Forum RPG se déroulant dans un pensionnat magique. Viens rejoindre nos aventures !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

:               
               :: FLOOD POWER :: Corbeille Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas   
   

Baignade... mouvementée. [RP PERVERS. PV. Warren - Clifford - Raff - Cat]

   
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 9 Mar - 19:42
Invité
       
       

Baignade ... mouvementée...

Le parc.

Oh, c’était vraiment un très bel endroit. Surtout la nuit. De plus, c’était la pleine lune, donc on pouvait quand même venir s’y promener quand le soleil n’éclairait plus le ciel. Même si bien sûr, à la base, les balades nocturnes sont loin d’être acceptées, et je risquais quelques heures de colle pour ce que j’étais actuellement en train de faire. Sauf que bon, vous me connaissez, moi avec mon caractère de rebelle, hein, le rubis que j’étais s’en fichait éperdument et venait quand même se balader en pleine nuit. Je préférais la nuit que le jour. C’était peut-être en rapport avec mon pouvoir, c’est-à-dire les ombres.

Une nouvelle fois, je n’arrivais pas à dormir, alors comme une ombre dans la nuit noire je me faufilai dehors discrètement pour écouter du métal en boucle, puisque je n’avais rien de mieux à faire, et que je n’avais pas faim. Une escapade à la cantine n’était donc pas nécessaire, alors je me suis dirigé comme d’habitude vers le parc.

Une fois assis sur le banc, je me rendis compte qu’il y avait de drôles de bruits dans la forêt. J’ouvris les yeux, et me tournai vers l’origine du bruit. Tout d’abord, je me dis que ce devait être le vent. Problème : le vent ne semblait pas souffler très fort ce soir, ce ne pouvait donc pas être ça qui avait produit un bruit pareil. C’est là que j’entendis une voix humaine. Alors comme ça, je n’étais pas le seul à être sorti cette nuit-là… Comme l’autre jour à la cantine où je croyais être seul, mais que j’avais découvert Raff en train de manger une glace au chocolat. Peu intéressé, je m’apprêtais à allumer mon iPod, quand il y eut un nouveau bruit, plus fort que le précédent. Il s’agissait d’un bruit d’éclaboussure cette fois-ci… La curiosité me démangeait, alors je me levai et traversai la forêt pendant 5 minutes. Avant de tomber sur quelque chose que je ne connaissais pas.

Un grand lac s’étalait devant moi. Grand, non. Gigantesque est plus précis. C’était à couper le souffle, la lune se reflétait dans les eaux limpides du lac qui brillait à la surface. J’ignorais qu’il y avait un lac ici. En même temps, j’étais arrivé il y a 2 jours, alors je n’avais pas encore fini de découvrir les lieux. Cela ne me fit pas oublier les bruits. Caché derrière un arbre, je cherchai l’origine du bruit.

Alors là, je restai cloué sur place, ébloui. La beauté du lac n’était rien comparé au spectacle qui s’offrait à moi. Deux jeunes femmes que je connaissais bien, l’une très bien même. La première était Raff Akarie, une Emeraude que j’avais découvert en train de manger à la cantine à trois heures du mat’. Plutôt sympathique. Il y avait aussi Cat, qui elle, était ma petite amie.

Mais ce n’était pas que la présence des deux femmes qui me coupait le souffle. C’était ce qu’elles étaient en train de faire.

Elles se baignaient NUES dans le lac. NUES, complètement NUES, avec leurs fesses et leurs seins à l’air, parfaitement visibles, puisqu’elles étaient debout dans la partie peu profonde de l’eau. Quel spectacle de qualité ! A Alféa, les journées sont longues et chiantes, mais les nuits, elles, sont à ne pas louper ! Non mais je vous jure, qui n’aurait pas envie de voir ça ? J’observai d’un peu plus près le corps de Cat, car même si nous sortions ensemble, je ne l’avais jamais vue nue. Bon sang, je regrettais de ne pas avoir vu ça avant ! Mes yeux se baladaient un peu partout sur son corps divin, fixant très régulièrement sa poitrine très généreuse et ses fesses bien dessinées. J’enregistrais chaque détail de son corps dans ma tête pour pouvoir la narguer plus tard avec des remarques bien perverses…

Je secouai la tête, et me dis que je ne pouvais rester là à les contempler pendant des heures. Je sortis alors de ma cachette, révélant ma présence aux deux filles, avant de m’avancer vers elle, un sourire pervers dessiné sur les lèvres.

« Bonsoir, les filles ! Puis-je me joindre à vous ? »

Je marquai une pause, avant d’ajouter :

« Au fait, merci pour le spectacle… »
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 9 Mar - 21:21
Invité
       
       
    Je me baladais dans Alféa, en admirant la nature. Si je n'appréciais pas plus que cela les murs roses qu'on pouvait admirer à l'intérieur de l'école, je devais reconnaitre que l'extérieur était tout simplement sublime. De plus, j'avais toujours apprécié les balades solitaires, surtout nocturnes : même si j'étais quelqu'un de très extraverti, j'avais besoin de prendre l'air seul de temps en temps. Pour réfléchir au passé, au futur... Je n'avais certes pas l'air de la personne la plus intelligente ou de celle qui pense le plus, mais ça ne voulait pas dire que je ne l'étais pas.

    J'arrivai dans le parc, et je souris, le combat contre le monstre me revenant à l'esprit. Cela avait été une expérience plutôt effrayante, et très forte au niveau émotionnel, mais ça valait le coup. Au moins, j'aurais une aventure sympathique à raconter à mes petits enfants ! J'espérais que ce serait la première d'une longue liste. Je continuai à marcher, en me demandant quand je commencerais les cours. J'aimais bien le fait qu'on nous laissait un peu de temps pour s'intégrer avant de vraiment commencer l'année scolaire.

    J'entendis soudainement des bruits de pas devant moi. Intrigué, j'essayai de deviner où ils venaient. Ils s'éloignaient de plus en plus, et à un moment, ils disparurent. Craignant qu'une autre créature ait faite son apparition, je déduisit qu'ils venaient à quelques vingtaines de mètres à ma droite et prit immédiatement cette direction. Je me retrouvai dans une forêt, et, nullement effrayé, j'inspirai la senteur agréable des pins, tout en me allant tout droit. Finalement, j'arrivai devant un grand lac. La première chose que je remarquai, c'est que je n'étais pas seul. Il y avait deux personnes dans le lac, et une autre à l'extérieur.

    J'essayai de plisser les yeux pour mieux les discerner, mais cela ne marchait pas. Malgré la pleine nul, il faisait sombre, et j'étais à plusieurs mètres de ces jeunes gens. Je m'approchai vivement, avec curiosité, en me demandant qui était venu la nuit, et quand je fus près d'eux, je fus un peu surpris. Non, pas mal surpris. En fait, c'était vraiment très surprenant. A l'extérieur du lac se trouvait Warren, que j'avais déjà eu l'occasion de rencontrer à la cantine : il semblait discuter avec... Raff et Cat, qui se baignaient parfaitement nues dans le lac.

    Sans même réfléchir, je m'approchai encore plus et leurs souris en haussant les sourcils : Euh, il se passe quoi exactement ici ? On aurait dit que les filles avaient donné rendez-vous à Warren pour une baignade à poil. Au moins, ma nuit allait être intéressante. En souriant, je continuai : Et pourquoi j'ai pas été invité ? Sur ces mots, je m'assis sur l'herbe en face du lac, pas vraiment gêné par la nudité de mes deux camarades. Après toutes ces années de natation, j'en avais eu des tas, des baignades nues avec les membres de mon équipe et celles de l'équipe féminine. Ça restait innocent, mais très drôle.

              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 9 Mar - 21:44
Invité
       
       

Avec Cat nous nous étions donner un rendez-vous tard pour prendre un peut de repos entre amies. Au début on avait pense a une virée nocturne a la cantine jusqu’à finir de débattre sur la parc. J'était contente que ce sois finalement notre destination finale même si j'aurer préfère me goinfre de glace toute la nuit. Triste sort au quel je suis attacher, moi et mes glaces sépare les temps d'une nuit, mais quelle horreur. Enfin cette grande triste ne fut pas si grande que cela car finalement nous nous amusions bien dans le parc, tard la nuit. Dans le noir ! Avec des fantômes et des montres qui vous mange des orteils. J'avoue que j’exagère un peut beaucoup, beaucoup trop même. Mais raff n'est pas Raff si elle ne sort pas de connerie ! Si ?

Après avoir fait le tour du parc accompagné des rayons de lune nous avions fait une pause au lac. Et je ne sais plus comment nous avons fini nues dans l'eau, tranquillement entrain de nous baignez et de nous éclaboussez. Faut dire qu'on avait fait fort sur ce coup la. Mais on s'amuse tellement que finalement je ne regrette rien. Enfin ça c'est ce que je pensait. Viens un bruit sourd. Sur le coup je ne réagis pas, pensant que c'était mon imagination. Puis a un moment sentant belle et bien une présence je me retourna, chose que je regret de fond du cœur. C'est par la suite que je découvrit avec horreurs Warren.

Biensur, frai comme une rose il nous dit tranquillement comme si tout était normal. Bonsoir, les filles ! Puis-je me joindre à vous ? Par la suite je l’aspergea. Et comme si cela n'était pas suffisant il rajouta : Au fait, merci pour le spectacle…. A se moment la deux choix s'offrait a moi, le baffer oui rester le plus cacher. J'avais choisi la première option car de tout façon il venait de me voir a quoi bon se cacher. Oui je m'appelle Erza, non je Blague ! Pervers !! Cria-je me cachant mes parti intimes avec mes bras.

Et biensur, un problème n'arrivant jamais seul il fallut que je découvre par la suite Clifford se pointant lui aussi comme une fleure.Euh, il se passe quoi exactement ici ? Pourquoi était il si con, c'était pas possible.  Et pourquoi j'ai pas été invité ? Il s’assit sur l’herbe.

"Biensur, venez les mecs on attendez que vous"

Fack !!! Jamais de la vie.

Donc par la suite je passai sa mai sur l'eau et fit deux bulles distinctes avant de les envoyés sur les deux voyeurs.

Vous êtes une bande de pervers les mecs ! En plus j'imaginez pas ça de vous, quoi que peut être pour Warren finalement, fis-je en souriant a ses dernier mots.

La brune voyant que la rose ne régissait toujours pas la retourna vivement. Puis maintenant de dos aux deux voyeur je leurs dit : Vous voulez nous faire chier longtemps comme cela.

Puis sans vraiment attendre de réponse je leur renvoya deux boule d'eau trois fois plus grosse que les premiers. C'était la première fois que je me retrouver dans se genre de situation, normalement c'est grey pas moi. Pourquoi dieu faut il que j'attire les merdes.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Mar 11 Mar - 18:34
Invité
       
       
Tout sourire, Cat avait accepté plus tôt dans la journée de passer une soirée avec son amie, la brunette, Raff, une soirée entre filles, sans garçons, seulement, elles deux réunies. Pour débuter leur soirée nocturne, les deux fées devaient se rejoindre à la cantine ainsi la mage pourrait, à l’occasion, réussir à stopper son appétit vorace pour la fin de cette belle journée, et ainsi finir par le parc somptueux d’Alféa, et son fantastique lac aux mille reflets. Elles mériteraient surement des heures de colle, si elles venaient à se faire prendre mais la rose s’en fichait éperdument ! Bref, les deux jeunes femmes s’étaient réunies comme prévues et pouvaient enfin, commencer.

La destination de la cantine étant passée, elles s’attaquaient désormais au parc, ce dernier était bien plus que somptueux, la lune reflétant ses rayons à travers les nombreux arbres fessait une ambiance des plus féeriques. Les deux jeunes femmes ayant fait le tour, elles avaient toutes deux décidées de faire une pause près du lac. Et sans ne plus savoir, toutes deux s’étaient retrouvées nues à se baigner dans ce décor au risque de se faire prendre d’une minute à l’autre, une chose est sure se fut sous la pression de Raff que la Rose y entra, et décida de se baigner. Les deux fées s’amusant, à s’éclabousser, à rigoler, ne firent plus attention et seul, leur rire dénotait à travers le calme de la forêt … Mais ce qu’elles ignoraient, c’est qu’il n’allait pas durer car oui, un jeune homme que Cat connaissait fort bien, s’amusait à les espionner, Raff suspicieuse d’une présence se retourna vers les arbres tandis que la rose la fuyait pour éviter qu’elle ne l’éclabousse encore, et elles rejoignirent bien vite l’endroit où l’eau n’était que peu profonde. Lorsque la fée de l’amour se retourna, elle vit son amie comme figée et distingua une ombre qui s’approchait … C’était lui, son petit copain, Cat à sa vue se raidit à son tour et pâlit, bien vite.

Le jeune homme, avec un sourire bien pervers dessiné sur ses joues, annonça aux deux fées normalement.

« - Bonsoir, les filles ! Puis-je me joindre à vous ? »
Son amie l’aspergea, et ce dernier comme pour rajouter une couche, fit une pause et marqua. « - Au fait, merci pour le spectacle… » Raff vint bien vite à l’insulter de pervers, tout en se cachant du mieux qu’elle le pouvait avec ses bras, tandis que Cat, elle, avait eu la même idée avec celle en plus de se ruer dans la partie du lac qui était bien profond, mais elle n’eut pas le temps de le faire. Lorsqu’elle rejeta un coup d’œil, Clifford était à son tour, face et cote à Warren et les deux fées, il leur sourit en haussant les sourcils. « - Euh, il se passe quoi exactement ici ? » Il rajouta, intéressé. « - Et pourquoi j'ai pas été invité ? » Sur ces mots, il s’assied sur l’herbe humide en face d’eux, il ne semblait pas être incommodé mais bon, qui serait incommodé face à ça ?

Par la suite, Raff passa sa main sur l’eau et vint à faire deux boules distinctes qu’elle envoya sur les deux voyeurs.

« -Vous êtes une bande de pervers les mecs ! En plus j'imaginez pas ça de vous, quoi que peut être pour Warren finalement » Finît-elle en souriant.

La rose ne réagissant pas, toujours pétrifiée, Raff eut l’idée de la tourner de dos aux deux mecs. Étant ainsi, elle leur lança tel le venin de serpent.

« - Vous voulez nous faire chier longtemps comme cela. » Pour toutes réponses, elle leur renvoya deux boules bien plus grosses que les premières dans leur tête. Cat eut enfin, un reflex celui de se ruer sur leurs vêtements mais voyant que les deux garçons, avaient ‘' enlevé '‘ les boules d’eau de leur visage. Elle leur cracha. « - C’est quoi, ce bordel ? Que foutez-vous ici ? Vous êtes vraiment des gros Pervers (et Voyeurs). ! » S’où entendit-elle. La rose marqua une pause, pour reprendre son souffle et rajouta, toujours en hurlant. « - Warren, je te jure une seule allusion sur ce que tu viens de voir et ça va barder ! Quant à toi, Clifford et bien, c’est aussi égal pour toi ! »
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Jeu 13 Mar - 21:28
Invité
       
       
Alors que je venais juste de parler aux deux filles qui me dévisageaient avec horreur, Clifford, alias le chien rouge, débarqua de nulle part. Il haussa les sourcils, en se demandant ce qu’il se passait et pourquoi il n’avait pas été invité. « Oh, il se passe juste qu’il y a deux meufs trop bonnes à poil juste à côté de toi, et toi, tu restes impassible comme un con ! » pensai-je en voyant à quel point Monsieur le Chien Rouge Suprême se fichait totalement du fait que Raff et Cat se baignent sans maillot de bain. Enfin, je sais pas moi, il faut être complètement taré pour rester insensible aux deux femmes ! En parlant d’elles, Raff venait de nous traiter de pervers tout en cachant ses parties intimes avec les bras (pas très efficace au passage, puisqu’en j’en voyais encore une bonne partie), avant de nous éclabousser avec deux boules d’eau. Merde, elle venait juste de tremper mon pantalon ! Elle nous demanda ensuite si on voulait vraiment les faire chier encore longtemps comme ça. Je m’apprêtais à lui répondre que se balader dans le parc et de découvrir par hasard deux femmes nues en train de se baigner n’avait absolument rien de mal, quand je vis la tête de Cat. D’une pâleur effrayante. Tremblante de rage. Bon sang, elle faisait peur à voir, même moi je commençais à légèrement flipper… Elle nous demanda d’une voix très agressive ce qu’on faisait là, et ajouta que si je faisais une seule remarque à ce sujet, ça allait barder… Habitué à ses petites colères, je lui fis un sourire (non pervers, sinon j’allais me faire tuer) et dit :

« Calme-toi, mon chaton. »

C’était assez provoquant, puisque je savais très bien qu’elle détestait que je l’appelle comme ça… Je décidais alors de rejoindre les deux filles. Etant donné que je ne comptais pas me baigner en chemise et en jean, je me déshabillai, en laissant tout de même mon caleçon (vous y avez cru, hein ? Vous pensiez que j’allais me mettre à poil ! Et ben non, je ne me montre pas aussi facilement que ces deux jeunes femmes…). Je plongeai alors dans la partie profonde du lac, qui était d’une température très agréable. Je me rapprochai discrètement des deux filles, avant de me déplacer juste derrière Cat. Je fis alors glisser doucement mes mains humides sur son dos, la massant légèrement, en faisant preuve d’un étonnant self-control puisque je résistais à la très forte tentation d’agripper ses deux seins et de commencer à les malaxer, les suçoter, les mettre carrément en bouche, les... Oh mon dieu. Ce serait le paradis. Ayant des idées qui me paraissaient excellentes et surtout très agréables dans la tête, je déposai alors un long baiser dans mon cou afin de satisfaire temporairement mes lèvres.

« Ça ne vous dérange pas si je vous rejoins, j’espère ? » fis-je en esquissant un sourire malicieux.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Sam 15 Mar - 16:31
Invité
       
       
La rose qui venait de crier de manière très agressive son mécontentement, pâlit davantage à la remarque de son copain, ce dernier l’avait appelé par un surnom que Cat ne supportait pas, au point qu’elle regrettait même d’avoir été nommée ainsi par ses parents, non j’exagère, ce surnom ne la dérangeait pas tant que ça mais vu cette situation dans laquelle, elle était … Bref, elle n’avait pas entendu la première partie de sa phrase, elle était seulement, restée bloquée face au sourire de Warren, bien qu’il soit tout à fait normal.

Peu de temps après, la fée entendue un bruit, le bruit qu’une personne fait lorsqu’elle plonge … Minute, qui venait de plonger ? Cat voulut se retourner mais prise d’inquiétude, elle préféra rester de dos aux garçons. L’inconnu se plaça derrière la fée de l’amour, il mit ses deux mains sur le dos de la rose, et commença à la malaxer légèrement. La fée se raidit encore plus, lorsque Warren, car oui, ça ne pouvait pas être Clifford, il s’agissait donc bien de Warren, vint à l’embrasser dans son cou.

« Ça ne vous dérange pas si je vous rejoins, j’espère ? » fit-il.

Cat toujours de dos, ne distingua pas son sourire. Mais la jeune femme vint à faire volte-face, se retrouvant ben, face à lui, quoi ! Elle le fixa dans ses yeux, leva sa main et vint la claquer violemment contre la joue de son amant. Bien qu’elle n’était pas forte, on pouvait dire qu’elle n’y avait pas été de main morte. La jeune femme, bien que la situation et la réaction de Warren s’y prêtaient, regretta bien vite, son geste.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Sam 15 Mar - 21:41
Invité
       
       
    Etrangement, les deux filles ne prirent pas très bien la présence de Warren ainsi que la mienne, ce qui me fit arriver à la conclusion que non, il n'y avait eu aucun rendez-vous secret, et que maintenant elles me prenaient surement pour un pervers qui passait son temps à errer dans le lac en quête de filles nues. Raff nous envoya de l'eau à la figure puis nous traita de pervers, insistant surtout sur Warren. Sa mauvaise réputation ne m'étonnait pas beaucoup. Il fallait dire qu'il la méritait. Elle nous tourna ensuite le dos - mais c'était trop tard car j'avais déjà bien regardé - et nous renvoya encore plus d'eau au visage. Si le spectacle n'en valait pas autant le coup, j'aurais probablement regretté d'être venu. Vint ensuite le tour de Cat de crier : elle nous insulta un peu plus et nous menaça. Bon... Warren appela ensuite Cat "chaton", et je devinai qu'ils étaient ensemble, ce qui m'étonna un peu mais pas tellement en fait. Il se déshabilla et sauta dans le lac avant d'aller se coller à Cat. Je souris en me demandant s'il était courageux, ou juste stupide. La réponse était la deuxième car Cat lui mit une énorme claque.

    En retenant un petit rire sarcastique - mais en ne pouvant m'empêcher de sourire - je décidai de les rejoindre, étant déjà mouillé à cause de Raff. Imitant Warren, j'enlevai tout à part ce qui recouvrait l'essentiel, et plongeai dans le lac. J'adorais être dans l'eau. Je me laissai flotter pendant quelques secondes et dit d'une voix calme : Moi, je touche personne, pas envie de me faire gifler. Je ris un peu tout seul. Cat avait peut-être été un peu violente, mais si j'avais été à sa place, j'aurais surement fait la même chose, et j'aurais ensuite essayé de noyer Warren. J'allais le dire à haute voix, puis finit par me dire que me retenir était la meilleure solution, ne voulant pas donner des idées meurtrières à la rubis. Je défendais ma position : Mais je suis pas pervers moi ! J'ai tout à fait le droit d'être dans ce lac. En fait, j'y serais venu même si vous n'y étiez pas. mentis-je. Même si c'est vrai que ça, c'est un bonus. Je leur adressai un grand sourire sans lancer de regard vers leurs parties intimes - enfin, sans lancer de regard qu'elles pourraient repérer.

              
                             Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Sam 15 Mar - 22:02
Invité
       
       
Après que Warren nous aie rejoins et que cat l'ai gifler raff pouffa doucement dans son coin. Puis vint le tour ou Clifford se rajouta. Mais je suis pas pervers moi ! J'ai tout à fait le droit d'être dans ce lac. En fait, j'y serais venu même si vous n'y étiez pas. Même si c'est vrai que ça, c'est un bonus. La brune voulu la frapper mais se retins de la faire avant de se baisser un peut dans l'eau, laissant ressortir que sa tête et ses mèches de cheveux remettant a la surface. Elle regarda clifford du coin de l’œil le surveillant au cas ou !

Puis sans raison elle sauta et plongea la tête dans l'eau et la remonta, chose, totalement inutile, notez le ! Par la suite son regards se porta sur warren et cat dans leur coin. Hors de question que la brune s'interpose entre les deux amoureux. Puis sans savoir que faire elle fit des bulles dans l'eau espérant que sois clifford sois warren face un truc pour que la brune bouge a son tour. Puis encore une fois, sans raison elle sauta sur clifford, comme la scène du bulkan, et ils tombèrent dans l'eau. Heureusement la partie ou les deux se trouvaient n'était pas profonde donc ils ne risquaient pas de se noyait. Désoler, une envie de bouger !
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 13 Avr - 19:35
Invité
       
       
    Raff se mit ensuite à agir de manière légèrement bizarre - elle m'observait d'un œil, puis elle sauta dans l'eau, puis remonta, puis elle fut visiblement soudainement prise d'une envie irrépressible de mon corps car elle se jeta sur moi. Je ne m'attendais pas vraiment à me retrouver propulsé au fond du lac par une fille nue, et je souris en entendant les "excuses" de Raff qui voulait me faire bouger avec elle. Le lac n'était aucunement profond alors je remontai vite à la surface en l'attrapant par son bras pour la remonter aussi. Je repensai aux propos qu'elle avait tenu il n'y avait que quelques instants et ne put m'empêcher de laisser mon côté sarcastique ressortir.

    Raff... je sais que t'as trop envie de moi, mais vraiment, te jeter sur moi nue, devant eux ? lançai-je en montrant du doigt Cat et Warren, un peu plus loin, en faisant bien attention de parler assez fort pour qu'ils entendent. Il était tellement drôle de devenir mesquin de temps en temps. Je continuai donc de mon ton le plus sérieux, sans même sourire : Tu nous traites de pervers, mais c'est toi qui m'agresse sexuellement, je suis extrêmement gêné. mentis-je d'une traite, l'air faussement choqué. Je ris ensuite amusé par ma propre blague.


              
                             Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Contenu sponsorisé
   
   
       
       
                                       
          
Contenu sponsorisé
       
       
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
                               
Page 1 sur 1
                                              
          
      
                                                 
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
                             
Bienvenue à Ellour! :: FLOOD POWER :: Corbeille-
   
   
                               
   
                          
                  Sauter vers: