Forum RPG se déroulant dans un pensionnat magique. Viens rejoindre nos aventures !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

:               
               :: FLOOD POWER :: Corbeille Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas   
   

Ze big party of ze year [LIBRE VENEZ TOUUUS]

   
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 13 Avr - 19:18
Invité
       
       
    La journée s'annonçait différente des autres. A peine réveillé, je trouvai un énorme message écrit sur mon miroir : "Fête secrète dans la salle des fêtes à 23h ! Venez tous. PS : ne dites rien sinon les profs nous repéreront". Je gardai le silence pendant les cours et pendant mes balades dans les couloirs, même si je mourrais d'envie de parler de cette fête à quelqu'un. Je crus même pendant quelques minutes que c'était un étrange piège que l'on me tendait, jusqu'à ce que je vois un petit groupe de fées glousser ensemble d'un air important pendant l'heure du déjeuner. En m'approchant du groupe, je pus entendre l'une souffler à l'autre : "Annakin a bien commandé tout l'alcool qu'il nous faut ?". La fête ainsi confirmée, je me détachai discrètement du groupe en remerciant intérieurement cet Annakin dont le nom me rappelait bizarrement un vieux film terrien que j'avais vu dans ma jeunesse.

    Après de nombreuses heures d'attentes, il était enfin vingt-trois heures moins quart. En me rendant à la salle de bain, je vis qu'un autre message avait été écrit sur le miroir : "Bientôt ! Si vous pouvez, ramenez des pizzas, chips, boissons etc. de la cantine ! PS : n'oubliez pas que c'est dans la salle des fêtes". Le sourire qui avait orné mes lèvres depuis mon réveil s'étira encore plus, et je m'habillai rapidement. J'allai rapidement - en me forçant à ne pas courir - en la direction de la cantine, où il y avait d'autres élèves, qui voulaient tout comme moi rendre service à quiconque avait organisé ce miracle de fête. Je commandai trois pizzas et des paquets de bonbons des machines, puis me dirigeai vers la salle des fêtes, mon butin sous les bras.

    Devant la porte de cette fameuse salle, je fus surpris en constatant qu'il n'y avait rien... aucun bruit, aucune personne dans les environs, rien. Je craignis que ce ne fut qu'une cruelle blague, quand tout à coup la porte s'ouvrit d'un coup, et j'entendis soudainement les hauts-parleurs crachant les dernières musiques féeriques connues. Une jolie fée me fit un grand sourire et expliqua ce qui m'avait tant étonné : On est obligés de lancer un sort de discrétion pour que les profs et la directrice ne se rendent compte de rien... du coup faut toujours quelqu'un à la porte pour vérifier si c'est bien un jeune qui arrive. Elle me fit un grand sourire et me tendit un verre rempli d'une boisson douteuse, que je bus rapidement en me brûlant un peu la gorge au passage. Je ris ensuite, et rentrai dans la salle. Cette dernière était encore un peu vide, car il venait de sonner vingt-trois heures, mais après deux secondes j'assistai à la rentrée de plusieurs groupes de fées et de magiciens, qui se mirent aussitôt à danser et à boire. Comme quoi, ce n'est pas parce-qu'une école est rose qu'on ne peut pas s'y amuser.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 13 Avr - 19:48
Invité
       
       
Raff bougeait dans tout les sens et d'un coup se réveilla en sursaut, les larmes coulant le longs de ces joues rosie. Comme tout les matins depuis maintenant une semaine elle rapprocha ses jambes de tête et pleura en silence pour ne pas réveiller sa cousine dormant encore prêt d'elle. Le matin ce leva seulement quelque heures après, pour vous dire a quel point elle s'était lever tôt ce matin. Quand salie se leva a son tour raff fit semblant de dormir et se leva seulement quand sa cousine quitta la pièce. Ses larmes ne coulant plus de ses yeux rouge elle se leva définitivement et alla dans la salle de bain. Son regard se posa sur un mot écrit sur sa glace. "Fête secrète dans la salle des fêtes à 23h ! Venez tous. PS : ne dites rien sinon les profs nous repéreront" Un fin sourire se dessina sur son pale visage de porcelaine. Elle s'habilla rapidement et quitta vite sa chambre.

Au lieux de prendre son sac elle prit une veste. Elle n’irait pas en cours comme le jour précédent. Elle ne sécher pas, elle avait eu l’accord de l’infirmière. Elle passa donc sa journée en ville devant prendre l'air le plus longtemps possible. Comme le disait l’infirmière "rester renfermé n'est pas la meilleur chose pour la santé, autant sortir prendre l'air frai." Toute a journée elle se demanda si elle irait a cette fête jusqu’à ce qu'elle se décide a y aller.

Le soir elle rentras sans faire de bruit dans la chambre. Elle était seul. Son regard se posa sur le sol et elle alla a la salle de bain. "Bientôt ! Si vous pouvez, ramenez des pizzas, chips, boissons etc. de la cantine ! PS : n'oubliez pas que c'est dans la salle des fêtes" En temps normal elle se serrais précipiter a la cantine mais elle n'avait pas faim. Elle vouler juste y aller pour ce changer un peut les idée au lieux de broyé du noir. Elle prit donc une jupe noir orne d'une ceinture en métal a laquelle un pendentif ayant la même marque que ce tatouage pendait. Elle prit un haut deux fois trop grand qui laissait voir ses sous-vêtement. Par la suite elle attendit que 23 heures retentissent dans la nuit et quand l'heure fut arriver elle se hâta vers la salle des fêtes.

Quand elle entras il se passa beaucoup de chose : au début rien, puis une porte puis un sort de discrétion. Elle se lessa avancer tranquillement dans la salle se remplissant peut a peut. Honnêtement elle n'avait pas envie de manger ni de s'amuser mais peut être que de voir les autres rire lui ferais du bien ? Par la suite elle s’assit sur une chaise prêt d'une des plus grande table. Sans même sans rendre compte les larmes coulèrent légèrement mais elle n'y prêta pas attention voulant sourire et rire, rien qu'un peut ......
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Mar 15 Avr - 22:16
Invité
       
       
La sonnerie de mon réveil me tira brusquement de mon sommeil. En maladroite que je suis, je me pris les pieds dans la couverture et finis sur le parquet. Évidemment...
Je me frottais doucement la tête en évitant soigneusement mes cheveux, j'avais pas trop envie d'avoir la main coincée dans cette montagne rousse. Ouais, le matin, mes cheveux sont... bizarres. Pas coiffés surtout.

Les yeux à peine ouverts, et sans mes lunettes, j'entrepris de me diriger vers la salle de bain, et manquai de peu de me prendre un mur. La journée commençait bien... Je secouai la tête pour dégager une mèche de cheveux venue se placer devant mon visage et levai mes yeux vers le miroir. Outre ma tête de zombie, je remarquai un message sur la glace :
"Fête secrète dans la salle des fêtes à 23h ! Venez tous. PS : ne dites rien sinon les profs nous repéreront". Enfin quelque chose d'intéressant. Attendez une minute !! Qui a écrit ce message, et surtout comment ? Comment ?!! Je veux des réponses !
Ok je commence à parler toute seule. Rappelez-moi d'aller consulter.

Une fois ma douche prise, mes cheveux domptés, mon visage maquillé, et mes vêtements sur moi (oui, c'est plus pratique d'aller en cours habillée), j'attrapais mon sac de cours et attaquais cette journée, toujours l'idée de la fête en tête. Le fait que ce soit une blague m'avait traversé l'esprit, mais en voyant l'ambiance impatiente dans l'école, je jugeai que c'était vrai. J'attendis moi-même avec impatience la fin des cours. Ma dernière heure me parut durer une éternité. A peine la sonnerie retentit que je me hâtai de ranger mes affaires, avant de me rendre compte que la moitié de la classe avait déjà filé. Pas de doute, ce soir, c'était la fête..

Après les devoirs, le diner et autres, je retournais enfin dans ma chambre vers vingt-deux heures.
Je pense qu'il est temps de commencer à me préparer. J'ouvris mon placard et sortit quelques fringues. Bon ok, j'avais vidé la moitié de mon armoire, et alors ? Je fouillais dans le tas de vêtements divers sur mon lit, et dénichais une petite robe que j'essayais sans attendre. Mon regard glissa vers l'horloge murale. Exactement vingt-deux heures vingt. Aller, Merry, on se motive ! J'allais me regarder dans le miroir de ma salle de bain quand j’aperçus un nouveau mot : ''Bientôt ! Si vous pouvez, ramenez des pizzas, chips, boissons etc. de la cantine ! PS : n'oubliez pas que c'est dans la salle des fêtes. '' Les questions ''qui'' et ''comment ? '' demeurèrent toujours sans réponse, mais je n'avais pas le temps de me lancer dans des pensées philosophiques. Je revins à mon principal objectif : est-ce que cette robe m'allait ?
C'était une robe noire près de corps mi-cuisses, assez simple, avec un joli décolleté dans le dos. Je tournais quelques fois sur moi-même, et, assez contente du résultat, j'entrepris de m'attacher les cheveux avec un chignon flou qui, pour une fois, n'était pas raté. Je me remaquillais légèrement, enfilais des anneaux argentés assortis à quelques bracelet à mon poignet, et chaussais mes escarpins noirs pailletés. Douze centimètres de talons comme je les aimais. Je réajustais mes lunettes en regardant l'horloge. Il était à présent vingt-trois heures moins cinq. Je pris ma pochette en prenant le soin d'y mettre mon téléphone. Et je sortis discrètement de ma chambre.

Je croisais quelques élèves, souvent par binômes, qui pouffaient plus ou moins discrètement de rire. Je souris et me dirigeait vers la salle des fêtes. Sur le chemin (je ne passais pas part la case ''Cantine'' à cause d'une grande flemme) je me demandais comment ils pouvaient faire pour que le bruit ne s'entende pas.. Bah ! je verrais bien sur place. D'ailleurs, j'arrivais devant la salle des fêtes. La porte s'ouvrit d'un coup, et je rentrais avec hâte. Je fus surprise du monde qui était déjà là, mais quelque chose me disait que d'autres allaient encore arriver. La plupart tenaient déjà un verre dans la main - probablement de l'alcool, j'allais attendre un peu avant de commencer à boire. J'entrepris de me mettre un peu à l'écart, ou du moins là où il y avait moins de monde, quand quelqu'un me bouscula.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Mer 16 Avr - 9:20
Invité
       
       
L’heure du réveil venait de sonner, Cat abattit sa main sur l’engin maléfique, oui, oui, maléfique… Eh non, je n’exagère pas ! La rose se leva difficilement et balança sa couverture à l’autre coin de sa chambre, elle ira la rechercher plus tard, ce n’est pas un problème. Elle jeta alors, un petit coup d’œil vers l’extérieur, un temps, juste magnifique pour la saison. Bref, elle ne s’attarda pas et se dirigea vers sa salle de bain, pour se préparer.

Les yeux mi-clos, elle fixa son miroir, et remarqua immédiatement un mot marqué avec... Avec un rouge à lèvres ? La fée se raidit, fouilla dans sa trousse de toilette et prit l'un des siens... Super... Un crétin a décidé de l'utiliser pour ça... La jeune femme le jeta et rabattit sa trousse, énervée. Bon ? La fée s'attarda finalement sur le mot : "Fête secrète dans la salle des fêtes à 23h ! Venez tous. PS : ne dites rien sinon les profs nous repéreront". Bien qu'elle n'eait perdu un maquillage, ça en valait la chandelle. Son énervement disparu bien vite et fut remplacé par un grand sourire.

Elle prit sa douche, se maquilla et coiffa ses cheveux, avant d'aller se changer. Cependant, bien qu'elle soit prête pour aller, en cours, aujourd'hui, elle allait sécher, pour ne pas changer, vous allez dire et vous avez raison. Elle sortit de sa chambre et vint rejoindre le parc de cet enfer rose, comme Cat surnommait cette école. Elle y resta toute la journée et ne rentra que vers 20 heures, le temps de bien se préparer.

Se redirigeant vers sa salle de bain, le temps de se refaire une beauté, elle trouva un second mot : 'Bientôt ! Si vous pouvez, ramenez des pizzas, chips, boissons etc. de la cantine ! PS : n'oubliez pas que c'est dans la salle des fêtes. ''
La fée sourit, se remaquilla et se dirigea dans sa penderie où elle sortit une magnifique robe bustier noire, courte, très courte. Des talons haut, noir de plus de 10 centimètres, le tout remplis de paillettes, la fessant briller de mille-feux. Ses cheveux lâchés. De plus, Cette robe, Cat l'avait déjà porté lors de sa première rencontre avec son copain, Warren.

Le coup des 23 heures retentit, la fée se hâta a rejoindre la salle des fêtes, en étant déjà passé par la cantine où elle avait pris deux pizzas et quelques paquets de chips. Face à la porte, qu'elle poussa, elle fut étonnée de n'entendre aucun bruit. La fête venait de commencer, certes mais cela l'étonnait. Elle entra, un élève accueilli, lui tendit un verre rempli d'alcool et lui expliqua, qu'ils utilisaient un sort de discrétion. Elle entra alors, ne faisant pas attention aux autres, et jetant des coups d’œil partout, absolument partout pour pouvoir distinguer les activités qu’il se déroulait à cette fête, et c’est ainsi qu’elle bouscula, une rousse, elle ne la reconnu pas de suite, mais au fur et à mesure, elle distingua Merry’.

- « Excuse-moi, Merry’ ! » Dit-elle en terminant d’avaler, ce qu’il y avait dans son verre.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Mer 16 Avr - 14:22
Invité
       
       
    Quelques autres élèves firent leur entrée, et je scrutais les nouveaux arrivants en quête d'une connaissance. Je repérai ainsi Raff, assise avec un air morose. En parfait ami, je décida d'allai à sa rencontre et de m’enquérir de ce qui la faisait grimacer dans une fête. J'attrapai une poignée de bonbons, sachant qu'elle les aimait, et je commençai mon chemin vers elle. En marchant, je croisai Cat, la rubis aux cheveux roses lunatique, avec une inconnue rousse dont je n'avais pas encore eu l'honneur de faire la connaissance. En parfait jeune homme poli, je lui souris : Salut !. Je continuai ensuite ma route en mangeant un bonbon.

    Quand j'arrivai à la hauteur de Raff, je remarquai ses larmes. Bon, je l'avouerai : pendant quelques instants, une terrible envie de l'ignorer et de faire demi-tour me pris, parce-que honnêtement, on était à une fête et j'avais plus envie de boire et de rire que de consoler une fille triste. Mais il s'agissait tout de même de mon amie, et en me souvenant de toutes les fois où on avait mangé des choses délicieuses ensemble, j'arrivai à me débarrasser de cette stupide envie. Je lui tendis la moitié des bonbons puis m'assis à côté d'elle avant d'en manger un. Je pensai pendant un instant à lui demander pourquoi elle allait mal, puis je décidai de ne pas le faire, de peur qu'elle devienne encore plus triste. Je décidai d'employer une autre stratégie : la distraire de ses malheurs et la persuader à s'amuser aussi. Salut ! Tu te sens mal ? Arrête ! C'est trop bien, y a une fête, hein, hein ? Je ne savais pas vraiment d'où venait mon entrain soudain, mais j'espérai que ça marchait. Je versai ensuite un verre d'une bouteille de féerique. Le féerique avait toutes les caractéristiques d'un soda à la fraise mais pouvait aussi rendre les gens bourrés. Après, le désavantage était qu'on ne pouvait pas le discerner d'un vrai soda à la fraise, et que donc il y avait de fréquentes histoires de gamins de huit ans complètement ivres à cause de cela.

    Je tendis la fameuse boisson à Raff. Tiens ! Tu iras mieux, et ça accompagne très bien les bonbons. Je détaillai ensuite la salle du regard, en mangeant un autre bonbon et en buvant moi-même un verre de faux soda à la fraise, aussi surnommé l'alcool des filles de onze ans. Mais j'assumais : c'était délicieux. Je regardai ensuite le liquide rose vif dans mon verre, puis je me mis à rire doucement. Je me tournai vers Raff et chuchotai : Hé, regarde, on dirait que quelqu'un a juste foutu les cheveux de Cat dans un mixeur ! Les rubis ayant un égo surdimensionné, se moquer un peu d'eux était une bonne action.
              
                             Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Mer 16 Avr - 17:57
Invité
       
       
DRING !!!!!!!!!!!!

<< Hum... >>

DRING !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

La noire se redressa tout doucement avant d'éteindre son réveil. Elle le maudissait mais en avait bien besoin pour ne pas faire la grasse matinée tous les jours. Quelques minutes plus tôt c'était aussi le réveil de la rose, sa colocataire, qui avait retenti dans la pièce. Elle avait jeté sa couverture à l'autre coin de la chambre sans aller le chercher ensuite. À ce moment, Annick c'était retourner au moins dix fois dans son lit pour essayer de retrouver le sommeil mais ce fut son réveil à elle aussi qui l'en empêcha.

Tel un zombie, elle alla dans la salle de bain et en voyant le rouge à lèvres sur le miroir la fit sursauter. Au départ, elle aurait pensé à du sang mais en voyant la trousse de maquillage de sa coloc à coter la rassura. Les yeux à moitié fermés, elle déchiffra cette phrase sur le miroir :

"Fête secrète dans la salle des fêtes à 23h ! Venez tous. PS : ne dites rien sinon les profs nous repéreront".

Un petit sourire se marqua sur le visage de la noire.

<< Enfin quelque chose de bien dans cette école de barbie...
Pensa-t-elle >>

Elle prit un mouchoir et essuya le message avant d'aller prendre une douche, son sourire toujours aux lèvres. Elle imagina à quoi ressemblerait la fête. L'idée que les profs ne seront pas là lui donna encore plus envie d'y aller. Sans profs, toutes les lois son permis !

Elle sortit de la douche et elle se sécha tranquillement avant de s'habiller d'un haut noir à manches longues avec une veste assortie et d'un jean serré avant de mettre ses baskets favorites. Elle allait, comme toujours, sécher les cours. N'était-ce pas le passe-temps des rubis ? Elle sortit dehors et décida d'aller à Magix, là-bas, elle achèterait quelques affaires pour la fameuse fête car sa mère lui avait enlever toute ses belles tenues pour les remplacer par des robes roses. Elle se rappela le petit mot dessus "Pour mettre des couleurs dans ta vie !".

Elle se dirigea vers l'arrêt de bus en trottinant de façon à ne pas le rater. À son arrivée, elle eut quelques minutes d'avance, ce qui la laissa reprendre son souffle. Le bus, ensuite, arriva et Annick alla s'asseoir au fond, vers la vitre ou elle colla sa tête. Elle mit ses écouteurs pour écouter de la musique trash et elle ferma ses yeux doucement, sans pour toutefois s'endormir. C'était la voix du chauffeur, après un quart d'heure de route, qui lui fit rouvrir les yeux.

<< Magix ! >>

Elle descendit à cet arrêt et elle marcha quelques minutes avant de voir la première boutique ou elle entra...
Après avoir toute la rue, Annick trouva enfin une belle tenue ! Elle l'acheta avec les économies qui lui restait et en sortant, elle regarda l'heure.

<< 19 h 45... Murmura-t-elle >>

Elle alla en courant vers l'arrêt de bus le plus proche. Elle voulait pouvoir rentrer vite à Alféa pour pouvoir se préparer tranquillement avant la fête. Quand ce dernier arriva (avec quelques minutes de retard) Anncik se précipita dedans. Après une demi-heure de route, a cause de quelques embouteillages, la noire arriva à destination. Elle se mit à courir vers le portail qui s'ouvrit toujours tout seul quand quelqu'un en était à proximité. En arrivant à sa chambre, Annick regarda l'heure

<< 20 h 37 ? >>

Annick mit sa robe sur son lit et alla à la salle de bain pour utiliser du maquillage appartenant à sa colocataire. À son entrée, elle revue un autre message sur le miroir, toujours écrit au rouge à lèvres :

"Bientôt ! Si vous pouvez, ramenez des pizzas, chips, boissons etc. de la cantine ! PS : n'oubliez pas que c'est dans la salle des fêtes"

C'est à ce moment qu'elle se demanda comment quelqu'un avait put entrer dans la chambre et écrire ça. En avait-il profité pour voler des objets personnels ? Et si c'était un homme, aurait-il fouiller dans ses sous-vêtements ?!
La noire secoua la tête pour chasser toutes ses idées et elle alla, une fois de plus, effacer le message qui encrassait le miroir. Elle prit la trousse de maquillage de Cat, la sienne, elle l'avait malheureusement oublié sauf un petit tube de mascara à moitié vide. Après s'être refait une beauté, Annick alla mettre sa robe. C'était une robe plutôt serrée qui arrivait à mi-cuisse de couleur noire avec quelque paillette. Elle se regarda dans le miroir et elle décida de se détacher les cheveux et de mettre une petite rose noire artificielle dans ses cheveux. Après ceci, elle alla chercher des talons bien hauts noirs. Elle n'en porter pas tous les jours mais aujourd'hui c'était comme qui dirait une soirée spéciale !

Elle se regarda une dernière fois au miroir, totalement prête. Un petit sourire s'afficha quand elle vu son reflet. Il y avait un seul mot pour qualifier cela "Radieuse !". Fier d'elle, Annick passa la porte en repensant à ne pas oublier d'apporter à manger. Elle avait déjà pris un paquet de chips venant de sa réserve et elle alla en direction de la cantine pour prendre du champagne. Quand elle y arriva, déjà quelques élève y était prenant plusieurs friandises. Quand ils partirent, je pris une bouteille et me dirigea vers la salle de fête.

Quand elle fut à quelque mètre de la porte, elle fut étonnée par le calme ! La fête était donc un canular ? Pour être sûr de sa conclusion, la noire se précipita vers l'entrée et fut surpris de ce quelle vue. La fête n'était pas un canular ! Une personne vint l’accueillir et lui parla d'un sort de discrétion permettant de ne laisser aucun son sortir de la salle ! Cela raviva le sourire d'Annick qui lui donna les chips et le champagne. Quand son interlocutrice s'en alla , elle vue Cat vêtue d'un bustier noir et devant elle, elle remarqua Meredith, par terre. Elle devina que la rose venait la bousculer. À l'écart, elle réussit à distinguer Clifford et Raff. La brune n'avait pas l'air joyeuse mais la noire ne s'en intéressa pas. Elle alla vers le buffet ou elle prit une part de pizza 4 fromages et un verre d'alcool qu'elle but d'un trait. Elle reposa son verre et elle mangea avec bon appétit sa part de pizza. Une musique dansante retentit à ses oreilles ce qui lui donna envie de bouger un peu.

Elle alla vers la piste de danse ou déjà plusieurs élèves étaient entraint de danser. Annick se laissa porter par le tempo de la musique, sans pour autant remarquer une personne derrière qui, sans faire exprès, se trouva par terre en même temps qu'elle. Le temps que cette dernière le réalise, elle se releva vite en aidant la personne toujours par terre :

<< Dé... Désolée ! >>
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Mer 16 Avr - 19:09
Invité
       
       
La personne qui m'avait bousculée n'était autre que Cat.

« Excuse-moi, Merry’ ! dit-elle vidant son verre d'un coup.
- T'inquiète pas, lui répondis-je en souriant. »

Ma récente amie portait une robe bustier noire aussi courte que la mienne, et je fus un peu soulagée de ne pas être la seule à avoir fait un effort vestimentaire. Ses cheveux roses, couleur que je n'aime pas mais je l'avoue lui allait bien, étaient détachés et chatouillaient ses épaules nues. Elle était sexy, je devais le reconnaître, et je pense que de nombreux coeurs allaient être brisés ce soir.
Mes bracelets tintèrent lorsque je replaçai une mèche rousse derrière l'oreille. Je m'apprêtais à faire un compliment à Cat quand un jeune homme brun passa en nous gratifiant d'un sourire et d'un ''Salut ! ''. Puis il continua son chemin en gobant un bonbon. Je haussais les sourcils en me demandant qui cela pouvait être. Il connaissait sûrement Cat. Ou alors il était juste sympa. Ou il faisait du repérage.
Je reportais mon attention sur mon amie.

« Cat, t'es superbe ! » lui dis-je avec un sourire.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Mer 16 Avr - 19:57
Invité
       
       
-Et oh tes a une teuf la merde quoi !
-Ta gueule toi ou je te décapite
-Dangereuse psychopathe en approche, NYYYYYYAAAAAAA


Par la suite de ses pensé elle remarqua que beaucoup de monde venait d'arriver. Elle sourriait tristement. Elle vit aussi cat et merry' ses deux première amie dans ce château de barbie et de ken. Elle regarda Clifford approcher et lui fit un légé sourire. Il fallait avoue qu'au début elle ne l'avais pas vu, trop perdu dans ses réflexion. Il s'approcha d'elle tranquillement des bonbons a la mains. Ils en donnas un peut a la brune qui les pris en les fixant pendant que lui en mangeât un.

Salut ! Tu te sens mal ? Arrête ! C'est trop bien, y a une fête, hein, hein ?

Elle sourit et rit doucement face a l’excitation du jeune homme face a elle. Elle ne savais pas si='il était déjà sous l'effet de la drogue ou il faisait ça pour la faire rire, surement l'ayant vue versé des larmes réçament. Par la suite il fit apparaitre une bouteille contenant un liquide rose avec bulles.

Tiens ! Tu iras mieux, et ça accompagne très bien les bonbons.

Elle pris le vers qu'il venait de lui tendre et le regarda, hors de question qu'elle boive un truc pour finir péter !

Il rigola et se retourna vivement vers la brune qui rougit de peur. Il lui chuchota a l'oreille :: Hé, regarde, on dirait que quelqu'un a juste foutu les cheveux de Cat dans un mixeur ! Elle ne se retint pas et éclata de rire, c'était méchant vis à vis de la rose mais raff avait vrai eut besoin de rire un bon coup. De petite larmes perlaient a cause de ses rires. Mais elle se calma un véritable sourire aux lèvres retrouvant peut a peut gout aux choses et mangea d'un coup tout les bonbons qu'elle tenait en main. Par la suite elle demanda en regardant d'un regard douteux la boisson :

C'est quoi ? J'ai pas trop envie de finir péter moi j'ai encore dignité que je ne veux perdre et en plus j'ai pas envie de balancer ma vie moi !

Oui ! A chaque fois que la brune finissait péter ça tourner mal, très mal.


----------------------Flash back----------------------
/!\ attention lors de ce flash back vous allez entrez dans la tête de raff qui va devenir péter, gare aux âmes sensible x') /!\

Franchement pourquoi on fait toujours des fêtes dans cette guilde de timbrer. En plus y a gajeel qui chante, l’horreur ! Pourquoi moi ! Pourquoi mes pauvres oreilles doivent autant souffrir a chaque fois que cette idiot prend la scène. AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH, je vais le tuer le décapiter, le broyer pour enfin le hacher et le vendre a Natsu pour qu'il se servent de lui comme cobaye. Je suis méchante, nyatta ! A non enfaite c'est, BANZAI !! Et après Nyatta ! Je m'aime.

-Raff ca va ?

-Oui oui mira, cherche pas je part juste en live.

-Ta but ?!

-Tes folle, jamais.

-Dommage ca pourrez être drôle !

-Pour que tu raconte a tout le monde ce que j'ai fait après, non merci !

Par la suite je me leva et partit prendre place avec la pauvre petite Wendy seul. Nous avions décidez de reste imunisez contre le pouvoir de la drogue. Sans compte sur cette salo** d'erza qui vient de me forcé a boire. Mais pourquoi je doit faire ca ?! Parce qu'elle va me tuer. Ma vie ou l'alcool ? Qu’elle dur dilemme. Ma vie, adieux dignité chérie que j'aimais tant.

---Après avoir bu une dizaine de verre---

-Nytta !

-Raff ca va toujours ?
demanda mirajane avec un air diabolique.

-Yeah, je viens d'avouer a grey que je le trouver putin de beau mec.

-Nya, merci !


/!\le reste, il vaut mieux ne pas y penser x') /!\
----------------------Fin Flash back----------------------

              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Jeu 17 Avr - 12:00
Invité
       
       
«- T'inquiète pas, lui répondit-elle en souriant. »

Merry’ se tenait face à Cat, elle était vêtue d’une très belle robe semblable à celle de la rose, avec comme seule différence, qu’il ne s’agissait pas d’une robe bustier. Ses cheveux attachés en un chignon, qui au passage était très bien fait et chaussée, d’escarpins noires brillants, avec des talons de plus de 10 centimètres, comme la rose.

Cat détourna son attention de son amie, à la vue de Clifford qui traversait la salle pour rejoindre une brunette, Raff, ce dernier à la vue de la Rubis ajouta un sourire sur ses lèvres et lui envoya un : Salut !, tout en terminant de manger un bonbon. Pour toutes réponses, Cat l’ignora et souleva ses épaules, bien que Clifford soit cool, quelque chose agaçait la rose, chez lui, mais quoi ? (En dehors, de… Non, rien.) Cat laissa son regard sur lui, lorsqu’il chuchota une phrase à l’oreille de Raff et qu’ils explosèrent de rire, la rose l’ignora enfin, et rejeta son regard sur Merry qui était encore, toute souriante.

« Cat, t'es superbe ! Avisa-t-elle avec un sourire.
« - Je te retourne le compliment, Merry ! » Lui répondit-elle, avec son plus beau sourire.

Cat se retourna quelques secondes, pour déposer son verre avant de le remplir de nouveau. (Non, non, Cat n'est pas Alcolo !)
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Jeu 17 Avr - 18:01
Invité
       
       
Un beau jour s’annonçait et je reçu un message de la part d'une personne inconnue... Encore un couillons pas capable de mettre son nom ! C'était écrit qu'il y avais une fête à 23 heurs. J’aurais voulu crier de joie mais je m'empêcha car sinon j’aurai réveiller tout le monde... Oui car quand il est 6 heurs du matin faut pas trop gueuler...  Pendant toute la journée j'avais sécher, une flemme imminence de venir en cours. Je m'était assoupie toute la journée puis j'avais quand même été manger à la cantine, faut pas oublier de bouffer n'on plus. J'étais tellement concentré dans mon soleil que je m'était réveiller à 22 h 50 il me restait plus que 10 minute pour m'habiller, me maquiller et tout le bordel...  Je me dirigea vers la douche me douchée puis me maquiller puis m'habiller j’essayais toute sorte de robe jusqu'à ce que je trouve une parfaite.. une noir et rose saumon c'était celle qui me fallait, je m'habilla donc et je vis qu'il était 23h et 5 minute en retard de 5 minute ce n'est serment rien mais bon.. Je me baladais dans les couloirs sans faire trop de bruit, jusqu’à ce que je tomba sur une porte je rentrais j’étaie arriver dans les douche des mecs, enfin je sais pas comment j'avais fait pour me retrouver dans le gymnase, j’étaie ressortie aussi rouge qu'une tomate brûlée ! Je me sauva plus vite que je peut c'est alors que je vis une pièce allumé... cette fois si j’espérai que c'était le bonne endroit... Car franchement j’étaie maintenant un peut en retard !  Et j'ai horreur d'être en retard ! J’ouvris la porte et je vis des ballons de toute couleur des jeux de lumières et le principal DES GENS ! Bon au début j'allais viré le DJ car c'est ma place ! Oui j'aime fait ça ! La musique va décoiffé ! j'appelais donc un groupe que j'avais été une fois et ils arrivèrent plus vite que prévue et je pris le micro et je me foutu sur scène pour chanté.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Jeu 17 Avr - 19:09
Invité
       
       
    Raff sembla aller mieux. Elle mangea tous les bonbons à une vitesse éclair, ce qui m'arracha un sourire. Elle était probablement l'une des seules personnes à pouvoir rivaliser avec mon propre appétit. Elle refusa ensuite ma boisson et se plongea dans ses pensées. En attendant, je parcourus la salle du regard. Je repérai Annick, en train de parler à une personne que je n'arrivai pas à discerner, la rubis était juste devant elle. Tout le monde était venu à la fête, décidément. Ou presque. Quelques personnes manquaient encore à l'appel, pour le moment, comme par exemple Salie ou Warren. Ce dernier me fit penser à Cat, qui était toujours en train de discuter avec Meredith. Elle était très facilement repérable grâce à ses cheveux roses, ce qui me fit sourire. Le couple n'était pas venu ensemble, mais après la gifle à laquelle j'avais assisté au lac, cela ne m'étonnait pas beaucoup. J'eus aussi une petite pensée pour Liliane qui était partie d'Alféa pour des raisons inconnues. Elle me manquait tellement... Non, pas vraiment, en fait.

    En lançant un coup d'oeil vers la porte, j'assistai à la venue d'un groupe, qui se dirigea vers Salie, qui était en train de virer le DJ de la fête. Elle était probablement rentrée pendant que je regardais les autres. Ils montèrent ensuite sur scène. Salie avait-elle envie de chanter ? Je me mis à rire tout seul à cette seule pensée, en respectant tout de même le courage de Salie. Je ne me serais jamais proposé pour chanter. Mais peut-être était-elle excellente ? Dans ce cas, ce n'était pas vraiment comparable, vu la terreur que ma voix inspire aux gens. Je me tournai vers Raff et m'exclamai : Regarde, on va pouvoir assister à un concert de ta cousine !

    Je me levai ensuite et m'approchai de la scène en mangeant des bonbons. Je criai à Salie : Si tu te fais huer tu me dois vingt balles ! très fort pour que les autres entendent et pour les inciter à m'aider en la huant. J'avais bien envie d'un peu d'argent pour aller à ce nouveau restaurant à Magix avec de la délicieuse viande grillée. Je pensais à inviter Raff, si elle était triste. Ou peut-être inviter Cat, pour la voir se battre avec une serveuse. J'allais ensuite me servir un autre verre de soda rose magique.

              
                             Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Jeu 17 Avr - 22:44
Invité
       
       
Cat se retourna vers moi à mes paroles, et répondit :

« - Je te retourne le compliment, Merry ! »

Je lui souris en retour, et reportais mon regard sur la fête. Il y avait de plus en plus de monde et on sentait l'ambiance grimper à une vitesse folle. La musique résonnait déjà fort. Je remarquais une fille aux cheveux roses, d'une teinte différente de celle de Cat, et je crus reconnaître Salie. Elle vira le DJ et prit sa place. Je ne pus m'empêcher de rire. Elle attrapa le micro et, accompagnée d'un groupe dont j'avais vaguement entendu parler, elle commença à chanter.
J'entendis quelqu'un crier '' Si tu te fais huer tu me dois vingt balles ! '' et je ris à ses paroles en entendant quelques-uns huer Salie.
Je détachais mon regard de la jeune fille pour le porter vers un coin que je pourrais qualifier d'isolé, car comparé au reste de la salle il n'y avait pas grand monde. Je reconnus immédiatement Raff, assises en compagnie du jeune homme qui nous avait saluées, Cat et moi, tout à l'heure. Son nom, si je me rappelais bien, était.. Clifford. Oui, c'était ça ! Un nom assez étrange, d'ailleurs. Quoiqu'il en soit, je remarquais que Raff n'avait pas l'air bien malgré son sourire. Je me demandais ce qu'elle avait...

La musique changea et devint très entraînante. Je ne pus m'empêcher de bouger légèrement la tête, puis décidai que j'étais ici pour m'amuser ! J'entraînais Cat avec moi vers la piste de danse sans lui demander son accord et commençais à danser en rythme.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Ven 18 Avr - 17:00
Invité
       
       
Ragardant sa cousine sur scène un grand sourire orna le visage de la brune. Ses yeux s’illuminèrent, combien de temps n'avait elle prit place sur un scène ? Un peut moment désormais. Elle se leva brusquement et passa devant clifford comme une flèche en sautant sur la scène pour attire dans les bras de salie.

Désoler, désoler et désoler.

La brune s'excusait auprès de la personne la plus chers a ses yeux et la regarda par la suite, un grand sourire aux lèvres, le même qu'elle avait toujours eux. Elle regarda salie, ses yeux violet devenant plus claire. La brune s'incrusta donc au micro avec sa cousine. D'une voix douce les mots et les sons sortais de sa bouche en même que la rose a ses coter. Les deux filles chantaient en s'amusant, cela se voyait sur leur visage. Puis vient une pause entre deux chanson, la brune décida d'enfin prendre la douteuse boisson rose, morte de soif. Bien-sur elle ne se doutait pas de la suite mais bon. Elle remonta sur scène aider d'un des deux guitariste. Histoire de ne pas écraser Salie une nouvel fois et de la lasser en vie jusqu’à la fin.

Par la suite la brune enleva son t-short laissant voir son sous-tif noir. Enfin cela ne pouver pas être pire que l'autre nuit dans le lacs nue avec les deux mecs et cat. Et puis c'est comme si on le voyait en short avec un haut de maillot de bain au final. Elle le balança sur un mec passant qu avait des cheveux d'un rouge sang horrible. Par la suite elle continua en s'amusant.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Sam 19 Avr - 10:28
Invité
       
       
Après avoir aidé un jeune homme à se relever, Annick décida d'arrêter de danser (trop dangereux pour elle !). Elle alla se resservir d'une boisson rose, limitant la dose pour ne pas finir bourrés. Elle alla s'asseoir sur une chaise, buvant par petit coup son verre. En relevant les yeux, elle balaya la salle du regard pour essayer de repérer un ami. Elle n'avait pas envie de finir la soirée seule ! Regardant tous les recoins, elle ne vue personne de sa connaissance, trop de monde venait d'arriver et la salle des fêtes était presque blindée. La noire soupira avant de finir son verre et de le poser sur une table.

Relevant la tête, un groupe de musiciens se dirigeait vers une personne aux cheveux roses saumon. Sa tête lui disait quelque chose mais elle ne pouvait réussir à se souvenir du prénom ni du lieu de la rencontre. Elle regarda le groupe se dirigeait vers le DJ, qu'ils virèrent en arrivant. Annick regarda la rose monter sur scène avant de prendre le micro et de chanter une musique entrainante ! Cela redonna envie à Annick de bouger encore mais elle resta tout de même assied sur sa chaise. Elle entendu ensuite une voie qui s'adressait à la rose :

Si tu te fais huer tu me dois vingt balles !

Cela l'avait fait sourire. Elle se releva, essayant de distinguer qui venait de dire ça mais trop de monde s'était rapproché de la scène. La noire décida de faire de même, pensant que de plus près, elle reconnaîtrait peut-être la personne sur scène. En se rapprochant, elle voyait une brune monter elle aussi sur scène. Ce n'était d'autre que Raff, qui prit elle aussi le micro pour jouer en chœur avec la rose une mélodie douce qui berça Annick. Après une pause entre deux chansons, Raff remonta sur scène aider par un guitariste. La chose suivante étonna la noire, la brune venait de lancer son t-shirt sur un garçon aux cheveux rouges, laissant voir son soutien-gorge noir. Annick n'aurait jamais pu faire ça, même si parfois elle peut paraître folle, jamais elle n'aurait eu le toupet de faire ça, surtout en sachant que beaucoup de mec était là !

La noire essaya de se rapprocher de la scène et quand elle arriva, elle vue au loin Clifford. Elle retenue un crie de joie, heureuse de voir enfin quelqu'un qu'elle connaissait ! Elle s'approcha de celui-ci, qui avait le regard posé sur la scène et quand elle arriva, elle ne put s'empêcher de lui sauter dessus en disant "Devine qui est là !" même si ça voit la trahissait.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 20 Avr - 15:29
Invité
       
       
Oh oui, un bon gâteau au cocolat ! Un succulent mélange de noix de coco et de chocolat.. Le rêve ! Avec un doux coulis de framboise. C’est trop beau pour être vrai ! Je rêve..

« Alyssa ! Debout ! »

C’est bien ce que je pensais, je rêve. C’est vraiment ignoble de me faire rêver d’une chose aussi délicieuse ! Je dois en toucher deux mots à celui qui s’occupe de ça ! C’est qui ? Le gobelin des rêves ? Non, ça fait trop peur.. Un beau prince des rêves super sexy ? Surement ! M’enfin bref, je n’ai pas le temps de me lamenter sur mes rêves ou de fantasmer sur celui qui s’en occupe. Aujourd’hui, je retourne à Alféa. C’est la fin de mes vacances prolongées. Mes vacances que j’ai prises depuis le deuxième jour de la rentrée, je vous l’accorde, ce n’est pas très raisonnable. Mais bon, faut me comprendre, cette école est tellement.. Ennuyante ! Il ne se passe jamais rien d’intéressant là-bas. Mais si je veux réussir mon année, je crois que je n’ai pas trop le choix, je dois y retourner. D’ailleurs il serait temps de se préparer. Je ne vais pas faire la difficile. Une robe courte.. Celle-là est parfaite ! Un peu courte.. ? Non, parfaite. Rose comme je l’aime, avec un ruban blanc à la taille, magnifique ! Des talons hauts de la même couleur, quelques bijoux en perles rose, je suis parfaite ! Enfin, presque.. Juste mes cheveux qui partent en cacahuète, mais ça va s’arranger. Deux longues mèches ondulées qui entoure mon visage, le reste de ma longue et soyeuse – Oui, mes cheveux sont tout pour moi, après mes talons, bien entendue – revient en arrière pour former une queue de cheval. Plus qu’à me maquiller, et je serais prête ! Du beau rose pour mes lèvres, et du fard à paupière, rose aussi. Je ressemble à un bonbon géant, m’enfin bon, ce n’est pas grave, c’est parfait. Mes valises sont prêtes, je peux y aller ! Let’s go dans le tunnel spatio-temporel.. Je le sens mal. La dernière fois je me suis retrouvé à trois mètres du sol dans la salle de retenue. Bon j’arrête de parler, je me lance !
Je vois le bout du tunnel, ça fait au moins quatre bonnes heures que je suis là-dedans ! Je suis arrivée, je regarde autour de moi. Je ne suis surement pas à Alféa ! Une fête ? Il n’y a jamais eu de fête comme ça dans cette école, c’est impossible, je me suis trompé d’endroit. 23h passé, de la musique, de l’alcool, de la bouffe.. Et tout ça à Alféa ? C’est juste inimaginable. Et puis je ne connais pas cet endroit. Certes, je connais juste le chemin qui va de ma chambre à la cantine, mais je suis quasiment certaine que ce n’est pas Alféa. Où sinon, je rêve ! Bah oui bien sûr, j’ai dû m’endormir pendant le voyage ! Tant pis si je ne suis pas habillé pour cette fête – Oui, le rose ne fait pas fureur dans ce collège – et que mes valises roses pailletées sont en plein milieux de la piste de danse, mais je suis dans un rêve, un magnifique rêve, c’est la fête ! Bonbons, pizzas, chips, du soda à la fraise..

« Du soda à la fraise ?! »

C’est plus un rêve, c’est le paradis..
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 20 Avr - 17:56
Invité
       
       
    J'avais envie d'acheter l'usine qui fabriquait ce soda. Honnêtement, il était tellement délicieux. Je l'admirai, un petit sourire aux lèvres, en me demandant si je pouvais épouser la personne qui l'avait créé. Et s'il s'agissait d'un homme vieux et étrange de cent-vingt ans, je n'aurais plus qu'à prier qu'il ait quelques descendantes. En levant les yeux des fantastiques bulles, je vis Raff sauter sur scène et enlacer sa cousine. Une petite voix méchante en moi souffla "Euh, vous êtes obligées de faire vos trucs émotionnels sur la scène ? Je veux que le DJ revienne !" mais heureusement elles se mirent à chanter. Elles n'étaient pas si nulles que ça, en fait. On pouvait même les qualifier de "pas mal". Puis Raff enleva son haut et l'envoya sur un mec, ce qui me fit rire. Elle passait de pleurer à ça en moins d'une heure, c'était assez incroyable.

    Des mains m'empêchèrent de voir la suite et j'entendis distinctement la voix d'Annick me demander de deviner qui c'était. J'avais toujours trouvé cette coutume bizarre parce-que l'on reconnaitrait la personne par sa voix si on la connaissait assez bien, et que donc ce n'était efficace que si l'on ne connaissait pas assez bien la personne pour reconnaitre sa voix, mais dans ce cas, ce ne serait pas socialement acceptable de sauter cette personne et de lui couvrir les yeux... Je me tus et réfléchis à ces concepts pendant quelques secondes, appréciant beaucoup de répondre intérieurement à des questions philosophiques d'aussi grande importance.

    Je dis ensuite de ma voix la plus assurée : Bah, c'est Warren, c'est sur ! Avant d'attraper les mains d'Annick et de les baisser de mes yeux. Je me retournai ensuite jusqu'à lui faire face et je fis mine de m'étonner : Merde ! Salut Annick. J'aurais juré que c'était lui. T'as la même voix que lui, et des mains de mec... Je lui fis un grand sourire ironique. En me retournant, je vis des valides roses pailletées sur la piste de danse. Je haussai les sourcils, puis décidai de penser à autre chose. Alféa était une école de magie, et des choses bizarres pouvaient se passer. Il y avait aussi une fille habillée en rose. Tous les élèves présents à la fête avaient un air familier car je les avais croisés quelque-part dans l'école, mais j'étais absolument sur que je ne l'avais jamais vue. J'aimais beaucoup les filles qui avaient du rose sur elles. J'avais toujours pensé que le rose était une très jolie couleur malgré toutes les critiques envers elle.



              
                             Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Mer 23 Avr - 11:05
Invité
       
       
Bah, c'est Warren, c'est sur !

Si la noire ne le connaissait pas assez bien, elle aurait pensé que ce dernier disait la vérité mais elle était habituée à ses blagues. Elle sentit que Clifford enleva ses mains de ses yeux avant de se retourner vers elle en faisant une mine étonnée :

Merde ! Salut Annick. J'aurais juré que c'était lui. T'as la même voix que lui, et des mains de mec...

Elle ne put s'empêcher de sourire, surtout en pensant ce quel allait lui dire :

<< Attend... Tu veut dire que tu t'attendais à ce que Warren te saute dessus ? >>

Elle lui fit un sourire ironique elle aussi avant de remarquer que ce dernier regardait la piste de danse ou se trouvait... Des valises roses ?!!

Cela étonna la noire, Alféa était aussi bizarre que ça ?
En tournant légèrement la tête, elle vue à côté des valises une fille brune, en rose elle aussi. En la voyant, son visage lui dit vaguement quelque chose. Ou l'avait-elle vue ?

- Flash Back -

Elle regarda la brune qui avait l'air de toujours chercher la sortie. Malgré les indications de Raff, elle avait l'air toujours aussi perdue. Préférant l'oublier, elle continua sa discussion avec la première brune qu'elle venait de rencontrer mais cette dernière ne voulut pas répondre à sa dernière question. La noire préféra laisser tomber et ne put s'empêcher de voir ou en était la deuxième brune. Elle venait de faire demi-tour, se dirigeant vers un endroit plus clair qui devait être la sortie. Annick lui lança un "a plus" avant de continuer à écouter sa musique en regardant les parois des catacombes orner de crâne

- Fin du Flash Back -

<< Les catacombes... Murmura la noire >>

Elle se rappela petit à petit de la rencontre avec cette fille et le souvenir qu'elle cherchait la sortie juste derrière elle la fit sourire. Annick décida d'aller à sa rencontre, curieuse de savoir son prénom. Mais elle n'allait pas laisser Clifford comme ça ! Elle ne put s'empêcher de lui donner une baffe en lui disant assez fort :

<< Sa, c'est pour avoir cru que j'étais un mec espèce de Raff à cheveux courts ! >>

Elle avait fait illusion à la brune à cause de leurs cheveux bruns identique et de leur manie d'aller souvent à la cantine. Annick se tourna, dos à Clifford, avant d'aller rejoindre la fille brune qui gardait toujours ses valises à côté d'elle. Arrivant juste en face d'elle, elle lui fit un signe amical avant de prendre la parole :

<< Salut ! Moi c'est Annick, on ne se serait pas déjà vue quelque part ? >>
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Mar 29 Avr - 18:04
Invité
       
       
    Annick me posa une question très complexe sur ma relation avec Warren qui me fit rire. Elle semblait avoir compris que je plaisantais, ce qui me rassura... pendant quelques secondes, car juste un instant plus tard, elle m'administra une gifle en me traitant de Raff à cheveux courts, avant d'aller parler à la fille habillée en rose. Je me frottai la joue, embarrassé devant tous les regards qui venaient de se poser sur moi. Je ne voulais que faire une blague... Grimaçant légèrement à cause de la douleur, je me dirigeai vers le buffet, en décidant que manger quelque-chose allait tout résoudre. La nourriture avait toujours été une très chère amie, et la seule qui méritait une pure loyauté, dont je la faisais bénéficier sans limite ou suspicion. Je pensais joyeusement que la nourriture ne me trahirait jamais.

    Mes yeux s'illuminèrent sans doute de joie quand ils se posèrent sur les fameux bâtonnets de mozzarella, plus ou moins louches, que j'avais gouté il y avait déjà un bon bout de temps. Je m'en servis un, ou peut-être quatorze. Je mangeai mon butin avec avidité, en passant chaque bouchée avec une gorgée de superbe liquide rose pétillant. Plus je mangeais de bâtonnets de mozzarella, plus ma tête tournait : j'étais maintenant sur qu'ils contenait quelque ingrédient dangereux ou auquel j'étais allergique, mes crises d'allergie se manifestant très étrangement. Je mordis dans un dernier, malgré le fait que j'étais plus que rassasié. Mon estomac ne sembla pas le supporter, car je ressentais maintenant une certaine nausée.

    Conscient que je devais aller vomir aux toilettes, je titubai gauchement dans la salle, incapable de retrouver mon chemin. Ces bâtonnets maudits avaient encore fait leur effet. Je lançai des regards plein de désarrois aux personnes qui m'entouraient mais elles m'étaient toutes inconnues. Je levai ensuite mes yeux, et j'aperçus immédiatement deux personnes sur scène qui pourraient m'aider : les deux cousines émeraude. Je commençai à marcher en leur direction, retenant ma bile du mieux que je le pouvais. Je ne pouvais pas vomir par terre, pas après m'être reçu une gifle en pleine figure. Il y avait certaines limites dans mon niveau de tolérance à la honte.

    Enfin arrivé devant mon but, je sautai littéralement sur scène. Grossière erreur. Moralité de l'histoire : ne pas sauter ou faire des mouvements brusques quand on est à deux doigts de vomir, car on le regrettera, amèrement. Je ne pus plus me retenir et je rendis mon déjeuner sur ma pauvre amie, ma pauvre camarade émeraude, cette pauvre Raff. Mais au moins, j'avais beaucoup moins mal au ventre. Quand je terminai de vomir sur la pauvre fille, je lui fis un sourire gêné et dis simplement : Mm... désolé de t'avoir vomi dessus. Je voulais pas.

    Je lui tournai aussitôt le dos, avant de me reprendre une seconde gifle, voire de me faire étrangler car vomir sur quelqu'un est un horrible délit qui mérite la pire des punitions, et allai me cacher derrière quelques personnes. Je me rinçai la gorge grâce à mon pouvoir de l'eau, et quand mon haleine revint à la normale, je soupirai. Ça avait un peu mal tourné. Je regardai plus attentivement les personnes derrières lesquelles j'étais, deux filles en train de danser. Je me rendis compte qu'il s'agissait de Cat et de son amie. Euh, vous avez pas vu ce qui vient de se passer sur la scène, si ? m'enquis-je de mon air le plus innocent sans oser lancer de regard vers cette même scène.




              
                             Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Mar 29 Avr - 22:06
Invité
       
       
Au moment ou clifford sauta sur elle elle préféra oublier ce qui ce passa par la suite Une soudaine envie meurtrière né a se moment de la brune vis à vis du brun. Son camarade émeraude ne resta pas en vie longtemps. Il finit baffer et étrangle. Et alors que la catastrophe ambulante partait la brune avait usé de la magie pour se nettoyer le plus vite possible afin que le moins de monde se souvienne de cette scène ou même la voie. Elle était descendis de la scène et alla a son tour au toilette pour finir de sa laver car la magie avait simplement enlever les traces. Il faut dire qu'elle se hâta a se nettoyer correctement afin d'être nickel. Elle s'attache rapidement les cheveux en une haute queux et se changea par la même occasion. De tout façon ses fringues étaient foutu maintenant même laver ! Elle se vêtue donc d'une robe avec courte violet avec a la taille une grosse ceinture en tissu blanche. Elle garda par contre ses ballerine qu'elle ne pouvait se sépare. 

C'est au moment ou sont regards se posa sur le miroir qu'elle se mit a penser. Son regard dériva sur son collier et elle passa rapidement sa main dessus l'éfflorant du bouts des doigts. Un grand sourire se dessina sur son visage et un visage hanta son esprit mais elle préféra secouer la tête comme pour le chasser de ses pensées. Par la suite elle se hâta en cours vers la salle ou avait lieu la fête. Elle regarder partout cherchant du regards clifford pour quand même voir s'il n'allait pas mieux. Mais quand elle le vit avec Cat et merry' elle se dit que finalement elle avait eu peur pour rien. Elle sourit rapidement et se demanda que faire. Peut être retourner sur scène ?! Mais se rappelant la scène  qui venait de se passer. Elle rougit de honte et préféra le faire un pet plus tard dans la soirée.

Elle parti au buffet ou elle croisa quelques émeraudes avec qui elle avait fait connaissance. C'était un groupe de fille sympathique accompagner de quelques mecs sympa eux aussi. Elle mangeait avec eux tout en riant et parlant tranquillement. Elle souriait avec eux tout en leurs répondant joyeusement. Elle était plus proches des quelques mecs mais apprécier beaucoup les filles du groupes aussi. Même si Raff n'était pas souvent avec eux elle aimait bien se taper la grosse incruste histoire de bien les faire chier et de s'amuser avec eux. Quand ils mangèrent quelques confiseries  raff voulut les laisser pour remonter sur scène voulant énormément rechanter.

Elle remonta donc sur scène oubliant le fait qu'elle aie enlevé son haut plus tôt et que clifford lui aie donner son petite déj'. Encourager par ses amis juste devant elle prit donc le micro et se remit a chanter pour remettre de l’ambiance dans la fête. En temps normale elle n'aimait pas chanter en public mais pour une raison qu'elle ignore encore une chose lui donner le courage de chanter devant tout le monde.

              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Contenu sponsorisé
   
   
       
       
                                       
          
Contenu sponsorisé
       
       
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
                               
Page 1 sur 1
                                              
          
      
                                                 
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
                             
Bienvenue à Ellour! :: FLOOD POWER :: Corbeille-
   
   
                               
   
                          
                  Sauter vers: