tout ! Je finis par détacher mais yeux des jeunes hommes (Non, je ne suis pas une perverse) et me remis donc à fixer mon … amie ? Si je puis dire, je la fixai donc, et m’excusa à mon tour pour prendre congé.

« Désolée Salie, j’aimerais moi aussi visiter cette somptueuse cour avant le discours de la dirlo ! »


Cat s'éloigna rapidement de son amie, elle reprit rapidement son téléphone portable, prit ses écouteurs et lança sa playlist.


Spoiler:
 
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 9 Fév - 13:21
Invité
       
       
Il y a un mois, j'avais été amené par un anima à Magix, mais j'étais resté seul deux semaine, la troisième, je fus recueilli par une personne assez âgée une vielle femme gentille et adorable. Bon, elle sentait un peu la pisse, ce qui devait être normal.
Je me souvenais parfois des bons moments avec m'a salie, ce qui était fort dommage de ne plus l'avoir au prêt de moi, j'étais seul et désemparé. Chaque jour, chaque nuit, je pensais as ma belle amie, que je ne voyais plus...
C'était le grand jour de la rentrée, je montais dans un bus qui m'amena as cette fameuse école des arbres, des fleurs, des lacs, je ne voyais que cela, je crois que leur spécialité, c'est la magie... Il ne faudrait pas que je perdre contrôle de la mienne et que je foute le bordel...
Je venais d'arriver à cette fameuse école, je ne l'imaginais pas comme ça !
Je la trouvais plus colorée, avec parfois des petite touche de gris ou de bleu foncé... Non, c'était pire...
C'Étais Rose ! Du sous-sol au ciel ! Un peu de bleu clair, ça rassurait ! Car le rose partout c'est barbie et non-autre chose.
Je sortis du bus, qui d'ailleurs, je venais de voir que celui-ci volait et qu'il n'avait pas de système qui prend la magie pour du carburant. Mais non, c'était normal la magie était le carburant et ça le fessait volé... C'était juste bizarre !
La foule se précipitait pour descendre du bus pour se rejoindre devant le portail, mais mieux ne vaut pas se précipiter si on ne voulait pas être serrer comme dans une boite de sardine.
Je distinguais plusieurs fille et quelque garçon.
Je voyais des filles avec des cheveux roses comme ceux de ma bien aimer... J'étaie presque anéanti, mais quand je vis, une fille qui ressemblait à mon amie... Je me rappelai d'elle !
Je la regardai attentivement, je vis des long cheveux rose saumons, des yeux rose/violet, assez grande et développé, c'était sur c'était salie, avec sa jupe courte, on pouvait voir sa marque de fairy Tail !
C'était sûr ! C'était ma meilleure amie ! M'a moitie ! Mon amour ! Je ne me retenais pas, je lui sautais dessus, comme violeur professionnel.
Je ne pouvais me retenir de lâcher une petite larme de joie.

<< Salie, enfin, je te retrouve-tu m'a tellement manqué ! >>

J'étais tellement joyeux ! J'étais tellement content que je ne pouvais m'empêcher de pleurer.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 9 Fév - 14:38
Invité
       
       
Pendant le trajectoire de la navette, je ne pouvais m'empêcher de haïr mes parents ! M'inscrire à Alféa sous prétexte que la voisine d'en face y était revenue comme génie... L'arrêt brutale de la navette me tira de mes pensées. Je prit mon sac et attendit que des personnes passent avant de sortir. Quand je posa le pied à terre, un garçon en larme tira mon attention, il ne pleurait quand même de bonheur d'être arriver à Alféa !!! Je fut plus rassurer quand il courra vers une jeune fille au cheveux roses... Je continua à marcher vers le portail quand une musique digne de Barbie retentit, je regarda partout, d'ou venait cette sonnerie ? Je mit un peu de temps avant de voir que c'était mon téléphone, mon petit frère avait changer la sonnerie !! Je l’éteignit vite avant de me taper une honte général !!
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 9 Fév - 15:26
Invité
       
       
Raff continuer de regarder les nuages, son imagination la guider dans se qu'elle voulez voir plus que tout. Son téléphone en main elle continuer de parler avec la vielle dame qui l'avait herbager ses dernière semaine. Elle laissa perler un larme sur sa joue, elle repenser a ses amis, sa famille, tant de nostalgie le dévoré d'un coup. Elle ne savez plus que faire. Puis d'un coup son portable vibra dans sa petite main de fée. Elle répondit a la veille dame.

"Merci, mais je n'ai besoin de rien pour le moment, pour les vacances c'est d'accord, je vous remercie encore de votre aide.
Je vous embrasse, Raff"

Elle verrouilla son portable une nouvelle fois, sachant que la veille dame ne lui répondrez plus après.Elle rangea son portable dans sa poche et retourna a son observation quotidienne des nuages. Le vent résonnait jusque dans ses oreille, les autres étudiants passer autours d'elle sans qu'elle n'y prête la moindre attention, seul le bruit du vent avez de l'importance pour elle. Et a quoi servait de regarder des gens qu'elle ne connaisse point, et qui n'aurais rien a faire d'une regards d'une jeune fille insignifiante. D'un revers de manche elle fit disparaitre la larmes qui avait couler quelque secondes plus tôt sur sa joue. Ses beaux yeux violet reflété la joie qu'elle avait d'avoir retrouver sa cousine, au début, quand elle est arrivé elle ne pensé pas du-tout la trouver ici, mais elle avait tord. Comme quoi, la raison a ses défaut.

Elle se mis a pensé a ses amie. Surement plus a certains qu'a d'autre. Du style Nana, Savi, Modoria ou encore Aki. Pour elle s'était les principales personnes a qui elle tenait en dehors de Salie. Elle se demander aussi se que devenez zeleph, le pauvre sans salie il devait perdre la raison. Et puis la petite Wendy, que devenez t-elle ? Sensible comme elle est elle ne doit pas encore être remise. Trop de question sans réponse et qui n'en trouverons jamais tourmenté la brune. Elle avait mal de pense a l'état de ses amis, sa famille. Peut être qu'ils arriver a s'en remettre, difficilement mais surement.

Elle ferma les yeux une fraction de seconde et quand elle les rouvrit tout ces pensé négative, ses questions, disparurent. Elle retourna dans son admiration des nuages, qui prirent vite des drôle de forme guider par l'imagination de la jeune fée aux yeux violet. Elle passa sa main sur la haut de sa poitrine droite, effleurant du bout de ses fins doigt la marque bleu claire de la guilde de fairy  Tail. Tant de souvenir heureux dans se simple tatouage. Avec le temps les nuages reprirent des formes de plus en plus bizarre, elle ne pensait plus négativement, non ! Elle souriait de nouveau.

D'un coup une vribation se fit ressentir dans sa poche. Son portable ! Elle le prit, le lit message qu'elle venait de recevoir. Une bonne nouvelle de la vielle femme. Elle venait de prévoir leurs vacances. Elle partirait un week-end a la plage. Il faut que la dame était une riche qui vivait dans un lux pas permis, et donc qui avait pu garder Raff et la nourrir ainsi que de l’héberger dans de condition plus que convenable. Des vacances a la plage, Raff ne pouvez que dire oui. Mais la meilleur partie du message fit sourire la brune. Elle passa sa main dans ses cheveux, et répondis tranquillement a la dame. Un magnifique sourire venait de prendre place sur son visage angélique. Pour le moment cela ne se passez pas si mal que ça.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 9 Fév - 18:13
Invité
       
       
Après avoir enfoncé mon portable bien au fond de mon sac, je continua à marcher en direction du portail, quand j'arriva vers son niveau, il s'ouvrit comme par magie !! Je posa le pied vers la grande cour, et je fut choquée par les grand bâtiment, il était tous pratiquement rose !!! Me voici dans le monde de Barbie... J'avais une folle envie à ce moment de fuguer loin de cette école ! Et dire que je devrais supporter ce rose à perte de vue pendant 3 ans... Je sentit dans mon sac une vibration, signe que je venais de recevoir un SMS, je le lu :

"Coucou ma chérie, moi, ta mère et ton petit frère ne viendront pas ce week-end à Magix !"

