Forum RPG se déroulant dans un pensionnat magique. Viens rejoindre nos aventures !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

:               
               :: FLOOD POWER :: Corbeille Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas   
   

ROCK N' ROLL THUGS // PV SACHiKO

   
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    
       
   
       
avatar
      
M. le directeur
Administratrice toute puissante
   
Messages : 300
Date d'inscription : 19/01/2014
   
Voir le profil de l'utilisateur
       
       
                                       
          
Mer 9 Sep - 15:51
       
       




Rock n' Roll Thugs
feat Sachiko




« Oh the music is in my blood »

Un pas, puis deux, puis trois...

« You don't understand »

C'était vrai que peu de personnes comprenaient sa passion pour le rock. Ils semblaient ne pas comprendre la subtilité des paroles derrière la façade agressive d'apparence que le rock pouvait avoir. Tallula avait beau aimer tous les genres de musique (exception faite pour le rap, elle ne supportait pas ça), elle avait une préférence pour le rock. Elle trouvait ce genre musical... différent. Agréable à entendre. Même si Tallula avait plutôt une apparence à aimer des chansons de gamins digne du générique des bisounours, elle adorait les groupes de rock. Pourquoi les autres préféraient-ils entendre des chansons de filles à la voix trafiquée par mille machines ?

« Sleepless nights at the black and white keys »

Tallula n'avait jamais passé des nuits blanches devant son piano à vrai dire, puisqu'elle n'en avait pas chez elle. La rousse aurait d'ailleurs beaucoup aimé jouer d'un instrument, mais elle était beaucoup trop occupée à sortir avec ses amis pour y songer.

« I'll let my fingers... »

Soudainement, Tallula rentra dans quelqu'un de plein fouet sans s'en rendre compte. Elle poussa un petit cri de surprise, et commença à se répandre en excuses alors que le grand homme aux cheveux bruns qu'elle avait bousculé lui hurlait dessus après s'être retourné vers elle d'un air furieux. Quand celui-ci se calma et préféra accélérer le pas pour ne plus « se faire déranger par cette gamine » (c'est ce qu'il avait dit), Tallula poussa un long soupir, et baissa le son de la musique qui se diffusait dans ses écouteurs. Rock and Roll Thugs avait beau ne pas être la chanson la plus rythmée du groupe Icon for Hire, elle était quand même plutôt bruyante. Elle ne tenait pas tant que ça à devenir sourde, et puis elle ferait mieux de se concentrer sur sa route au lieu d'essayer de s'identifier aux paroles de la chanson.

Vingt secondes plus tard, elle arrivait dans le parc, alors que la chanson continuait d'envahir ses oreilles.

« Sometimes I swear the lyrics write me »

Cette phrase fit sourire la rousse. C'était exactement ce qu'elle ressentait : certaines chansons collaient tellement à sa personnalité qu'on aurait dit qu'elles avaient été écrites pour elle. Et quand Tallula entendait une chanson, elle se concentrait énormément sur les paroles ; pour essayer de s'identifier à elles. Elle aimait beaucoup les chansons avec une signification derrière : les chansons avec les mêmes paroles qui tournaient en boucle, ce n'était pas vraiment ce qu'elle préférait.

Alors que son iPod turquoise était soigneusement placé dans sa poche, la rousse tourna la tête autour d'elle pour voir le paysage qui s'offrait à elle. Un beau parc à la verdure abondante, des bancs en bois placés un peu partout, de grands chênes obscurcissant le lieu par endroits... Un seul regard suffit pour la faire tomber amoureuse de ce lieu. La rousse fit un grand sourire, leva la tête en voyant des oiseaux voler dans le ciel, et finit par s'approcher d'un banc.

Cet après-midi, une semaine après son arrivée à Ellour, Tallula avait décidé d'aller faire un tour à Lumes, n'ayant encore pas eu l'occasion d'en visiter tous les recoins. Certes, la veille elle était allée au parc d'attractions, et elle était aussi déjà allée à la piscine avec sa colocataire Raff, mais avec les cours elle n'avait pas encore eu tellement de temps pour aller au parc. Quand elle vivait encore à Phyre, elle se rendait régulièrement au parc de sa ville, mais il n'était en rien comparable à la beauté et à la taille de celui-ci. Après tout, le climat de Phyre ne permet pas vraiment à la végétation d'être présente en masse : il y en avait, certes, mais pas autant qu'ici, et surtout, elle n'était pas aussi verte. De plus, elle ne vivait pas dans une très grande ville, donc le parc ne l'était pas vraiment non plus. C'était décidé : cet endroit était tellement beau qu'elle allait être obligée d'y aller plus souvent.

Alors elle avait enfilé un haut de couleur blanc assorti à une jupe bleue ainsi que des sandales à talons compensés, et elle avait pris le premier bus partant à Lumes dès que ses cours de la journée étaient terminés. Heureusement pour elle, sa journée était légère, puisqu'elle avait pu partir à quatorze heures de l'après-midi, ce qui était loin de lui déplaire.

« The melody, a remedy to calm me down... »

Encore une parole qui était vraie. Tallula qui était toujours énervée et surexcitée en permanence se calmait toujours en entendant la mélodie d'une chanson. Il était clair qu'actuellement, elle se sentait plus détendue qu'à son habitude.

Elle se laissa tomber sur le banc qu'elle avait repéré. Elle posa son sac à côté d'elle pendant quelques instants, sa main reposant mollement dessus alors qu'elle fermait les yeux et sentait la mélodie l'emporter en un temps record... Cinq minute plus tard, la rousse se réveilla brusquement en entendant soudainement un bruit. Elle ouvrit ses yeux ambrés, et tourna la tête autour d'elle, jusqu'à apercevoir un rassemblement de personnes qui semblaient être intéressés par quelque chose. Tallula fronça les sourcils : que se passait-il ? En tant que curieuse, la rouquine ne pouvait que être intriguée par ce que la foule semblait acclamer, alors elle se leva, enroula son sac en bandoulière autour de son épaule, et se précipita à toute vitesse vers la foule.

Alors qu'elle commençait à se frayer un chemin à travers la multitude de personnes qui semblaient acclamer quelqu'un, essayant de voir quelque chose malgré sa petite taille, Tallula entendit une douce mélodie lui arriver aux oreilles. Elle parvint finalement à se glisser tout devant, et elle aperçut alors une fille aux cheveux rose foncé, presque violets, un micro à la main. Tallula écarquilla les yeux en comprenant qu'elle s'apprêtait à chanter quelque chose.

« Trop génial ! »
songea la rousse, des étoiles dans les yeux alors que son regard se posait sur l'inconnue aux yeux bleu-vert.

La rouquine attendit patiemment qu'elle commence, l'acclamant comme les autres personnes de la foule, se demandant quelle voix elle avait et quel genre de chanson elle comptait chanter.



              
                     
       
_________________

rip mon coeur, je meurs:
 
       
                      Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Ven 11 Sep - 18:24
Invité
       
       
Sachiko Kurama feat Tallula S. Light





Rock'N'Roll Thugs


                       Un pas, puis deux, puis trois. Les pas de la jeune demoiselle aux cheveux roses, presque violets en fonction du soleil qui venait se refléter sur sa chevelure en mouvement, avançant dans les allées extérieurs presque... désertes de l'Académie Ellour. Il était déjà une heure de l'après-midi, tandis que le soleil rayonnait joyeusement au dessus des têtes de centaines d'élèves, enfermés dans le réfectoire ou prenant hâtivement le chemin des salles de classes, pour les derniers retardataires. Rester en cours toute la journée n'avait strictement rien d'amusant, et il n'avait pas fallu le dire deux fois à l'étudiante pour qu'elle ne quitte l'Académie après un maigre repas dans la cantine de l'Académie. Sachiko avait en effet fini à midi, et n'avait plus de cours de l'après-midi. Elle n'avait pas eu envie de perdre du temps et s'était rapidement servie, s'était assise seule à une table sans demander l'avis de personne, isolée, avalant son repas aussi vite qu'elle le pouvait pour pouvoir partir une petite dizaine de minutes après. Pas question de rester plus longtemps si éloignée de la ville. Sa guitare électrique, rangée dans son étui était à côté d'elle, ainsi qu'une... Ampli portative ? La Rubis semblait avoir une idée toute fixée derrière la tête. Et elle n'allait pas l'abandonner de si tôt... Il n'était pas question qu'elle laisse tomber son projet pour l'après-midi. Fidèle à elle-même, elle empoigna fermement ce qui retenait l'ampli, la guitare en bandoulière.

La jeune demoiselle se dirigea finalement d'un pas hâtif vers l'arrêt de bus pour pouvoir rapidement faire le chemin entre l'école et la ville, puisqu'elle savait pertinemment qu'elle n'y arriverait jamais à pied. Avec la guitare et l'ampli, elle avait bien gagné quelques kilos de plus à porter en plus de son propre poids. Et il n'était absolument pas question de prendre le risque d'y aller à pied en manquant de tomber sur la route, et abîmer cette ampli qui n'était même pas la sienne. Parce que Sachiko n'avait pas pris son enceinte portative pour l'Académie, non. Son enceinte restait sagement à la maison, en attendant patiemment son retour. La Rubis avait simplement emprunté celle-ci dans une salle de musique. Elle ne semblait pas avoir servi depuis un bout de temps, puisqu'une très fine couche de poussière la recouvrait encore. Elle semblait marcher, puisqu'elle n'avait pas encore été mise à la casse. L'opportunité parfaite pour la jeune fille de passer au niveau supérieur. Si elle allait en ville cet après-midi, ce n'était pas pour aller taper la discute avec d'autres étudiants qui pouvaient se vanter de leur emploi du temps peu chargé. Elle ne comptait pas faire les boutiques non plus, même si elle savait déjà pertinemment qu'une ou deux guitares, qu'elles soient classiques ou électriques, lui feraient de l'oeil devant la boutique de musique dans la ville de Lumes. Mais elle devait encore économiser pour pouvoir s'en offrir une nouvelle. Ses parents ne seraient de toute façon pas d'accord. Elle avait la place, mais ses parents préféreraient qu'elle utilise son argent autrement, peut-être d'une manière un peu plus responsable.

 ▬ Arrêt : Lumes. Attention à la marche en descendant du véhicule. Bonne journée dans la capitale.

Entendant ce message dans le bus, elle se prépara à descendre avec son ampli portative et sa guitare, qui n'avait pas bougé de sa place. Sachiko y tenait réellement comme à la prunelle de ses yeux. Dire qu'elle était prête à tuer pour protéger sa guitare semblait peut-être un peu excessif mais... Elle serait sûrement prête à le faire. Enfin, blesser n'était pas réellement un problème. Mais sans ses guitares, elle n'était rien. Son pouvoir n'avait plus réellement de sens. Elle pouvait toujours tenter de l'utiliser sur un autre instrument mais seule la guitare lui convenait. Il n'était donc pas question pour elle de les perdre, qu'elle se les fasse voler ou quoi que ce soit dans ce genre. C'était aussi pourquoi elle prenait des cours de combat et de self-défense. Pour protéger ce qu'elle avait de plus cher. Ses guitares, et ses parents. Personne ne pourrait jamais lui prendre ce qu'elle avait de plus cher et voulait protéger à tout prix. Surtout ses guitares. La valeur sentimentale qu'elle avait dépassait, et de très loin, leur prix déjà plutôt élevé. Elle commença à avancer dans les rues de la capitale, se dirigeant progressivement vers son objectif qui n'était autre que... Le parc dans la ville. Oui, le parc. Qu'allait-elle bien pouvoir y faire, avec sa guitare et son ampli portative ? Quelle question ! Elle allait chanter. Elle allait reprendre son répertoire. Elle n'avait pris que sa guitare électrique, mais c'était déjà amplement suffisant pour effectuer une partie de son répertoire musical. Au programme : Alchemy, Brave Song, My Song. Ce n'était déjà pas trop mal pour un concert d'extérieur qui n'était pas prévu du tout. Elle avait quelques heures pour se préparer, qui ne seraient sans doute pas de trop vu comment elle était perfectionniste.

Vêtue d'une tenue qui pouvait servir de tenue de ville comme de scène, une jupe noire plutôt courte avec des collants de la même teinte, une chemise à carreaux rouge et noir, avec un petit ras de cou noir en cuir, elle alla s'asseoir sur un banc dans le parc de la capitale. Elle avait décidé de se produire ici. C'était un endroit où elle venait généralement, puisqu'elle pouvait trouver un public, qu'il soit jeune ou moins jeune. Pourquoi chercher continuellement à se produire ? C'était un bon moyen de se faire connaître des habitants, en bien. Et puis, dans quelques années, peut-être pourrait-elle lancer une carrière solo ? Ou alors diriger son propre groupe ? Il allait falloir qu'elle y réfléchisse sérieusement. Elle se leva sur le banc, branchant sa guitare avant de commencer à s'échauffer et faire les balances musicales. Aux alentours de 13h30 déjà, elle était parée pour le spectacle. Cela n'allait pas réellement être grand chose. Mais ça allait déjà être ça. Il n'y avait aucune raison d'avoir peur. Elle soupira doucement, achevant son échauffement avant de doucement s'étirer.

 ▬ Yosh ! On se motive, on va y arriver, ça va être un succès terrible, et ça... C'EST PARCE QUE JE SUIS LA MEILLEURE GUITARISTE DE LA CONTRÉE !

Elle ne l'était sûrement pas, mais pouvait presque s'en persuader. Debout sur le banc, elle prit fermement sa guitare avec ses deux mains, les plaçant successivement sur le manche et les cordes, ainsi que la table d'harmonie. Elle était prête, et plus que motiver pour tout casser. Ce n'était bien évidemment qu'une expression. Sachiko ferma les yeux un court instant avant de secouer vivement la tête pour faire légèrement voler ses cheveux roses, réchauffés par le soleil qui irradiait la ville, prête à secouer au son de sa guitare. Le son, avec l'ampli portative, était renvoyée dans une petite partie du parc, à une vingtaine de mètres aux alentours pour ne pas non plus prendre sur toute sa voix. Et pour éviter cela, elle avait aussi pris un micro qu'elle avait caché dans l'étui qu'elle utilisait pour porter sa guitare en bandoulière. Il lui permettait de jouer de sa guitare à deux mains, mais elle pouvait également chanter sans avoir à tenir cet objet encombrant qu'était le micro. Elle ne pouvait pas être plus prête que ça. C'était tout simplement impossible. Elle regarda devant elle avant de produite un accord à quatre cordes.

   ▬ Bonjour tout le monde ! Cet après-midi... GET READY TO ROCK ! ♫

Peur ? Elle ne connaissait plus. Plus rien ne semblait être capable de l'arrêter. Et elle voyait déjà que son public commençait à se rapprocher de la scène. Il y avait sûrement quelques étudiants de l'Académie... S'ils pouvaient lui faire de la pub, tant mieux. Sinon, tant pis. Elle se ferait sa renommée toute seule, comme une vraie grande fille qu'elle était ! Elle n'était plus toute jeune, ni même en première année ! Sans plus attendre, observant une dernière fois la foule, debout sur le banc dans ses chaussures noires cirées quelque peu imposantes, elle commença à jouer sans plus rien rajouter de plus. Sa première chanson, Alchemy, était quelque chose dont elle avait l'habitude depuis le temps. Même si ce n'était réellement que la première fois qu'elle la chantait en public.

 ▬ Je voudrais vivre éternellement. Si je le pouvais, tout deviendrait réalité ! Mais je me retrouve coincée à cause d'un certain nombre de choses : le temps qu'il me reste à vivre, là où se trouve mon rêve, là où je suis... Même si toutes ces choses me sont précieuses, ce n'est pas un problème. Je vais juste manger quelque chose de sucré ici ! Je me suis sentie fière lorsque j'ai arrêté de penser comme ça...

Emportée par sa chanson, jouant de la guitare comme elle savait le faire depuis déjà des années, observant la foule en souriant, elle s'amusait bien. C'était quelque chose qu'elle aimait bien. Entre être ici à faire le show et être en cours, il n'y avait pas du tout à hésiter. La musique était une chose dont elle ne pourrait jamais se passer, quelque chose qu'elle adorait bien plus que tout ce qui pouvait exister dans ce monde, à une seule exception près évidente à ses yeux. Ses parents passaient évidemment avant tout. Mais si on lui interdisait de faire de la musique, alors elle partirait de la maison et vivrait à temps plein ici. Ou alors, elle irait se prendre un appartement, une simple bicoque sans trop de prétention dans le centre de Lumes pour pouvoir aller à l'Académie si l'internat ne lui convenait plus. Aussi simplement que ça. Ou même si elle devait finir par quitter l'Académie. Personne ne pourrait jamais l'arrêter, jamais. Le sourire qu'elle avait aux lèvres quand elle jouait en "concert" était des plus agréables pour elle. Elle aimait faire passer cette énergie aux autres. Et même s'ils ne la ressentaient pas, elle était contente.

 ▬ Regardant le chemin parcouru, j'en ai assez des choses que je déteste. Je voulais vivre en faisant briller les choses que je touche... Je voudrais vivre librement, et que les jours d'empressement disparaissent. Mais n'est-elle pas fatiguante, cette contradiction de suivre en séchant ? C'est comme si je m'étais pris un coup sur la tête sans le savoir ! Mais c'est bon, je passerai à un hôpital dans les environs. Peut-on me donner des médicaments qui me tiendront toujours éveillée ?

Elle continua de chanter et de jouer, encore et encore, jusqu'à ce que sa chanson ne se termine. Elle prit de plus grandes inspirations, légèrement à bout de souffle. Elle sentait ses doigts qui commençaient déjà un peu à chauffer et devenir douloureux, mais ce n'était rien. Elle allait bientôt reprendre le jeu, elle n'avait absolument rien à y perdre de toute façon, tant qu'elle s'amusait. Et elle s'amusait terriblement en ce moment. La sueur perlait sur son front, résultat du soleil qui tapait relativement fort et de l'énergie sans précédent qu'elle mettait dans son interprétation. Elle savait que les deux prochaines chansons étaient un peu plus douces et qu'elle allait devoir changer d'énergie. Tant pis, elle s'était déjà bien amusé à chanter celle là. Elle continua de sourire, riant très légèrement même, passant une main sur son front. Le public était devant elle. Apparemment, elle semblait avoir fait du bon boulot pour sa première chanson. Elle avait aimé sa prestation, c'était déjà ça, pas vrai ? La grande optimiste qu'elle était ne lui laissait aucune place pour les pensées négatives, comme les habituels "Bon sang, j'ai trop chaud", "J'ai mal aux doigts", "J'ai raté cette portée". Non. Elle était tellement fière et contente. Mais elle ne devait pas se relâcher pour autant.

▬ Comment ça va tout le monde ?!


   

   
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
avatar
      
M. le directeur
Administratrice toute puissante
   
Messages : 300
Date d'inscription : 19/01/2014
   
Voir le profil de l'utilisateur
       
       
                                       
          
Ven 18 Sep - 21:52
       
       
DDDDD::
 


Rock n' Roll Thugs
feat Sachiko


Quand les toutes premières paroles de la chanson sortirent des lèvres de la fille aux cheveux roses, Tallula resta immobile quelques instants, complètement hypnotisée par la voix de la chanteuse. La rousse ne trouvait pas vraiment un terme adéquat pour qualifier la magnifique voix, mais il était certain que l'inconnue était très talentueuse. A vrai dire, elle n'avait pas souvent eu l'occasion de voir de vrais chanteurs en direct, et même si cette fille n'était probablement pas encore une chanteuse professionnelle, Tallula était enchantée d'avoir enfin l'occasion d'en entendre une. En tout cas, si cette fille comptait faire carrière, elle pouvait y aller, elle avait le feu vert de toutes les personnes se trouvant dans ce parc. Envoûtée par la voix mélodieuse de la fille aux cheveux roses, Tallula applaudit à tout rompre en chœur avec le reste du public quand la chanson se termina.

Cette dernière prit de grandes inspirations, semblant légèrement à bout de souffle, mais elle paraissait tout de même prête à chanter quelques chansons supplémentaires, ce qui était loin de déplaire à la rousse. Quand la fille aux cheveux roses demanda à son public s'il allait bien, Tallula s'écria en chœur avec la foule :

« Ça va supeeeer ! »

Le public semblait tout aussi enthousiaste qu'elle. Au point qu'un homme finit par la bousculer brusquement pour pouvoir passer devant elle. Tallula était sur le point d'envoyer une réplique cinglante au type qui n'avait même pas pris la peine de s'excuser, voire même de le plonger dans un cauchemar de sa création, mais elle finit par se ressaisir. Hors de question de déranger la talentueuse chanteuse. Ainsi, elle n'eut aucune réaction, complotant secrètement pour aller se venger plus tard, et elle posa son regard sur les yeux verts de la jeune femme. Celle-ci lui était familière, elle était certaine de l'avoir déjà croisée. Vu son âge, il était tout à fait plausible qu'elle soit une magicienne élève à Ellour. Et il lui semblait l'avoir vue sortir des serres de botanique un jour, sans doute après un cours. Si c'était le cas, elle était plus âgée qu'elle. Ce qui était certain, c'est qu'elle venait d'Ellour. Comme, la foule se fit un peu moins bruyante d'un coup, la rousse essaya de hausser un peu la voix pour poser une question à la fille aux cheveux roses :

« Dis ! Tu serais pas à Ellour par ha... Ouah ! »

Elle n'eut pas le temps de terminer sa phrase, puisqu'elle se fit à nouveau bousculer, et cette fois-ci, elle tomba par terre pour la cinquième fois de la journée. Poussant un soupir exaspéré, Tallula finit par se relever. Fichue petite taille ! Elle allait devoir poser sa question plus tard. Fusillant l'autre personne l'ayant bousculée du regard, elle poussa un grognement à voix basse. Elle mourrait d'envie de l'étriper, mais comme pour l'autre ça allait devoir attendre, à son plus grand malheur. Tallula n'aimait pas attendre.

Ses pensées négatives se dissipèrent rapidement alors qu'elle voyait que la fille aux cheveux roses s'apprêtait à chanter une nouvelle chanson. De nouveau enjouée (et oui, la rousse changeait vraiment très rapidement d'humeur), elle commença à acclamer yeux-verts comme le reste du public.

« Let's rooooooooock ! » pensa-t-elle alors que le son d'une guitare lui parvenait de nouveau aux oreilles.

Tournant la tête vers les deux types qui l'avaient bousculée, Tallula fit un sourire machiavélique, sa vengeance déjà toute prête.

« Et vous deux, vous perdez rien pour attendre... ! Ne jamais sous-estimer une naine. »



              
                     
       
_________________

rip mon coeur, je meurs:
 
       
                      Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Contenu sponsorisé
   
   
       
       
                                       
          
Contenu sponsorisé
       
       
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
                               
Page 1 sur 1
                                              
          
      
                                                 
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
                             
Bienvenue à Ellour! :: FLOOD POWER :: Corbeille-
   
   
                               
   
                          
                  Sauter vers: