Bienvenue à Ellour


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Cour de sortilège ~ Premier cours -RP PUBLIC-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Cour de sortilège ~ Premier cours -RP PUBLIC- Jeu 27 Aoû - 10:10


Premier Cours

Rp Public




Petit problème... Technique. J'ai supprimée le rp de départ... QQ
voici un quelque résumé:

Ce matin, c'est le début des cours... Je me rendis donc à ma salle attendre les élèves.


Fiche de liens (c) Miss Yellow
avatar
Professeur de sortilèges
Professeur de sortilèges
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 4
Date d'inscription : 25/08/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cour de sortilège ~ Premier cours -RP PUBLIC- Jeu 27 Aoû - 20:29





Cours de sortilèges
Le tout premier cours de Tallula


Contrairement à la plupart des élèves qui devaient à présent être en train de courir à travers les couloirs désespérément à la recherche de leur salle de classe introuvable, Tallula était calme, très calme, et on ne peut plus détendue. La rousse avait eu la bonne initiative de faire un grand tour des lieux en rentrant de la piscine avec Raff la veille. Ainsi, la rouquine avait eu la bonne idée de repérer les salles de classe dans lesquelles elle allait avoir cours le lendemain, ce qui faisait qu'elle avait établi une sorte de plan des salles dans lesquelles elle devait se rendre, permettant à Tallula de les trouver beaucoup plus facilement. Elle savait donc qu'en première heure, elle devait se diriger vers le deuxième étage, pour aller dans la salle de classe de sortilèges; plutôt simple à trouver puisqu'elle se trouvait juste à côté de M. Erido, un homme qu'elle ne connaissait que de nom mais qu'elle s'apprêtait à découvrir puisqu'il s'agissait de son professeur de sortilèges.

Un curieux mélange d'appréhension mêlée à une certaine excitation montait en elle. Tallula était forcément un peu nerveuse, normal, c'était son tout premier cours de magie après tout... mais elle avait surtout hâte de pouvoir contrôler sa magie et apprendre de nouvelles choses : c'était donc surtout la hâte qui primait. Elle avait soif de connaissances, et même si apprendre par cœur tous les grimoires de la bibliothèque serait déjà pas mal, cela n'avait rien à voir avec la pratique en elle-même : en cours, elle allait employer des sortilèges, et pas apprendre une formule aléatoire trouvée dans un livre. Et cette pensée lui donnait vraiment envie de commencer les cours immédiatement.

Cela faisait cinq minutes qu'elle s'était réveillée. Tallula était contente de ne pas avoir fait de cauchemars cette nuit-là contrairement à la nuit suivant son arrivée à Ellour, où elle avait été forcée d'aller prendre l'air dans la cour (et une sale peste était venue l'emmerder, à son plus grand malheur). Il fallait être en forme pour le premier cours qu'elle allait assister à Ellour. Elle se demanda si ça allait bien se passer : intéressant, ce le serait, c'était certain, mais elle était légèrement effrayée à l'idée de ne pas réussir à faire ce que le professeur demandait - s'il y avait bien une chose qu'elle détestait plus que tout, c'était bien l'échec. Ne pas réussir à faire quelque chose était tout simplement insupportable pour elle. Elle aimait réussir à faire ce qu'elle faisait, c'était plus fort qu'elle. La rousse était têtue, déterminée et persévérante : elle se donnait les moyens de réussir ce qu'elle entreprenait. Et elle comptait bien faire de son mieux pour que son premier cours de sortilèges soit un succès.

En se levant, Tallula avait été surprise de voir que sa colocataire, Raff, ne se trouvait pas dans son lit. La brune semblait plutôt matinale, un nouveau trait de caractère qu'elle pouvait ajouter à la liste qu'elle avait dressée mentalement sur la personnalité de sa colocataire. Après cela, Tallula s'était rendue dans la salle de bain pour se laver et se débattre avec sa tignasse en bataille - ses cheveux avaient souvent tendance à énormément s'emmêler pendant la nuit car la rousse remuait beaucoup dans son sommeil (elle était tellement dynamique que cela l'affectait pendant qu'elle dormait...). Une fois sa barrette fleurie fixée dans ses cheveux, Tallula enfila un chemisier blanc à manches courtes assorti d'un jean bleu un peu délavé ainsi qu'une paire de chaussures orangées à talons compensé pour rajouter quelques centimètres supplémentaires à sa petite taille. Quand elle eut fini de s'habiller et de se maquiller, Tallula sortit du dortoir, ne croisant absolument personne. Haussant les épaules quant à l'absence de ses colocataires, elle s'avança dans le couloir du sixième étage, et se prépara mentalement à descendre les 6 volées de marches qui l'attendaient. Poussant un soupir exaspéré qui s'adressait directement à cet enfoiré de directeur invisible qui aimait accrocher des tableaux de chèvres dans les couloirs, elle descendit les marches, songeant qu'elle allait avoir des jambes d'enfer au bout de cinq années passées ici.

Passant rapidement à la cantine pour manger un toast avec de la confiture d'abricots, elle ne tarda pas à en ressortir - après tout elle avait rarement faim le matin, elle préférait manger beaucoup le midi. Constatant qu'il était l'heure de se rendre au deuxième étage, Tallula escalada les marches, et fut paniquée à l'idée d'être déjà plutôt essoufflée en arrivant. Dans quel état allait-elle être à la fin de la journée ?

Alors que Tallula marchait dans le couloir du deuxième étage, se dirigeant vers la salle de cours, elle passa alors devant l'un des tableaux étranges installés par le directeur - il y en avait un à chaque étage, et chacun d'eux comportait un animal différent. Au premier étage, c'était un bouc. Au troisième étage, c'était une chèvre. Et au deuxième, celui où elle se trouvait actuellement, c'était une poule. Poussant un nouveau soupir adressé à ce directeur à moitié taré, la rouquine poursuivit son chemin. Elle arriva alors devant la salle de cours de sortilèges, et constata que la porte était entrouverte. Par politesse, elle tapa tout de même sur la porte avant d'entrer, et elle vit alors un garçon qui se tenait derrière le bureau du professeur. Tallula haussa discrètement un sourcil interrogateur.

« Bah dis-donc, un peu jeune le mec pour être prof... » pensa-t-elle.

Il paraissait avoir dix-sept tout comme elle, mais la rouquine se doutait bien que ce n'était pas le cas, puisqu'il ne serait pas là si c'était le cas. Tout comme elle, il devait paraître plus jeune que son âge. M. Erido possédait d'étranges cheveux à mi-chemin entre le brun et le violet, striés d'une seule longue mèche argentée, assortis à ses yeux couleur améthyste. Même les professeurs ici avaient des cheveux et des yeux étranges ? Tallula se sentait vraiment banale parmi toutes ces personnes au physique excentrique. Il était plutôt beau, mais ce n'était pas le plus bel homme qu'elle n'ait jamais vu - et elle n'était pas du genre à être intéressée par des hommes plus âgés qu'elle. En plus, ce type était un vrai géant - et elle se sentit tout d'un coup encore plus petite que d'habitude avec son mètre cinquante-sept (talons compris). Il devait faire au moins un mètre quatre-vingt cinq.

« C'est Debra qui va être contente. » songea-t-elle. « Après tout, un prof jeune et plutôt beau gosse... elle va passer son temps à lui baver dessus. »

En plus, ça paraissait bien du genre de la Saphir de sortir avec des hommes plus âgés qu'elle. En entrant, Tallula fit un sourire poli au professeur, et dit à voix haute :

« Bonjour monsieur. »

Se doutant que comme les élèves étaient dans des dortoirs différentes, ils n'allaient pas être placés selon un plan de classe ou par ordre alphabétique (et en plus, quelques élèves étaient déjà présents et ils semblaient avoir sélectionné leurs places par affinité), Tallula s'approcha du troisième rang, celui du milieu. Un emplacement très stratégique qu'elle n'avait pas choisi par pur hasard. En effet, devant, il était impossible de savoir ce qu'il se passait derrière, car les tables du premier rang étaient trop proches du bureau du professeur. Le deuxième pouvait encore aller, mais elle ne s'installait là qu'en dernier recours. Et aux deux derniers rangs, on ne pouvait pas communiquer avec les élèves ayant eu le malheur de se retrouver au premier rang. Le troisième était parfait : on pouvait voir tout ce qu'il se passait, et on pouvait communiquer avec tout le monde sans trop de difficultés. Elle s'installa à un bureau, remarquant que les places étaient par deux. Posant son sac sur le bureau d'à côté pour réserver une place pour Raff, elle se tourna vers les autres élèves et commença à discuter avec eux en attendant que d'autres élèves arrivent et que le professeur commence son cours, qu'elle attendait avec impatience.







_________________

rip mon coeur, je meurs:
 
avatar

Feuille de personnage
Informations :
Administratrice toute puissante
Administratrice toute puissante
Voir le profil de l'utilisateur http://magicalschoolrpg.forumactif.org
Messages : 295
Date d'inscription : 19/01/2014
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cour de sortilège ~ Premier cours -RP PUBLIC- Ven 28 Aoû - 20:10

Premier Cours de sortilèges

M. Erido, le prof aux étranges cheveux


Elle était assise a une table de la cafétéria, vu l'heure qu'il était il n'y avait plus beaucoup de monde. La plus part des élèves était déjà en cours alors que d'autre cherchait sûrement leur salle de classe sans trouver. C'est sur que sur six étage et avec plus d'une centaine de pièces se perdre était chose aisé. Mais contrairement a tout les autres la jeune fille était loin d'aller se mettre a courir a la recherche de la salle ou elle avait cours. D'ailleurs elle avait cours de Sortilège avec un certain M. Erido. La salle de se dernier se trouvait au deuxième étage et la brunette savait déjà ou exactement. Comment ? Bien le jour suivant a son retours de la piscine avec Tallula elle était partit dans la cours avec son livre sur Ellour. Puis elle s'était simplement documenté un peu, mettant de coté ses recherches sur le directeur ainsi que son dortoir, portant alors tout son attention sur les salles. Quand on étudié en détaille le plan il était simple de se repéré puisque chaque étage se voyait attribué les classes de certaines matières. Rien n'avait était fait au hasard, contrairement a son dortoir les salle de classes étaient toutes bien repartit. Les salles de Duel se trouvaient toutes ensembles a leur étage respectif, et les salles de Sortilège ne faisaient pas exception a cette logique. Sûrement l'une des seul qu'il y avait ici pour le moment. Mais l'on ne pouvait pas tout demander.

Sa tasse de café en main pour bien se réveillé elle mangea avec merveille et en prenant son temps son petit déjeuner. Deux croissants tout ce qu'il y avait de plus banale certes, mais l'un des meilleur choix que l'on pouvait vous proposez le matin. Mais on ne pouvait pas dire qu'ils étaient fameux loin de la, la brune avait connue mieux, beaucoup mieux. Était ce parce qu'elle avait grandit dans une famille plus qu'aisé se payant généralement les met les plus fin qu'elle faisait attention a ce genre de chose ? Sûrement mais elle ne devait pas trop y porter d'attention, a Ellour elle devait se concentré sur ses études. Si elle voulait manger convenablement elle n''avait qu'a aller en ville dans un café ou un restaurant en fonction de ses envies. Sombrant alors doucement dans ses pensés elle se perdit alors dans ses pensés. Il n'y avait pas a dire, elle n'était vraiment pas stressé par sa première journée.

Se matin la jeune fille c'était levé tôt, le soleil n'était lui même pas encore lever. L’horloge a ses cotés affichait six et demi. L'absence de lumière se faisait ressentir dans la chambre, Tallula dormait encore. Normal vu l'heure qu'il était puis elle avait toujours était une lève tôt alors que la rousse dorme encore ne l'étonnait pas vraiment c'était simplement elle qui se levait trop tôt mais ça elle n'y pouvait rien c'était dans sa nature et dans l'éducation qu'on lui avait appris. «  L'avenir appartient a  ceux qui se lèvent tôt » C'est ce que l'on lui répétait en boucle chez les Akarie. Comme quoi même si elle était loin de chez elle certaine habitude persisterait sur son mode de vie.

Quand elle eu enfin décider de quitter son lit, sois seulement une poignée de minute après avoir ouvert les yeux pour la première fois de la journée elle n'avait fait aucun bruit dans ses déplacements ne souhaitant en aucun cas réveiller sa colocataire. Elle avait prit des affaires et était partit dans la douche pour se laver. Après dix bonne minutes sous l'eau, principalement pour se laver les cheveux elle se hâta devant la glace, vêtu pour le moment d'une simple serviette tout ce que l'on pouvait trouver de plus basique. Elle commença par essayer son corps puis ensuite ses longs cheveux. Pour ne pas vous mentir ce fut d'ailleurs une opération qui lui prit plusieurs minutes en vue de la masse de cheveux qu'elle avait sur la tête mais elle y était habituer.

Elle attacha en premier lieux ses cheveux en un chignon, qui malgré ses efforts ne pouvait tenir tout ce cheveux. Suite a ça elle se retrouva avec un chignon dont plusieurs mèches lui arrivant toute au niveaux des genoux, dépassait de sa coiffure. Pour remédier a cet imperfection elle vient place une fleure blanche dans ses cheveu pour tenir sa mèche blonde. Elle plaça sa deuxième mèche derrière son oreille d'un bref geste de main tout en souriant et se mit enfin a s'habiller. Elle enfila en premier lieux ses sous vêtement avant d'opter pour une robe blanche dont le bah finissait en un magnifique dégradé violet. Les manches étaient inexistantes, de simple bretelle. Le haut de son dos était fait en dentelle  venant ainsi souligner ses cheveux tombant de son chignon. Elle se contenta ensuite d'un simple coup de mascara pour la faire paraître plus réveillé et quitta la salle de bain n'ayant pas vu le temps passer, mais Tallula dormait encore quand elle quitta le dortoir comme quoi elle n'avait pas rit tant de temps que ca.

C'est ainsi qu'elle avait finit par se diriger a la cantine ou elle avait passer tout son début de mâtiné. Observant les élèves entrer manger puis ressortir. Certains était comme pressé et tendu. D'autre était très calme. Certains posé. Il y avait vraiment de tout, puis il y avait des premières années certes mais pas que. Tout le monde entré et sortait de la cantine sous le regards violet de la brune qui restait assise.

Elle rouvrit les yeux sortant doucement de ses pensés. Elle se leva laissant seul sa tasse vide et quitta a son tour la salle. Comme l'avait fait les autres élèves avant elle. Il était temps qu'elle y aille. Elle pouvait affirmer une chose, elle ne serait pas en retards et arriverait a l'heure. Comme toujours.  De toute façon la jeune fille n'arrivait jamais en retards. Et c'est donc sur ses pensés qu'elle monta jusqu’au deuxième étage d'un pas lent tout en chantonnant. Elle croisa beaucoup d'élèves semblant perdu. Des premières années comme elle. Mais eux, ils ne s'étaient apparament pas renseigné sur l'emplacement de leurs salles respective.

Puis elle arriva enfin enfin devant sa salle et entra tout en dressant un grand sourire. Son regards se perdit rapidement sur son professeur. Il faisait vraiment jeune. Sucement un nouvel enseignant. Enfin vu sa carrure le doute n'avait pas lieux d'être la jeune fille brune en était sure et certaine. Mais le fait qu'il paraisse jeune ne fut pas vraiment la chose qui retient le plus son attention. Non. Ce fut ses étrange cheveux. Elle n'était pas capable de dire clairement s'ils étaient brun ou violet. Mais le plus étrange n'était autre que la mèche argenté se logeant a merveille dans sa chevelure plus qu’inhabituelle. Quand elle se regarda plus en détaille il faisait grand, vraiment grand. Ce n'ai pas du haut de son mètre quarante qu'elle pourrait lui faire de l'ombre, alors ça non !  Mais bon elle n'était pas la pour juger l’apparence de son professeur, mais pour assister au cours de se dernier.

« Bonjours Monsieur. »

Politesse et sourire obliger. Envers les adultes elle était loin d'être timide, c'était d'ailleurs un terme qui n'avait pas lui d'être en leur présence. Haussant les épaules pour elle même elle s'cruta rapidement la pièce du regards avant que ses yeux violet ne se pose sur une teinte rousse qu'elle ne connaissait que trop bien. Tallula. Elle remarqua alors qu'il y avait une place libre a ses cotés et avança alors jusqu'au troisième rang pour venir prendre place au coté de cette dernière. Elle retira son sac de son épaule et le posa a coté de la chaise ou le bureau semblait être réserver . Après mure réflexion Tallula aurait pu le réserve a une autre personne qu'elle, mais au fond elle était sur que c'était pour elle que cette place était destiné, elle s'assit alors posant le sac de la rousse a coté du siens.

« Coucou », Chuchota la brune ne sachant absolument pas si le professeur aimé ou nom les bavardages.




_________________
avatar
Administratrice toute puissante
Administratrice toute puissante
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 169
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 19
Localisation : Nul part et partout a la fois ~
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cour de sortilège ~ Premier cours -RP PUBLIC- Sam 29 Aoû - 15:58

Raku : le prof canon <3





Cour de sortilège



Pour la quatrième fois ce matin, Debra se regarda dans le miroir.
Il n'y a pas à dire, elle se trouvait canon.

Driiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiing


Debra sursauta. Elle avait oublié d'éteindre son réveil en se levant.
Cela faisait déjà 2 heures que Debra s'était réveillée, elle avait eu le temps de se laver, se sécher, se maquiller et choisir ses vêtements.
Elle n'avait jamais eu besoin de réveil, elle se levait toujours en avance, ce qui lui laissait le temps pour sa toilette. Il servait seulement "au cas ou" elle ne se réveillerait pas.

Après l'avoir éteint, Debra se re-mit devant son miroir.
Elle avait mis une robe noir sans manche décolletée avec, à la taile, une ceinture en tissus noirs fermé par un noeud blanc. Elle avait mis aussi un collant noir très fin avec des talons haut noir.
Dans ses cheveux, se trouvait un magnifique noeud papillon noir et blanc qui s'accordait avec sa tenue.

Décidant qu'il était enfin temps de s'en aller, Debra s'en alla sur la pointe des pieds pour ne pas réveiller ses colocataires et tomba sur le couloir, quasi vide à cet heure.

Debra sachait parfaitement ou se trouvait la cantine, mais comme c'était une technique de drague parfaite, elle ne put s'empêcher de demander le chemin à quelques garçons.
Elle tomba sur un beau garçon brun, qui l'invita à manger avec lui et ses copains.

Cette proposition ravit la noire. Si ce beau garçon avait des copains aussi beau que lui, elle n'allait pas s'ennuyer.
Pendant le trajet le beau garçon se révéla être ennuyeux. Ces sujets de discussion tournait sur le match foot qu'il avait vu et de nombreuses blagues toute aussi nulle les unes que les autres.
Debra espérait que ses copains serait plus intéressant que lui.

Arrivant à la cantine, Debra crut qu'elle allait s'évanouir en voyant les copains du garçon : des parfaits laiderons ! Ils étaient boutonneux, portaient des grosses lunettes et ils avait l'air sale.
Mais elle ne pouvait pas manger toute seule. Ce serait la honte si elle voulait devenir populaire.

Elle regretta bien vite sa décision en voyant les regards pervers que lui jetait temps en temps les garçons pendant qu'elle mangeait. Pour une fois, elle maudissa son décolletée.

Debra bu bien vite son café avant de s'éclipser. Il était hors de question qu'elle reste une minute de plus avec eux.
Après avoir ignoré superbement la question du brun, qui voulait son numéro de téléphone, Debra partit de la cantine à la recherche d'un autre garçon qui pourrait lui indiquer sa salle de classe.

Elle en trouva enfin un, avec des cheveux blancs ressemblant à ceux de Daraen, son colocataire, qui accepta de l'accompagner.
Le garçon se révéla être très intéressant et Debra arriva vite à sa salle de classe, trop vite à son goût.
Après lui avoir donnée son numéro de téléphone, elle entra dans la salle de classe.

Il n'y avait pas beaucoup d'élève, c'est comme ça que Debra reconnu vite Tallula et Raff, 2 filles qu'elles avaient rencontré récemment. Elle leur lança un sourire éblouissant.
Elle jeta un coup d'oeil à son professeur et eu un choc : il était parfait !!!

Il avait des cheveux violets avec une mèche blanche qui tombait sur son visage et de magnifique yeux violet. En plus de ça, il avait l'air super jeune ! Pas le cinquantenaire qu'elle s'était imaginée.

Elle lui lança un "salut" guilleret avant de s'installer au 2 ème rang, juste devant les 2 filles.
Elle se retourna pour leur parler.


▬ Salut ! Dit-elle en souriant



avatar
Dortoir Saphir
Dortoir Saphir
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 49
Date d'inscription : 16/08/2015
Age : 13
Localisation : Dans plein d'endroit en même temps 8D
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cour de sortilège ~ Premier cours -RP PUBLIC- Dim 30 Aoû - 21:34


Premier Cours

Rp Public



Depuis que j'avais ouvert ma salle, et que je m'étais installé à attendre que les élèves arrives, j'avais eu l'idée de révisé le programme et mon discours de bienvenue. Je voyais des élèves entrés, puis s' installée, c'était drôle de voir de nouvelle tête, j’étais très joyeux, l'idée d'apprendre à des nouvelles têtes me rendais si content ! Surtout il y avais de belle fille, bon fallait avouer que il y avais des garçons pas mal... « Mes rivals » dans ma tête se mot résonnais il me fallait absolument trouver la personne parfaite !
Après que la salle sois à moitiez complète, je me leva de ma chaise, et me dirigea vers le tableau avant de tapée des mains pour attiré l'intention sans me faire perdre de la voix. Il y avais quelque bavardage encore, euh à prendre un verre d'eau que je m'était servis pour le faire tomber par terre... Après avoir attiré l'intention je pris alors parole.

-Bienvenue à vous tous ! Je suis M. Erido Raku. Enchantée de faire votre connaissance. Cette année je serait votre professeur de sortilèges, je ne suis pas vraiment du genre à rester sur mon lit j’aimerai terminée le programme prévue ! Je ne trollerais aussi en aucun cas les retards... Sauf aujourd'hui exception.. Les retards son punis à ma sauce donc aux piment. Tout nos respects de vos camarades serons à la même sauce qu'aux retards... Voila nous pouvons commencer.

Après avoir claquée des doigt une première leçons arriva au tableau celle-ci était manipuler un sort. Ce n'était pas très compliquée, je m’avança et fis les geste demander pour réalisée le sort. Mes mains Tournaient trois fois en forme de cercle pour ensuite faire apparaître une boule lumineuse qui n'était autre qu'un petit sortilège de base. Évidemment une bonne concentration est demander.

-Pour réalisée cette boule lumineuse, je vous conseil d'être sérieux de vous concentré aucune discussion. Évitée aussi de regardez les autres, seulement trois tour imaginée votre boule de magie et faite vos geste correctement. Si il y as un problème je vous aiderais volontiers !


Fiche de liens (c) Miss Yellow
avatar
Professeur de sortilèges
Professeur de sortilèges
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 4
Date d'inscription : 25/08/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cour de sortilège ~ Premier cours -RP PUBLIC- Lun 31 Aoû - 19:00

Un souffle sortit d'entre les lèvres pincées de Murphy, alors qu'elle s'habillait pour son premier cours. Elle essayait de faire le moins de bruits possible, et ça semblait irréalisable, vu que ses bottes de cow-boy, comme elle aimait les appeler, avaient une semelle épaisse et dure, ce qui résonnait sur le sol. Elle  enfila un T-Shirt blanc, par dessus lequel elle mit un sweat noir et en retroussa les manches. Ajoutez à cela un simple short en jean et de longues chaussettes noires, et elle était prête. Elle n'aimait pas porter d'habits voyants, et elle n'aimait pas non plus se démarquer. Avec ces habits sobres, elle ne risquait rien. Avant de se glisser dans la salle de bains pour s'habiller et se laver, elle avait passé la matinée à se faire de petits détails, comme ranger ses affaires de dessin dans une trousse séparée de celle pour les cours - mais allaient-ils vraiment écrire ? Ca, elle en doutait. - ou encore vérifier son emploi du temps plusieurs fois avant de le retenir par coeur. Maintenant elle le connaissait bien, tout allait bien. C'était vraiment inutile. Elle se glissa en dehors de la chambre à pas de loups, ses bottes à la main pour éviter de déranger sa colocataire. Dès que la porte se ferma avec si peu de bruits que cela la surprit elle même, elle laissa échapper un autre soupir, mais de soulagement cette fois, puisqu'elle ne s'était pas faite tuer. Elle enfila ces chaussures, mit son sac sur son épaule, et fila à travers le couloir pour se diriger vers la salle de classe. Avec tout ça, elle avait carrément oublié de regarder l'heure, et le cours allait bientôt commencer. Elle s'insulta mentalement elle même de gourde, avant de se rendre compte qu'elle avait oublié de prendre le paquet de gâteaux qu'elle avait prévue de manger sur le chemin.

Elle fit alors demi-tour pour retourner dans la chambre, et revint le même manège. Enlever ses bottes, rentrer dans la chambre, prendre les gâteaux dans son armoire sans faire de bruits, fuir à pas de loups, sortir, soupirer de soulagement, remettre ses chaussures, et courir. Là, elle allait vraiment être en retard ! Elle se sentit mal d'être en retard lors du premier cours, ça pourrait laisser une mauvaise impression aux professeurs. D'ailleurs, elle n'avait même pas eu le temps de regarder les noms des professeurs sur son emploi du temps, et donc également leur sexe. Tout en déchirant le plastique autour du gâteau aux pétites de chocolat, en le fourrant dans sa bouche, et en courant discrètement dans les couloirs, elle pria pour que ce ne soit pas UN professeur. Il avait encore plus de pouvoirs qu'un simple élève. L'abus de pouvoirs, c'était toujours une possibilité effrayante.

Essoufflée et écheveulée, elle arriva devant la porte. Apparemment, elle n'avait pas l'air aussi en retard que ça. Peut être que la pendule était mal rêglée... Elle reprit ses esprits un moment, soufflant, dos appuyé contre le mur à côté de l'entrée de la salle. Après s'être reprise, elle se décolla du mur pour finalement hésiter à entrer. Elle venait de LE voir. LE professeur. Son visage devint livide, encore plus blanc. Elle était déjà plutôt pâle, mais ça lui donnait maintenant un air presque cadavérique. C'est alors qu'il fit son petit discours sur les conséquences en cas d'abscences... - sauf pour le jour même évidemment, mais ça lui passa complêtement en travers du cerveau, elle était trop concentrée sur le mot " punis " -. La jeune fille rentra discrètement, longeant le mur, les bras serrés le long de son corps. Elle était tellement crisprée qu'elle ne regarda pas les gens autour d'elle, et s'assit directement au dernier rang, le plus proche du mur qu'elle  venait de longer. La brune sursauta idiotement quand le prof claqua des doigts et que le cours s'afficha au tableau. Elle trouvait que le cours commençait un peu vite quand même, et elle fut déçue qu'il n'en dise pas un peu plus sur ce qu'ils allaient faire pendant l'année et quel était l'objectif de l'année. Lorsqu'il fit une boule lumineuse, elle songea qu'il était plutôt inutile de le faire comme ça, en fait elle pouvait tout simplement le dessiner. Elle ne discutait évidemment pas, mais elle n'était pas pour autant concentrée. Elle était plutôt stressée à l'idée que le professeur vienne l'aider. Elle ne voulait pas. Pas du tout.

Elle se résolut à l'idée que si elle voulait qu'il ne l'approche pas, il fallait qu'elle réussisse rapidement et qu'elle soit aussi discrète qu'un fantôme. Plutôt pratique quand beaucoup de gens ont crus que vous étiez déjà morts. La brune se ressaisit vite, secouant un peu la tête. Elle plaça ses mains devant elle, les fixant en se demandant si c'était bien la peine de faire ça. Ses sourcils se froncèrent sous le coup de la concentration. Elle imita les mouvements du professeur, sans succès. Elle tiqua puis son regard se dirigea vers les autres tables, pour voir si elle s'était trompée de gestes ou si c'était tout à fait normal.
avatar
Dortoir Emeraude
Dortoir Emeraude
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 32
Date d'inscription : 26/08/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cour de sortilège ~ Premier cours -RP PUBLIC- Mar 1 Sep - 12:09





Cours de sortilèges
Le tout premier cours de Tallula


Tallula était vraiment intriguée par le professeur aux cheveux violets. Comment pouvait-on devenir professeur aussi jeune ? Il avait l'air d'avoir dix-sept ans tout au plus, mais selon la logique il devrait en avoir au minimum vingt-trois puisque les cinquième années ont vingt-deux ans, et il ne pouvait décidément pas devenir professeur avant d'avoir terminé ses études. Cela lui paraissait tout de même étonnant qu'un poste lui soit proposé juste après la fin de ses études, si c'était le cas, le professeur devait être particulièrement brillant. Et elle était certaine que si un élève au talent phénoménal devenait immédiatement professeur, elle en aurait entendu parler, vu sa curiosité et sa soif de connaissances. Cela faisait depuis des années que la rousse se renseignait sur la magie et sur Ellour; cette information n'aurait jamais pu lui échapper. Il devait s'être écoulé au moins une année ou deux entre la fin de ses études et le début de sa carrière de professeur : son instinct la poussait également à croire que c'était sa première année en tant que prof. Ses analyses lui permirent de créer une tranche d'âge dans laquelle le professeur devait se trouver : entre vingt-quatre et vingt-sept ans.

Elle entendit alors une voix familière, et redressa la tête en voyant Raff entrer dans la salle. En faisant un grand sourire à sa coloctaire et en désignant du doigt la place qu'elle lui avait réservée, Tallula la vit s'approcher d'elle avec un petit sourire. La brune aux yeux violets posa alors son sac à côté du sien, et s'installa à ses côtés, avant de la saluer en chuchotant, se demandant sans doute si le professeur appréciait les bavardages. Tallula lui fit un petit sourire avant de répondre :

« Salut ! C'est bon, on peut parler pour le moment, le prof il a l'air de s'en foutre qu'on parle, le cours a pas encore commencé donc bon. Je papote depuis tout à l'heure et il a rien dit. » s'empressa-t-elle de dire. « Tu t'es levée tôt ! Quoique c'est moi qui a dormi longtemps, aussi. »

Tallula avait très bien dormi cette nuit-là; elle avait pu récupérer de sa nuit blanche d'avant. La rousse remarqua alors l'arrivée d'une autre personne. Debra, une fille sympathique (mais plutôt vaniteuse) qu'elle avait rencontré la veille venait d'arriver dans la salle, et sa réaction était identique à celle que la rousse avait imaginée. Elle fit un petit rire amusé. En effet, Debra semblait plus que ravie que le professeur soit beau et plutôt jeune. La brune risquait d'être plus attentive au corps du prof qu'au cours en lui-même, ça promettait d'être amusant. Tallula se demanda si la Saphir allait venir lui parler, après tout elle avait sans doute fait la connaissance d'autres personnes, mais Debra finit par s'approcher de Raff et elle en leur faisant un sourire éblouissant, que Tallula s'empressa de lui rendre en remarquant rapidement que la fille aux cheveux noirs semblait déjà connaître Raff. Debra s'installer au bureau juste devant elles.

« Salut, Debra ! Toi tu dois être ravie d'avoir un prof aussi jeune... Il doit être balèze le mec pour être prof à son âge. D'après mes calculs, il a entre 24 et 27 ans. » dit-elle en veillant à ce que le professeur ne soit pas dans les parages.

Elle voulut ajouter autre chose, mais le professeur se leva soudainement et tapa des mains pour attirer l'attention des premières années. Tallula se retourna vers le professeur aux cheveux violets, décida de se taire même si elle avait un milliard de choses à dire à Raff et à Debra, et écouta ce que le professeur avait à dire. Leur professeur de sortilèges s'appelait M. Erido, et leur dit qu'il comptait terminer le programme prévu et qu'il ne fallait pas se reposer sur ses lauriers. Tant mieux, Tallula n'était pas venue là pour admirer le paysage que l'on voyait depuis le toit : elle était venue là pour apprendre. Il ajouta également que les retards n'étaient pas tolérés (heureusement, elle était très ponctuelle et détestait faire attendre les autres), et que les retards seraient punis à sa sauce. La rousse se demanda en quoi consisteraient ses punitions, avant de remarquer qu'une fille brune très petite avait eu le temps de s'infiltrer dans la salle de classe sans se faire remarquer malgré son retard, ce qui fit sourire Tallula.

Puis, après son introduction, M. Erido claqua des doigts et une première leçon apparut au tableau, que Tallula s'empressa de lire rapidement. Il s'agissait d'un sortilège qui ne semblait pas bien compliqué à réaliser à première vue, mais qui devait forcément avoir une difficulté quelque part, Tallula s'en doutait. Cheveux-Violets décida de faire une démonstration, et la rousse observa attentivement ses gestes afin de pouvoir mieux les reproduire. Quelques instants plus tard, une boule lumineuse jaillissait de ses mains. Tallula regarda la boule lumineuse, se demandant si elle allait réussir à en créer une aussi belle et brillante. Cependant, quelque chose l'embêtait : le professeur n'avait pas dit à quoi servait ce sortilège. Servait-il à autre chose qu'éclairer un lieu sombre ? La rousse haussa un sourcil intrigué. Elle aimait savoir comment les choses fonctionnaient, mais aussi savoir à quoi elles servaient, et le fait de ne pas savoir de quelles façons elle pourrait utiliser ce sortilège la dérangeait.

Elle décida tout d'abord d'essayer de réaliser le sortilège. Geste circulaire, trois tours... Rien. La rousse eut droit à un échec. Elle avait exécuté les gestes avec une grande concentration. Techniquement, ça devrait fonctionner. Tallula persévéra, et exécuta plusieurs fois le même geste. Toujours rien. Après quelques minutes d'essais sans succès, la rousse décida de demander l'aide du professeur. Elle avait certes l'intention d'essayer jusqu'à ce qu'elle y arrive, mais il y avait quelques zones d'ombres dans les indications que le professeur avait donné, et cela la perturbait.

« Dites, monsieur, à quoi il sert, ce sortilège, exactement ? Pas que je ne veuille pas l'exécuter, bien au contraire, mais je pense qu'il serait intéressant de savoir quel est son utilité. Peut-être qu'en comprenant le sort, on réussira mieux à le réaliser. Parce qu'à part m'en servir pour éclairer ma cave, je ne vois pas trop, en fait. » s'écria-t-elle impulsivement, ne prenant même pas la peine de lever le doigt pour attirer l'attention du professeur.

Elle aurait peut-être dû s'exprimer avec des termes plus subtils, mais elle s'en fichait pour le moment : tout ce qu'elle voulait, c'était une réponse à sa question.






_________________

rip mon coeur, je meurs:
 
avatar

Feuille de personnage
Informations :
Administratrice toute puissante
Administratrice toute puissante
Voir le profil de l'utilisateur http://magicalschoolrpg.forumactif.org
Messages : 295
Date d'inscription : 19/01/2014
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cour de sortilège ~ Premier cours -RP PUBLIC- Dim 20 Sep - 11:17

Premier Cours de sortilèges

1 ... 2 ... 3 .... Magie !


Elle fut quelque peu soulagé quand elle entendu sa colocataire préféré lui dire que pour le moment elle pouvait se permettre de parler normalement. Il est vrai que la jeune fille, en vue de son éducation, n'était pas vraiment du genre a aimé avoir des problème avec ses professeurs. Cela serrais mal vue par ses parents, bien que ses dernière étaient tout de même asser clément sur bon nombre de chose. La ça ne passerais pas, c'était certain. Mais les paroles de la rousse a ses cotés, lui disant qu'elle parlait depuis longtemps déjà, la rassuré. Surtout que le cours ne semblait visiblement pas encore débuter. Pour un première cours, commencer alors qu'il semblait manquer bon nombre d’élèves, surement perdu dans les couloirs, était une chose des plus déplacer et dénué de sens.

« Voila qui est des plus rassurant dans se cas » Lui dit elle d'une voix enjoué tout en souriant. «Oui, j'ai pour habitude de me lever très tot, mais je ne te cache pas que c'est principalement pour avoir le temps de bien manger le matin. C'est important a mon bon fonctionnement, surtout si il y a des croissants au petit déjeuner. »

Puis une chaise devant elles se fit doucement tirer avant qu'une jeune fille se pose dessus. Cette silhouette était familière a la petite brune. Elle avait rencontré cette jeune fille plus tôt. Debra ! Elle lui avait même offert une pâtisserie et c'était donc a se moment, accaparé tout l'admiration que la jeune fille pouvait attribué a une personne. Elle avait vraiment eu une très bonne idée niveau première approche. Mais avant qu'elle ne puisse la salué Tallula prit la parole prenant alors les devants. Cette dernière salua la nouvelle venue lui parlant alors de l'age du prof. Une estimation qu'elle avait du lui donner aux premiers coup d'oeil.

«Salut Debra » Se permit alors la brune quand Tallula lui laissa enfin le droit de parole. «Mais tu sais Tallula, ce n'est pas le seul qui est jeune ici. Beaucoup d’enseignant son jeune. Surement l’élite parmi l'élite. »

Mais elle ne put monopoliser le temps de paroles plus longtemps puisque que le professeur daigna enfin prendre la parole pour commencer par une rapide introduction du cours de la journée. Il devait surement aimé ce qu'il faisait puisqu'il dit de façon très claire que finir le programme faisait parti des ses objectifs. Et que les retardataires ne semblait pas avoir le droit de faire parti de sa classe. Au moins il avait le mérite d'être clair sur ses attente envers ses élèves et ce qu'il souhaitait.

Il claqua alors des doigts et le cours apparut au tableau. Surement un sort basique. Mais un sort que la jeune fille n'était pas prête d'apprendre, d'autant plus que cela ne lui servirait a rien, sauf peut être ... L'utiliser pour faire ses devoirs le soirs au lieu d’écrire ? En y repensant et voyant les choses sous différent angles la magies pouvait être utiliser de plusieurs façons. Finalement la brune risquait de porter plus d'attention a se sort et d'apprendre a l'utiliser afin de lui venir en aide.

Elle reporta doucement son attention sur M. Erido. Ses mains tournèrent trois fois en forme de cercle pour ensuite faire apparaitre une boule de lumière. Aux premiers abords cela semblait des plus simple et surement le premier sortilège que l'on vous apprends ici. Mais il semblait que ce dernier nécessitait une certaine concentration ainsi qu'un certain sérieux.

La petite brunette fit donc les mêmes gestes que son professeur. La première fois fut un échec cuisant. Rien. Elle ne ressentit rien et rien ne se passa. Manque de concentration ? Surement. Elle recommença alors. Le second essayait fut lui aussi dénué de succès et tomba littéralement a l'eau. Pourtant elle était concentré sur ses faits et geste alors pourquoi ? Elle faisait attention a ce qu'elle faisait et ne prenait pas ca a la légère. Peut être qu'elle n'était tout simplement pas faite pour ce genre de chose. Mais elle ne devait pas être polluer par se genre de pensé et se concentra donc immédiatement. Elle fit alors de nouveau tourner ses mains trois fois en forme de cercle et c'est a ce moment que quelque chose daigna enfin montré le bout de son née. Une petite sphère certes, mais elle avait réussi.

Puis la voix de Tallula résonna et la jeune fille tourna la tête vers sa voisine de table sans pour autant perdre sa concentration sur la faible petite boule de magie entre ses mains. Il est vrai que la rousse avait raison. Savoir a quoi servait cela pouvait être utile pour mieux y arriver.


_________________
avatar
Administratrice toute puissante
Administratrice toute puissante
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 169
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 19
Localisation : Nul part et partout a la fois ~
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cour de sortilège ~ Premier cours -RP PUBLIC- Sam 26 Sep - 11:56


Premier Cours

Rp Public



C'était fou, incroyable, magnifique, splendide ! Une belle paire de seins à 3 kilomètre ! C'était le paradis ! Un incroyable moment, mes yeux ne voyais que cela ! Deux belle nanas au grosse paire de seins ! Pas mal que demander de mieux ?! Ces deux perle rare était faite pour moi ! Je m'imaginais déjà avec elle ! Un paradis de boobs ! Un moment MAGIQUE ! Si je pouvais les toucher les tripoter.. Malheureusement une voix de femme me fis alors revenir à la normal dans le vrai monde la ou il y avais deux belles paires de seins... Une fille parlais alors à mes deux boobs-girls ! Je me dirigea alors vers cette demoiselle et je lui tapa à peine sur sa tête en rigolant .

-Un peu moins de bruit planche à repasser.

C'est alors que la porte s’ouvrit d'autre élève entrèrent, deux garçons, et des filles, les laissant allez se placer je fis alors style de pas savoir qu'il était en retard... Faire souffrir des élèves directement sa n'allais pas êtres très cool !

-Maintenant reprenons, je vous conseille de ne plus parler Miss-Table à repasser.. Sinon c'est pas une sanction que tu auras se sera une douleurs affreuse. Maintenant ouvrée votre manuel page 6.

Une sanction affreuse ? Nan une sanction délicieuse, je me retourna pour alors imaginée se que j'allais lui préparé si elle reparlais... Une dosse de bonheurs intense... ? Peut'être !

Fiche de liens (c) Miss Yellow
avatar
Professeur de sortilèges
Professeur de sortilèges
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 4
Date d'inscription : 25/08/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cour de sortilège ~ Premier cours -RP PUBLIC- Sam 26 Sep - 12:39

Raku : le prof canon <3





Cour de sortilège



La noire aurait penser parler plus longtemps à Tallula et Raff, mais le magnifique professeur interrompit les bavardages et commença à expliquer son cour, tout en précisant qu'il n'accepterait aucun retard.
La noire ne risquerait pas d'être en retard ! Elle s'imaginait même arriver en avance pour l'admirer en cachette...

Commençant à fantasmer sur le professeur, Debra ne remarqua pas une fille se glissait jusqu'à une chaise.
Elle faillit faire un bond quand Raku claqua des doigts et montra la cour.
Se plaignant intérieurement que le cour commençait beaucoup trop vite, la noire se mit à écouter le prof : elle voulait être la meilleure et l’impressionner !

Il suffisait seulement de tourner sa main et de faire apparaître une boule lumineuse.
En se concentrant, Debra le réussit facilement... jusqu'au moment ou Raku dit qu'il aiderait volontiers les élèves en difficultés.
La noire essaya de montrer qu'elle n'y arrivait pas, et elle le professeur allait se dirigeait vers elle pour l'aider jusqu'au moment ou Tallula éleva la voix.

« Dites, monsieur, à quoi il sert, ce sortilège, exactement ? Pas que je ne veuille pas l'exécuter, bien au contraire, mais je pense qu'il serait intéressant de savoir quel est son utilité. Peut-être qu'en comprenant le sort, on réussira mieux à le réaliser. Parce qu'à part m'en servir pour éclairer ma cave, je ne vois pas trop, en fait. »


La noire attendit que le professeur réponde, et qu'il vienne l'aider après, par la même occasion.

-Un peu moins de bruit planche à repasser.

Planche à repasser ?...
Pensant sur le coup qu'elle avait mal entendu la réponse du professeur, la noire regarda les autres élèves.
Tout le monde avait un air profondément choquée...

Debra pensa que ces paroles avait échappée aux professeurs.

-Maintenant reprenons, je vous conseille de ne plus parler Miss-Table à repasser.. Sinon c'est pas une sanction que tu auras se sera une douleurs affreuse. Maintenant ouvrée votre manuel page 6.


Si une minorité d'élève n'avait pas réagie, cet fois-ci, tous tiquèrent.
Le professeur avait ouvertement traités Tallula de "table à repasser".
La plupart des élèves, apeurés, ouvrirent rapidement leur manuel mais la noire trouvait ce qu'avait fait le professeur odieux !
Et même si elle le trouvait magnifique, son comportement était inadmissible ! Et la noire se sentait obliger de défendre Tallula, sa copine

_ Monsieur ! Vous êtes peut-être le professeur mais votre comportement est inadmissible !


avatar
Dortoir Saphir
Dortoir Saphir
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 49
Date d'inscription : 16/08/2015
Age : 13
Localisation : Dans plein d'endroit en même temps 8D
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cour de sortilège ~ Premier cours -RP PUBLIC- Sam 26 Sep - 12:47

Ce n'est pas la première fois que j'arrive en retard à un cours, et surement pas la dernière pensai-je tout en marchant tranquillement dans les couloirs, lançant des regards amusés aux gens que je voyais sprinter à mes côtés, de toute évidence paniqués à l'idée de se faire crier dessus par un professeur. Ils n'avaient tout simplement pas maîtrisé l'art de la discrétion, art que je cultivais depuis la maternelle. Ni l'art d'en avoir rien à foutre quand ils se faisait attraper, que j'avais cultivé après avoir reçu mon téléphone portable qui me retira toute crainte des heures de colles au collège, que je passais à regarder des films tout en insultant mon meilleur ami et draguant la première de la classe. Ainsi, même si c'était le premier cours d'Ellour auquel j'assisterai, je ne ressentais aucune panique ni de regret à l'idée d'avoir oublié de remplir mon réveil.

Quand j'arrivai, je me glissai dans la classe silencieusement, souriant aux gens dont je croisais le regard. Je cherchai le professeur du regard, et quand je le trouvai, je fus choqué, tout simplement car il critiquait une petite rousse. J'étais estomaqué, car même si voir quelqu'un se faire engueuler par un prof était une scène du quotidien, voir quelqu'un se faire insulter sa poitrine par un prof était d'une rareté absolue. Je m'apprêtai prendre la parole, quand une fille derrière moi me devança, qualifiant son comportement d'inadmissible. J'acquieçai, avant d'en rajouter une couche :

Elle posait juste une question !  En plus, ce n'est pas du tout une planche à pain, vous êtes aveugle ou quoi ? ajoutai-je après avoir regardé la rousse un peu plus. Ce professeur semblait être cinglé, et pervers, en plus, vu la manière dont il regardait certaines filles. Sur ces mots, j'allai tranquillement m'installer au fond de la salle, attendant la réaction du prof. Les sortilèges n'allaient pas être une matière chiante, me dis-je avec satisfaction.
 
avatar
Dortoir Diamant
Dortoir Diamant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 37
Date d'inscription : 18/09/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cour de sortilège ~ Premier cours -RP PUBLIC- Lun 5 Oct - 18:17





Cours de sortilèges
connard de prof


Tallula constata non sans un certain agacement que le professeur de sortilèges semblait bien plus intéressé par la poitrine des filles de la classe que par les quelques élèves comme elle qui éprouvaient des difficultés. Fronçant les sourcils quant au regard lubrique qu'il posait sur ses amies, la rousse songeait que comme la plupart des beaux mecs, le prof n'était qu'un pauvre coureur de jupons obsédé par les bonnets taille F. Pourtant, même si ce charmant M. Erido ne lui inspirait déjà pas confiance, elle ne s'attendait pas à ce qu'il ose faire une remarque aussi... déplacée. Tallula avait beau ne pas particulièrement l'apprécier, elle ne pouvait nier une chose : ce mec avait des couilles. En plus d'être complètement tordu. Quel genre de prof qualifiait son élève de table à repasser, en plus d'ignorer sa question ?

Une colère furibonde montait en elle. La rousse sentait ses joues s’empourprer de fureur, et elle dut s'empêcher de lui envoyer une réplique cinglante et d'aller lui faire un joli coup de pied bien placé, histoire de le castrer, ce pervers. Ce prof était complètement fou. Le directeur l'était aussi. Nom de dieu, qui, ô grand QUI, aurait la fabuleuse idée d'embaucher un professeur qui préférait admirer les poitrines de ses élèves au lieu de prendre la peine de faire un cours correct ? Tentant tant bien que mal de contenir sa colère, Tallula prit une grande inspiration, s'efforçant de rester calme. Même si elle avait à ce moment précis l'envie très forte de décapiter le gars et d'enfoncer sa tête dans le mur, elle ne voulait pas trop se faire virer du cours. Si elle était venue à Ellour, c'était pas pour passer des heures dans la permanence à poireauter parce qu'elle avait traité son prof de pervers et aussi pour l'avoir castré au passage.

« Ce serait pas une perte. Qui aurait envie d'engendrer une descendance avec ce type ? »

La rousse entendit Debra se lever, scandalisée, et crier que son comportement était inadmissible. Un autre gars, qu'elle n'avait pas remarqué et qu'elle ne connaissait pas, prit alors lui aussi sa défense. D'une façon particulière, certes, puisqu'il fit une remarque plutôt perverse à son sujet lui aussi, mais c'était quand même gentil de sa part. Tallula répondit alors calmement au professeur, même si la fureur déformait les traits de son visage :

« Monsieur, si je puis me permettre, je trouve votre remarque plutôt déplacée. Si vous ne souhaitez pas me répondre, tant pis, c'est pas la peine, je trouverais l'utilité de ce sortilège toute seule. »

Décidant de réessayer le sortilège, Tallula s'aperçut que les tours qu'elle faisait avec ses poignets étaient peut-être un peu trop rapide. Prenant son temps, cette fois-ci, elle refit les trois tours, et une petite boule lumineuse apparut dans sa main. Satisfaite, elle décida d'en tester les effets, puisque M. Erido semblait ne pas avoir l'intention de répondre à sa question. La rousse poussa un petit « Oh ! » de surprise, complètement faux, et fit semblant qu'elle perdait le contrôle de la boule lumineuse. Elle la jeta alors vers le professeur, s'arrangeant pour que le lancer paraisse naturel, comme s'il ne s'agissait d'une simple maladresse de sa part. La boule atterrit juste à côté de lui et créa un trou dans le tableau. Tallula poussa un nouveau cri de surprise hypocrite, et plaqua la main sur la bouche, simulant le désarroi.

« Oh ! Excusez-moi, monsieur... Ma main semble avoir dérapé, et j'ai perdu le contrôle de la boule... Veuillez m'excuser de ma maladresse. J'ai mal visé, je voulais la léviter en fait. »

« Ouais, j'ai mal visé. C'est ta tête que je visais, connard. »

Après quelques instants d'hésitation, elle ne put s'empêcher de lâcher :

« Bon bah j'ai trouvé la réponse à ma question... Il semblerait que ce sortilège ait des propriétés offensives, en plus de pouvoir éclairer ma cave. »






_________________

rip mon coeur, je meurs:
 
avatar

Feuille de personnage
Informations :
Administratrice toute puissante
Administratrice toute puissante
Voir le profil de l'utilisateur http://magicalschoolrpg.forumactif.org
Messages : 295
Date d'inscription : 19/01/2014
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cour de sortilège ~ Premier cours -RP PUBLIC-

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Cour de sortilège ~ Premier cours -RP PUBLIC-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premier cours de Physique-Chimie [Noel, Libre]
» Premier cours d'anglais - Prise de contact (Junior/Senior)
» Premier cours d'équitation pour An' [Avec Lorenzo]
» 1er Cour d'Etude des Runes: Découverte!
» Les codages HTML de tata Melow || PREMIER COURS : création d'une boîte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Ellour :: Ellour :: Le deuxième étage :: Salle de classe des sortilèges-