Cela me fait un week-end sans eux, enfin une bonne nouvelle !
Je regarda vite fait ma montre, ce n'était pas encore l'heure du grand discours de la dirlo, je pourrais peut-être un peu me balader...
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 9 Fév - 19:24
Invité
       
       
J'étais perdu dans mes pensées quand les filles étaient parties visites... C'était dans ses moments-là où je me rappelle mes souvenirs avec mes amis de Fairy Tail enfin ma famille...
Gawen, il me manquait tellement son côte exibisionistre ! Je lui ferais honneur dans cette école, je me baladerais en veste soutif et minie jupe ! Pour Zeleph, l'élu de mon cœur je garderais toujours sur moi cette superbe belle pierre précieuse qu'il m'avais offert le soir de noël. Savi, ma petite sœur adoré... Que je ne verrais surment plus jamais, sache que le superbe collier que tu ma offert restera sur moi toujours ! Puis, d'autre que je ne pourrais pas citer... Je vous aime tellement... Je replongea dans mes souvenirs..

FlashBack :

<<
Passer, année 777 ~ Fairy Tail ~

-Cette Guilde et vraiment la meilleure ! Dit une jeune fille de sept ans as peine.
Sais-tu ce que veut dire Fairy Tail ? Demanda un vieux homme assez agée.
Fairy ces fée et Tail c'est Queue, mais ce n'est pas assez pervers d'y la jeune fille au cheveu rose saumon.
Ce n'est pas une question perverse ! Mais je te souhaite la bienvenue dans la guilde. Dit le maitre de celle-ci. >>

~Année 777 mois de décembre

<< Salie ! Bravo a toi ! Tu es mage de rand S ! Dit makarof le maitre de la guilde.
- J'ai... J'ai vraiment Réussi ! Dit la mage qui en pleurait de joie . >>

~Année 778

<<- Raff Akarie ? C'est cela ton nom ! C'est bizarre, j'ai le même que toi ! Dit la même jeune fille au yeux rose.
Oui, je trouve sa bizarre. Dit la jeune fille au cheveux brun et au yeux violet. >>

~Année 779

<<- je m'appelle Gawen, Qwentra ! Je suis un chasseur de dragon de glace. Dit un garçon au cheveux blond.
Tu n'es pas un chasseur dragon de nudiste plutôt ! Dit salie en train de se foutre de lui. >>

Fin de Flashback

Les plus beaux moments que j'ai vécus... Mes amis me manquent ! Mais j'ai ma cousine ici, s'il faut il y a un espoir pour leur parler. Si seulement la science trouvait ça, se serait le meilleur bonheur pour elle. C'est qu'alors un nouveau bus arriva... Je vis des gens des descendre, je ne remarquai pas un beau mec, que je conne sais il m'observait, je ne le voyait pas avec cette foule, puis la foule un peu dégager je le vis courir et ce jeter sur moi, il voulait me violer ou quoi ? C'est alors que quand il me dit :

<< Salie enfin, je te retrouve, tu m'a tellement manqué ! >>

Quand, je vis qu'il connesa mon nom, je le reconnue direct, c'était Zeleph ! Lui aussi avait-il été amené par un anima ? Je me dis que je n'aurais jamais pu le revoir, mais finalement, c'était le contraire, ces yeux étaient toujours aussi magnifiques ! Sans oublier, qu'il portait le t-shirt que je lui avais offert, j'étaie rassuré et lui aussi, je ne savais pas quoi lui dire, lui non plus, j'étaie heureuse,
Tel in conte de fées qui finit bien. C'est alors que je lui sautai dessus tel un vampire qui veut sa proie, puis je lui fis un bisou sur la joue.

<< sache que durant ces trois semaines sans toi, j'étaie désemparé, mais maintenant tu es-la-toi ! Et aussi, Raff, elle aussi, je l'ai revue ! >>

J'étaie heureuse, mais un cours moment, je repensai à Gawen, et Salie, j'espère trouver quelque chose pour leur reparler ou rentrer chez moi.
C'est alors je pris ma valise et je pris zeleph par la mains pour allez visiter tout en restant avec ma meilleure ami plutôt mon amours.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
avatar
      
M. le directeur
Administratrice toute puissante
   
Messages : 300
Date d'inscription : 19/01/2014
   
Voir le profil de l'utilisateur
       
       
                                       
          
Mar 11 Fév - 19:32
       
       
La rentrée. Un événement appréhendé par la plupart des personnes franchissant le portail d’Alféa, selon un degré plus ou moins élevé de stress en fonction des personnes. Les élèves les plus ambitieux avaient hâte d’arriver ici pour commencer leurs études, et entraient en général d’un pas soutenu et dynamique, un grand sourire dessiné sur le visage. D’autres, plus timides, avançaient un peu plus lentement, et essayent de se fondre dans la foule en évitant tout échange avec d’autres personnes plus… rebelles. Ceux-là en général semblaient assez dégoûtés en voyant que l’établissement était rose (pour ça, ce n’est pas de ma faute ! Ma mère avait écrit dans son testament de laisser Alféa de sa couleur favorite, à ma plus grande horreur…) qui contrastait avec leurs vêtements noirs, généralement de style rock ou gothique. En général ils s’en fichaient des autres et préféraient aller directement dans le dortoir, casque sur les oreilles. Certains s’amusaient déjà à faire des farces. Des futurs Emeraudes ceux-là… Pour finir, énormément de personnes restaient-là bouche-bée en admirant l’école, qui avait une jolie forme, je devais bien l’avouer (mais par contre pour la couleur, on passera !). C’était très distrayant de voir les nouveaux élèves arriver, c’était sans doute une des raisons principales pour laquelle j’aimais la rentrée. Ou plutôt « entrée » pour les premières années, qui étaient très nombreuses cette année. Si j’aimais les observer, c’est parce qu’elles sont tellement drôles ! Elles me rappellent moi quand j’étais plus jeune, lors de mon arrivée à Alféa. J’étais tellement stressée ! Et pourtant je n’avais pas pu m’empêcher de faire des farces dès le premier jour. En tant qu’ancienne Emeraude qui se respecte, il fallait bien que je m’amuse un peu en détendant l’atmosphère ! Ma mère n’avait pas trop aimé, sérieuse comme elle est. Mais bon, à l’époque je m’en fichais un peu.

Je repoussais une mèche de mes drôles de cheveux en la mettant derrière mon oreille, et poursuivit mon observation, souriante. Je tournai rapidement la tête vers l’horloge accrochée au fond de la pièce et vit que l’heure tournait. Il était temps d’aller faire mon discours, que je trouvais très honnêtement barbant. Les longs discours ennuyeux ce n’était vraiment pas mon truc, je préfère faire quelque chose de plus original ou alors tout simplement leur souhaiter la bienvenue sans devoir énoncer les règles, mais bon, j’étais bien obligée de le faire en tant que directrice très sérieuse que je suis (le « très sérieuse » était très ironique) ! Je remis mes cheveux bleus-verts en place, qui étaient attachés en macaron sur le côté, et observai ma tenue qui différait de celle que je portais d’habitude tous les jours. Je la détestais et préférais mes tenues de combat habituelles, mais bon… Pour cette occasion, il fallait que je sois présentable et souhaiter la bienvenue aux élèves dans une tenue étrange risquerait de leur faire croire que la directrice est très excentrique… Ce que je suis sans doute, mais bon, passons ! Je me levai alors de l’éternel siège rouge de ma mère, qui était son favori, contournai la table, sortis du bureau et entrai dans la grande cour.

Il y avait un brouhaha vraiment monstrueux ! Même si je n’étais pas vraiment adepte du silence complet, parler dans le vide serait tout de même assez gênant… J’allai donc chercher un micro magique avant de monter sur une estrade spécialement conçue pour les discours avant de m’exclamer :

« Votre attention, s’il vous plaît ! »

La foule se tut et se tourna vers l’estrade. Bien sûr, quelques élèves parlaient encore mais il y avait assez de silence pour pouvoir me faire entendre. Je fis un grand sourire, avant d’entamer mon discours.

« Bienvenue, fées et magiciens, bienvenue à Alfea ! » dis-je. « Pour ceux qui ne le savent pas, je suis Mme Wallace, et je suis la directrice de cet école depuis plus de 20 ans. Je sais que les discours de bienvenue sont en général longs et ennuyeux, donc je vais essayer de résumer brièvement.
Laissez-moi vous expliquer les règles. Et oui, malheureusement il y a toujours des règles dans un collège... J’en suis navrée, mais il vous faudra faire de votre mieux pour les respecter, même si je suis une personne très tolérante, vos professeurs ne le seront pas forcément. Après les cours, vous pouvez aller à Magix, ou faire les boutiques, ou encore aller à la bibliothèque pour lire ou faire vos devoirs, bref, ce que vous voulez, mais il vous faut absolument être de retour à 19 heures précises pour dîner avant de retourner dans vos chambres. Les retards seront sanctionnés, et une fois dans vos chambres, extinction des feux à 22 heures. Bien entendu, il vous faut respecter les uns les autres. »


Je marquai une courte pause, observant les élèves pour voir s’il y avait des protestations, avant de poursuivre :

« Le petit déjeuner sera servi à la cantine de 8h00 à 9h00. Le repas de midi sera servi de 12 à 13h00, et le diner de 19h00 à 20h00. Vous êtes répartis dans 3 dortoirs différents. Si vous n’avez pas lu le papier d’inscription en entier, vous ne saurez sans doute pas dans quel dortoir vous êtes. A la sortie de cette salle, un bac contenant des miroirs magiques seront à votre disposition. Si le miroir tourne rouge, vous êtes chez les rubis, s'il est vert, chez les émeraudes et s'il est jaune, chez les topazes. Pour ceux qui savent déjà dans quel dortoir vous êtes, il ne vous reste plus qu’à trouver votre dortoir et de faire connaissance avec vos colocataires ! »

Je souris, avant de terminer le discours :

« Et bien voilà, c’est fini, vous êtes tous vivants ? Je ne vous aie pas tués avec mon discours ? Tant mieux si c’est le cas ! Je vous souhaite à tous une bonne journée ! Et un bon séjour ici, chacun et chacune de vous est doté d'un grand talent, et je vous souhaite beaucoup de courage durant votre parcours pour devenir de grands magiciens et de grandes fées ! »

Il y eut quelques applaudissements, et j’observai les élèves se diriger vers le bac avec les miroirs. Du rouge, du vert et du jaune jaillit un peu partout, et je vis quelques-uns traîner un peu dans la cour, d’autres décidèrent de rejoindre immédiatement leur dortoir. Je retournai alors dans mon bureau, en me disant que ce serait une très bonne année !
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 16 Fév - 17:32
Invité
       
       
Une rousse venait de sortir d’une des nombreuses navettes qui menaient à Alfea. Elle inspirât et souffla. Elle était tellement contente d’être ici, elle venait de finir c’est étude dans cette grande école et aussitôt fait elle en devenait prof.
 
-------------------------------------------------------------

Mon cœur battais a la chamade, j’étais toute existé d’être à nouveau ici, en tant que prof’ cette fois, respect s’il vous plait. Je courus vers le portail d’entrée qui s’ouvrit devant moi, faisait trainer mes valise derrière moi j’avançai en courant. A mon avis j’étais arriver juste à temps pour le discoure de Madame Wallace. En y repensant, cette année je ne pourrai pas l’appeler Madame la directrice, quoi que ci finalement.

J’écoutair ce que la directrice répéter chaque année et laissa échapper un petit rire.

« Et bien voilà, c’est fini, vous êtes tous vivants ? Je ne vous aie pas tués avec mon discours ? Tant mieux si c’est le cas ! Je vous souhaite à tous une bonne journée ! Et un bon séjour ici, chacun et chacune de vous est doté d'un grand talent, et je vous souhaite beaucoup de courage durant votre parcours pour devenir de grands magiciens et de grandes fées ! »

C’est dernier mots me firre littéralement explosé de rire. J’étais plié en deux, et c’était le cas de le dire. Quand elle repartit je resserrai mon emprise sur ma valise, tout existé. Je devais me clamer, je devais faire bonne impression, je n’étais plus une élève mais un professeur maintenant, je devais me comporter maturement.

Je quittai la cours et décida d’aller à mon dortoir, celui des professeurs, et c’est là que je me mis a stresser.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Mar 18 Fév - 18:06
Invité
       
       
J’étaie dans un bus... Quoi de plus normal qui allais a Alféa... Une école de magie, j’étaie très heureux d'y allez ! Qu'elle blague j’étaie surtout déprimer d'y allez ! J’étaie sur de croiser des barbies et surtout la reine, cette dirlo, si il le faut sera la reine des barbies ! La pire j'en suis sur !
Je vis que le paysages était remplie de belle fleurs... Que je trouvait trop ROSE ! C'était affreux !
Je vis aussi que le bus s'arrêta devant une grand écoles, sa y est j'étais arriver devant cette école qui recueillait le plein de barbie !
Je venait de voir des bombes j'avais surtout repéré une beauté au cheveux brun... Elle était si magnifique, si splendide c'est yeux violet était si beau. Mais la flemme de descendre du bus c'est alors que le chauffeur me pris et je me jeta or de celui-ci, je lui répondis :

<< Eh Abruti ! Tu ma fait mal ! >>

Je n'avais pas remarqué m’aie j’étais en caleçon devant le portail... C'est des filles qui me l'avais dit... Je m'en fichait, j'adore être en caleçon ! C'est reposant ! Et sa fait tranquille mémère !
Puis quand je vis que j'était seul je passa vite devant un miroir et je vis de la lueur verte j'était donc un emeurode !

(Ps: Nono beaucoup de faute *-* -sort- )
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Jeu 20 Fév - 18:46
Invité
       
       
J'étais entrain de courir derrière la seul navette à partir pour Alféa en faisant des grands signes comme une folle. Mais le conducteur ne ma pas vue, ou soit il m'a vue et il à fait exprès d'accélérer parce que sa l'amusait tout court. Dans tout les cas il à décollé comme un cinglé ! J'avais l'envie de jeter par terre ma valise et de la piétiner, mais je me suis quand même retenue. Il ne me restait maintenant que deux choix : Sois retourner chez moi et pleurer sur mon triste sort, sois j'appelle mon père qui est le seul à connaître quelqu'un conducteur de navette ! Naturellement, je choisis la deuxième solution. Je saisis mon téléphone et appela mon père :

<< Allô ?
_ Oui ? C'est toi Lolita ?
_ Oui... J'ai raté ma navette... Tu pourrais m'emmener chez ton copain conducteur ?
_ Renée ? D'accord ma chérie ! De toute façon je n'ai rien à faire au travail ! >>


Je raccrocha et je me mit à attendre mon père impatiemment. Je regarda vite fait ma montre, il était 6 h 05, je n'arriver pas à croire que la navette m'était passer sous le nez, surtout quand on voit l'heure ou je me suis réveillée ! Je regarda ensuite la route pour voir si une petite voiture rouge arrivait... Attend... Si mon père est au travail il devrait prendre la camionnette qu'on lui prête... Je réalisa trop tard et je vue une petite camionnette ou trônait au milieu un cafard géant... Mais pourquoi mon père travailler pour la société de désinsectisation de la ville ?!! Je n'avais jamais oser monter dedans mais là j'étais bien obliger ! Je monta en ravalant ma salive, mon père me fit de grand sourire. Maintenant c'est prouver : J'ai un père fou !

Après un quart d'heure de route dans l'immonde camionnette, mon père s'arrêta et je descendis vite. Il toqua à la porte de son copain "Renée" qui ouvrit. En le voyant il sauta de joie et une longue discussion commença.... Je suis juste la fille la plus malchanceuse du monde ! Je donna un coup de coude à mon père qui se souvint pourquoi il était là. Il raconta tout à Renée qui décida de m'emmener, avec un petit quelque chose en retour :

<< 100 000 € ?!
_ Désolée, mais j'ai pas le droit d'utiliser les navettes en dehors du boulot !
_ Tu... Tu peut pas faire une exception ?
_ 99 999 € si tu veut...
_ Sa fait juste 1 € en moins ! >>


Et une autre discussion interminable commença, après avoir décidait de payer 10 000 €, Renée m'emmena devant sa navette, qui entre nous, n'était pas en super état ! Mon père me fit la bise et je prit place dans la vieille navette après avoir mis ma valise. Renée monta et démarra la navette, je regarda par la fenêtre toute la fumée qui en sortait, ma parole, il l'a utiliser il y a 20 ans ou quoi ! La vieille machine volante décolla enfin ! Je décida de faire une petite sieste. Il fallait dire que j'étais tellement stresser de ma rentrée que je n'avais pas fermée l'œil ! Je ferma les yeux et m'endormit.

Un grand Boum me réveilla, je regarda vite par la fenêtre, ce n'était qu'un rocher... Je demanda à mon conducteur si on n'allait bientôt arriver. Il me répondit que Magix n'était que à 1 km, je regarda par le fenêtre et vue des bâtiments au loin. Quelque minute plus tard, nous arrivâmes enfin à Magix ! La navette ralentit un peu, même si il n'y avait pas beaucoup de monde dans les rues il y avait quand même un peu de voiture ! Cela me laissa le temps de regarder les boutiques que je pourrais visiter après les cours. La navette quitta Magix et s'enfonça dans une forêt. Je regarda les sapins, entourer de quelques petites fleurs roses, quelques écureuils percher dans les arbres mettait une petite touche mignonne dans se paysage. Je sentis une légère secousse et vue que j'étais enfin arriver à Alféa !

Je sortis à toute vitesse en disant au revoir à Renée ! Je regarda partout, le portail était désertée ! En même temps, à 9 h 00, je pense que le discours est passée et que tout le monde est sois dans leur chambre ou sois il se balade dans Alféa pour visiter ! Je courus vers le portail qui s'ouvrit tout seul à mon arrivée. Je stoppa net. Je vais ou moi ?! C'est vrai que j'étais presser de venir à Alféa mais ou est-ce-que je vais allée ? Bon, en premier, ce seras ma chambre ! Mais dans quelle dortoir m'avais ton mis ? Je réfléchis et me rappela que j'étais chez les émeraudes ! Si j'ai une colocataire je lui demanderais de résumée le discoure de la directrice et si j'en ai pas... Et bas je me débrouillerais !

              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Ven 21 Fév - 10:23
Invité
       
       
J'attendais a l'arret bus mon bus. Quand le bug arrivas je montais et je m'assis a la derniere place. Je sortais de ma poche une photo de mes parents. Et je laissa tomber une larme sur la photo. Je la rangeas et je regardas l'heure sur ma montre. Il était 6h00. J'entendis le conducteur parlait et il dit:
<< On est arrivé a Alphéa. Prochaine destination: Le centre ville !>>
Dès que j'entendais Alphéa je descendirent du bus et je prenas mon souffle et dit tout bas :
<< Aller courage!>>
Et je poussa le portail qui était magnifique.
Je sortait de ma poche une carte de Alphéa et je regardait ou était la classe
<<Alors...la cour... Ah il est la !!>>
Je pointa du doigt sur la carte la cour et je courra vers la cour.

P.S: Desoler pour les fautes de temps la conjugaison ses pas mo truc ^^
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Contenu sponsorisé
   
   
       
       
                                       
          
Contenu sponsorisé
       
       
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
                               
Page 1 sur 1
                                              
          
      
                                                 
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
                             
Bienvenue à Ellour! :: FLOOD POWER :: Corbeille-
   
   
                               
   
                          
                  Sauter vers: