Bienvenue à Ellour


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer. Mar 11 Mar - 1:35

EASTWOOD, ALEKSI, JO.



Date de naissance : Sept mars mille neuf cent quatre vingt seize.

Planète d'origine : Aleksi provient de la planète Melancholia, cette dernière étant la plus éloignée de la galaxie magique, mais aussi celle qui ressemble le plus à la planète Terre. Depuis maintenant mille ans, ce monde est connu pour être en guerre, une guerre entre cinq clans et c'est probablement pour cela qu'elle se rapproche plus de la Terre que n'importe quels autres mondes. L'humanité et la magie ont disparu depuis bien longtemps là-bas, faisant place aux armes à feux futuristes et aux avions de chasse. Autrefois un endroit magnifique où les fées, les magiciens et les sorcières étaient présents, fait maintenant place aux morts, aux ruines, aux explosions sans aucune place pour la magie.

Pouvoir magique : Difficile à dire, en effet, car Aleksi n'est rien d'autre qu'un robot. Une machine de combat inventée par la planète Melancholia. Mais la question n'est pas là, si elle a décidé de venir à Alféa c'est pour comprendre certaines choses. Depuis bientôt un mois, la jeune femme pense avoir découvert qu'elle n'était pas simplement qu'un tas de ferrailles mais qu'elle ressentait des choses, contrairement aux autres robots. Mais pas que, parfois, quand elle se sentait en colère ou apeurée, une forte explosion se produisait autour d'elle. Comme vous l'auriez compris, elle a le pouvoir du feu et plus particulièrement de la flamme bleue. Aleksi possède également une rapidité plutôt incroyable, un talent au combat surprenant et une voix magnifique qui pourrait s'avérer très utile.

Histoire du personnage :

Pour vous expliquez l'histoire d'Aleksi, il faut d'abord que vous écoutiez celle de la planète Melancholia avec plus d'attention.

Elle fut crée en même temps que toutes les autres planètes, certes, mais ce fut l'une des premières à sombrer dans un monde dépourvu de toute magie. Autrefois, on pouvait y voir des fées, des sorcières, des magiciens, des sirènes, toutes sortes de créatures magiques magnifiques. Cependant, il y a maintenant mille ans, plus rien de tout ça n'existe. Un nouveau roi fit son apparition sur le trône, un roi horrible, méchant et sans pitié. Un roi qui fit venir la guerre dans ce monde, une guerre sans fin. Au fil des années, alors que rien ne s'arrangeait, les habitants s'habituèrent à tuer et avaient malheureusement tous les mains baignées dans le sang. Les maisons, les palais, les villages, tout était plus que ruines. Des clans prenaient formes, et la magie se mit à être de moins en moins utilisée, les armes à feux faisant leur apparition. C'est ainsi que la magie disparue et qu'à ce jour, plus personne n'en parle ou n'en utilise. C'est en mille neuf cent quatre vingt que les corps des habitants commencèrent à être récupérés pour ainsi créer des machines à tuer. Cela peut paraître surprenant mais il n'existe que cinq robots à ce jour, un pour chaque clans existant et Aleksi est l'un d'eux. A présent, les habitants de Melancholia sont presque inexistants.


C'est en mille neuf cent quatre vingt seize qu'Aleksi perdit la vie, à dix-huit ans, tuée d'une balle en plein cœur. Le sept mars de la même année, son corps fut récupéré par un homme du nom de Fukawa Yuzuriha, chef d'un des clans, qui en fit un robot du nom de A - 7396. A son réveil, elle ne se souvenait pas de son passé, il était inexistant et ne pensait qu'à une chose : tuer, sans aucune pitié. Le visage neutre, impassible, sans émotion, elle agissait exactement comme une machine. Mais les années passèrent et plus des choses étranges se déclenchèrent.

Un soir comme les autres, en pleine mission, elle découvrit un petit garçon ainsi qu'une petite fille, se tenant la main. Prête à les tuer, le robot se stoppa, ayant ressentit un choque électrique qui l’en empêcha, suivant d'un souvenir plus qu'étrange qui la plongea dans un autre monde, comme ci plus rien n'existait autour d'elle. Le souvenir d'un garçon aux cheveux noirs, et elle-même, ensemble, riant et s'amusant dans d'immenses ruines d'un château, loin de la guerre. Les deux gamins se seraient l'un contre l'autre. Un court souvenir, certes, mais au moment de son réveil, elle était en laboratoire, un fil électrique branché dans le cœur, ayant perdu connaissance pendant l'attaque. Ce fut plusieurs années après, qu'un second souvenir fit son apparition, la mort de ce garçon. Alors qu'elle venait de tuer un adolescent, elle revit la scène comme ci elle y était de nouveau.

Il faisait sombre sur Melancholia et la chaleur était surprenante. Aleksi et le garçon aux cheveux noirs, âgés tout deux de dix-sept ans, probablement, marchaient dans les ruines d'une immense ville dont ils ignoraient le nom. Comme d'habitude, au lieu de se battre comme les autres, ils fuyaient, simplement pour garder leur humanité. Cependant, en pensant fuir la guerre, ils s'en rapprochaient sans s'en rendre compte et c'est une fois sur le champ de bataille qu'ils furent repérés par l'un des robots. Les deux adolescents se mirent à courir de toutes leurs forces mais Aleksi se fit piéger par la machine, des chaines l'entourant de toutes parts et c'est à partir de ce moment là que tout se passa très vite, le garçon sauta sur l’humanoïde et cria à la jeune fille de partir, de fuir, de courir très loin. En pleure, Aleksi n'avait pas le choix et elle se mit à courir aussi vite qu'elle le pouvait pour se cacher et c'est à ce moment qu'un coup de feu retentit. Sans regarder ce qu'il s'était passé, elle savait que son âme sœur venait de perdre la vie, elle en était persuadée car une part d'elle-même venait de partir en éclat, par sa faute.

A - 7396 se réveilla de nouveau en laboratoire et son premier geste fut d'arracher le fil qui se trouvait relié à son cœur avant de remarquer une chose incroyable. La femme robot s'était avancée vers un miroir et vit une goutte d'eau couler de son œil droit, puis une autre, de son œil gauche, sans plus jamais finir. Elle pleurait. Sa gorge était nouée, elle ressentait une émotion : de la tristesse. Jusqu'au moment où une flamme bleue se mit à sortir de son oeil gauche sans jamais s'éteindre... Elle ne comprit pas tout de suite ce qu'il se passait mais cette flamme était le signe d'une révolution prochaine, que la jeune femme allait changer les choses... Une bonne fois pour toute. Cette flamme était le signe de son nouveau pouvoir, d'une magie naissante en elle.





Sa seconde émotion fit en sorte qu'Aleksi eut enfin le déclic. Alors qu'elle était en salle d'entrainement, à se battre contre une gigantesque machine, cette dernière arriva d'un pas rapide vers elle, prête à tirer, mais prise de peur, Aleksi se crispa, quand une sorte de boule d'énergie fit son apparition autour de la jeune femme avant d'exploser, expulsant l'autre machine à l'autre bout de la pièce. Les émotions de la bleue commençaient à refaire surface, elle avait lutté tellement longtemps pour rester humaine qu'une part de son courage n'avait pas totalement disparu au moment de sa transformation. Ses sentiments étaient toujours présents bien qu'ils étaient enfouit au plus profond d'elle-même et que son cœur n'était autre qu'un amas de ferrailles et d'électricité : il recommençait à battre, à reprendre de la vie. La jeune femme luttait contre elle-même pour trouver des informations sur ce qu'il s'était passé en salle d'entrainement. Lui avait-on ajouté un nouveau système pour qu'elle puisse créer des explosions ? Non. Et c'est ainsi, que dans les ruines d'une très vieille bibliothèque, elle trouva ce qu'elle cherchait. Tenant un livre entre ses mains, racontant l'histoire de Melancholia, une femme, d'une trentaine d'années apparue devant elle. Surprise, elle lâcha le bouquin et regarda la femme qui la regardait avec insistance depuis maintenant plusieurs minutes. Cette dernière s'approcha d'Aleksi : « - Un robot lisant un livre sur le passé de Melancholia. Peu commun. » avait dit la trentenaire en se rapprochant davantage de la bleue, observant ses yeux. « - Des sentiments, hm ? » demanda-elle. « - Qui êtes-vous ? » étaient les premiers mots d'Aleksi, ce qui fit sourire la femme. « - Je pense pouvoir t'aider, si tu aides cette planète en retour. » Cette discussion était complètement incompréhensible pour la machine qui restait neutre face aux paroles de l'adulte, mais les explications qui suivirent allait changer la vie de la bleue, à jamais : « - Tu n'es pas comme les autres machines, je le vois. Tu as quelque chose en plus, ton cœur bat, n'est-ce pas ? Je sais que tu veux faire en sorte que cette planète redevienne paix et sérénité, que la magie revienne. Je sais que tu y crois. Rends-toi à Magix, à l'école des fées. Apprends à te servir de ton pouvoir, il te servira mais tu devras accomplir autre chose avant de revenir ici : être humaine, montre aux autres, qu'au fond d'une machine se trouve des émotions, des sentiments... » « Comment ? » avait coupé A - 7396 avec colère et impatience. Cette dernière n'en pouvait plus d'être coincée à l'intérieur d'elle-même, depuis si longtemps. La trentenaire se mit à sourire davantage avant d'ajouter : « - Comme cela, en éprouvant toutes les émotions et les sentiments possibles, la colère, la tristesse, la joie, l'amitié, l'amour... » et c'est ainsi qu'elle disparue. Comme ci cette dernière n'avait été qu'un fantôme, une illusion. Cependant, cette femme n'était pas n'importe qui...




Après plusieurs jours, en lisant plusieurs bouquins de magie, qu'Aleksi trouva le moyen de s'en aller de sa planète pour se téléporter à Magix à l'aide d'un portail. Alors qu'elle rejoignait la dimension magique, son physique se mit à changer, elle ressemblait véritablement à une jeune femme et non à un robot, ses cheveux s'était éclaircit, ses habits étaient plus appropriés et sa flamme s'éteignit. L'année scolaire d'Alféa avait certes commencé depuis longtemps mais à sa plus grande surprise, une fois dans le bureau de la directrice, elle reconnue cette femme, cette femme qui lui avait expliqué toutes ces choses. La directrice lui parlait cependant comme ci elle était une élève comme les autres, comme ci elle ne savait pas qu'elle n'était autre qu'une machine... Elle l'accepta dans son école et c'est avant de sortir de la pièce qu'elle lui lança un petit « - Bonne chance. »





Physique du personnage :

Sur Melancholia : Aleksi possède des cheveux bleus foncés d'une longueur incroyable, attachés en deux queues de cheval. Un magnifique visage de forme triangulaire, deux beaux yeux océans, un petit nez retroussé, une petite bouche bien dessinée ainsi qu'un teint très livide. Là-bas, une flamme bleue sort de son œil gauche. Elle est habillée d'un mini short noir, un simple petit haut protégeant sa poitrine, une énorme arme est accrochée à son bras droit et elle possède également un katana. Parfois, il lui arrive d'avoir un cape à capuche bleue foncée où une étoile blanche est dessinée au milieu de cette dernière. (Black Rock Shooter).

Dans l'univers magique : La machine, une fois arrivée dans cet univers, a les cheveux d'un bleu turquoise inhabituel et un teint un peu moins blafard. Les seules choses qui n'ont pas changé, sont sa morphologie : Un mètre soixante sept pour cinquante cinq kilos, ses habits : pour paraître un peu plus approprié ainsi que la cicatrice qui était autrefois positionnée sur son ventre ne s'y trouve plus. La flamme qui sortait de son œil s'est éteinte et s'est rallumée à l'intérieur de son cœur. (Miku Hatsune).


Caractère du personnage : La bleue n'est pas réellement humaine et doit réapprendre à vivre, à comprendre et à ressentir les sentiments donc il est possible qu'on la prenne parfois pour quelqu'un d'étrange et d'insensible dans certaines situations délicates. Elle se fera probablement passée pour quelqu'un de bizarre, voir une fille complètement folle. Mais même malgré le fait qu'elle soit une machine à tuer, que ce n'est autre qu'une meurtrière, personne n'est là pour lui donner des ordres à Alféa et fera tout pour être agréable avec les autres. Cependant, Aleksi a tout de même un franc parlé, jusqu'à paraître vulgaire et ne se laissera jamais marché sur les pieds. Avec elle, il faudra quand même être méfiant et ne pas trop provoquer sa colère car vous risqueriez de vous retrouvez avec un ou deux membres arrachés ou bien avec la tête brûlée. C'est seulement avec le temps qu'elle se forgera un caractère bien à elle. En amour, c'est une tout autre question, la jeune femme étant déjà tombé amoureuse et ayant vu cet amour mourir devant ses yeux, elle aura probablement du mal à ressentir de nouveau ce sentiment...

Niveau de RPG : Bon.
Où avez-vous découvert le forum ? : Je suis Romano Ketchup, alias Jo, anciennement Demetria.

ALEKSI'S VOICE.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer. Mar 11 Mar - 12:02

Jo', j'ai failli chialer en lisant l'histoire du perso' x)

Franchement, j'adore ta présentation !

Ah, et bienvenue ^^
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer. Mar 11 Mar - 12:52

Oh merci, c'est trop mignon. <3
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer. Mar 11 Mar - 14:15

Jo, j'adore tes présentations =')
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer. Mar 11 Mar - 14:29

Meeeerci. <3
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer. Mar 11 Mar - 14:43

Tout le monde adore ta présentation Jo' <3
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer. Mar 11 Mar - 14:44

Ça me fait plaisir.. Surtout que j'ai fais ça à moitié endormie.. :$
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer. Mar 11 Mar - 14:45

xDDD Qu'est ce que c'est quand elle bu son litre de café x')
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer. Mar 11 Mar - 14:47

Oh et bien, tu as le droit à trente-six pages de présentation avec chaque années, ainsi que tous les détails de l'histoire ! (a)
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer. Mar 11 Mar - 15:46

Bienvenue ^^
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer. Mar 11 Mar - 17:42

Re-re-Bienvenue Jo' ! XD
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer. Mar 11 Mar - 19:55

JO ! On est ds le même dortoir *u*
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer. Mar 11 Mar - 19:59

Jo, le retours XD
vive les emeraude merde TT
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer. Mar 11 Mar - 20:19

Bienvenue, poulette, j'adore ton perso *-*
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer. Mar 11 Mar - 20:22

XD
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer. Mar 11 Mar - 20:35

Poulette oO
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer. Mar 11 Mar - 20:43

Vous êtes des anges. <3
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer. Mer 12 Mar - 7:38

Ouiiiiii on sait =D -je sors-
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer. Mer 12 Mar - 13:53

Merci je sais cela ** -se jettes des roses-
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer.

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Aleksi Jo Eastwood, une machine à tuer.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kura, un être né pour tuer... [Validé]
» Tuer Mordirith (trait Bravoure) (Reporter)
» Tuer sans faire de bruit, facile non ? (PV Alya Sai)
» "Vas-y, fais moi plaisir..." Clint Eastwood
» Omar m'a tuer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Ellour :: FLOOD POWER :: Corbeille-