Forum RPG se déroulant dans un pensionnat magique. Viens rejoindre nos aventures !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

:               
               :: FLOOD POWER :: Corbeille Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas   
   

Une seule esquisse peut redessiner votre vie ~ Fiche de Murphy [FINIE~]

   
                                                                                                                                                                        
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Mer 26 Aoû - 23:42
Invité
       
       

     
     
Fiche de présentation


     
Murphy Leenah Calway


     
Informations générales.
     Âge: 17 ans
     Année d'études: 1ère année
     Date de naissance: 8 septembre 2003
     Pays d'origine: Maon
     Pouvoir magique: Matérialisation de dessins
     Ton job si t'en as un: //
     Somme d'argent que tu emmènes avec toi: 50joyaux
     Matière que tu enseignes si tu es prof: //


   Un peu sur toi
   Ton prénom: Eri
   Décris-toi en quelques lignes, on veut tout savoir sur toi ! 8D :Moi ? Hum... Je suis le genre qui va s'inquiéter pour un rien et se sentir mal pour un rien. Ouais, c'est bizarre, mais je suis hyper parano. J'suis tout le temps joyeuse par contre ! C'que j'aime moi c'est les mangas, le dessin, les cookies, surtout les cookies, vraiment les cookies, les jeuuuux, et puis mon pc hein. Entre lui et moi c'est une grande histoire d'amour.
   Où as-tu découvert le forum ? C'est un partenaire d'un fow' où je suis ~
   Code de validation (Se trouve sur le règlement du forum) : La fonda est mariée à un cupcake ( faudra m'expliquer comment elle fait pour résister à l'envie de le manger ! //SBAFF// )


     


     
Physique et caractère

     
     

     
Physique.

      Murphy est de celles que l'on ne remarque pas au début. En même temps, elle est beaucoup plus petite que la moyenne avec son mètre quarante deux. De plus, elle est fine et a une peau blanche. Juste comme ça, on pourrait croire qu'elle est calme, juste une coquille ! Enfin, ce sera pour le prochain chapitre ça.
Ses grands yeux violets bordés de longs cils analysent les situations tout autour d'elle. Très observateurs, ses yeux, oui oui. Ses lèvres sont fines et ont une couleur naturellement rosée.
Elle ne sait pas trop elle même quel style de vêtement elle porte en général. Elle choisit ce qu'elle aime, donc ses tenues ne correspondent pas vraiment à des styles. Par contre, elle a toujours un sac en bandoulière sur l'épaule. Elle a un tatouage sous la poitrine, du côté gauche, représentant une fleur, l'Alia de son pays, qui semble vouloir s'étendre jusqu'à son nombril.
Elle a également des cicatrices dans le bas du dos et sur les épaules des coups que lui portaient son père. Elle cherche à les cacher le plus possible, préférant mettre des T-Shirts larges que des débardeurs.

     
     
Caractère.
 Si je vous dis que l'habit ne fait pas le moine et que je montre Murphy, son doute vous ne me croiriez pas et me rirez au nez, en me disant qu'une telle fille, c'est calme, délicate et timide. Et bien si je vous le dis, c'est que j'ai raison ! Cette fille n'est pas du tout comme ça, et elle vous le montrera vite !
Elle n'a rien de calme. Et oui ! Elle est très extravertie et sans-gêne. Elle n'hésitera pas à vous parler, à vous toucher, même à vous faire un câlin alors que vous ne vous connaissez même pas ! Enfin, si vous êtes une fille.
Elle ressent tout de même de la timidité, il est vrai. Surtout quand on lui parle de ce qu'elle dessine. Le dessin, c'est sa grande passion depuis toute petite, et le fait que ce qu'elle dessine se matérialise sous ses yeux pour une durée de vingt quatre heures n'y change rien. Elle a toujours aimé ça. Elle s'y enferme lorsqu'elle ne va pas bien ou lorsqu'elle ne sait plus quoi faire.
Cette timidité, elle la ressent aussi avec la gente masculine. Elle a très peur des hommes. Tout ça à cause de son imbécile de père et de cette stupide guerre. Si des hommes viennent la voir, elle devient violente. Elle cherchera à s'enfuir, mais s'il persiste, là, elle frappera ( et là où ça fait mal, faut pas se leurrer ! ). Il n'est pas non plus impossible qu'elle parle à un homme. Mais il lui faudra s'armer de patience et d'une certaine forme d'esquive pour réussir ça.
Au dehors de tout ça, il est très simple de l'avoir avec des gâteaux. Elle est très gourmande. Elle ne peut pas résister à l'appel du sucre ! Si bien que lorsqu'elle voit des sucreries, ses yeux pétillent. Vient alors l'air de chien battu et les yeux suppliants.
Car oui, c'est une très bonne comédienne ! Sur-joueuse, de plus. Elle ferra tout ce qu'elle peut pour obtenir ce qu'elle veut, même si c'est quelque chose d'impossible. Elle ne renonce pas !
Mais le pire chez elle, c'est sa possessivité maladive qui lui empêche de clairement analyser les situations. Elle panique très vite, ce qui fait qu'elle n'aura pas le temps de réfléchir posément et qu'elle foncera sans avoir un plan de prévu.
Des piles de croquis s'entassent dans sa chambre, pourtant elle sait exactement où sont les dessins lorsqu'elle en a besoin. C'est un véritable bordel organisé, tout ça, mais ça reste tout de même un bordel aux yeux des autres.

     
Histoire


     

          Murphy aurait pu être une fille simple sans moindre peur des hommes si son égoïste et fou de père n'avait pas été là et si la guerre n'avait pas changée son destin.
Quand son père s'était engagé pour combattre, les deux n'étaient pas nées et la mère des fillettes était encore en vie. Ce n'était pas une vie simple, ni sans douleur, puisque les deux étaient pauvres. Mais ils s'aimaient. Et rien ne pouvait effacer ça, pour eux.
Sauf que très vite, la guerre a tout ravagée sur son passage. Sa mère était malade et plus personne n'y pouvait rien, l'antidote qui pourrait guérir le mal qui la ravageait n'appartenait pas à leur camp. On ne put jamais en faire parvenir. Elle savait qu'elle allait mourir. Elle n'avait plus que deux ans lui disait-on.
La mère voulait plus que tout avoir des enfants, et c'est ce qu'ils firent.150 La première fois, ce fut une petite fille Alia, comme la fleur, qui naquit. Cheveux bruns et yeux bleus, elle était joyeuse, souriante. Ses parents l'adoraient.
La deuxième fois, encore une fille, cette fois. Murphy. Cheveux bruns et yeux violets. Elles étaient la lune de leurs parents.
Leur mère vint à mourir quelques mois après la naissance de sa seconde fille. Elle était morte comme ça, pendant la nuit et elle n'avait probablement pas eue à souffrir. Pas comme Alia.

La tristesse des deux petites filles ne dura pas, et elles ne se souvinrent vite plus de leur maman. Petite, elles jouaient toutes les deux, sans arrêt. On aurait presque dit des jumelles avec leurs cheveux bruns identiques, et leurs immenses yeux de couleurs voisines qui observaient tout autour d'elles avec l'admiration des enfants qui découvrent leur environnement. Elles courraient pendant des heures dans le jardin, la nuit, et observaient la Lune comme si un jour, elles pourraient l'attraper. C'était d'ailleurs ça, leur rêve d'enfant. Réussir à attraper la Lune.

Les années passèrent. Ce fut vers 11 ans que Murphy découvrit son pouvoir et ce qu'elle pouvait en faire. Ce fut un véritable plaisir pour elle, puisque la première chose qu'elle dessina fut la Lune. Une Lune grise plus ou moins ronde, mais d'une taille minuscule apparut devant ses yeux, et elle joua avec elle pendant toute l'après-midi. Jusqu'à ce qu'elle disparaisse le lendemain matin. Cela l'avait vraiment déçue. Elle aurait pu se faire pleins d'amis, des animaux mignons et les avoir pour tout le temps avec elle. Cependant la magie avait ses limites, et il fallait qu'elle le comprenne.

Les deux sœurs étaient gardées par une vielle dame, Agatha, pendant que leur père était à la guerre. Tout semblait aller pour le mieux. Agatha avait dans les quarante années et elle ne pouvait pas avoir d'enfants, ce qui fit qu'elle portait une attention aux deux jeunes filles presque maternelles.
Elles ne voyaient jamais personne. Pas un seul enfant, pas un seul adulte, à part Agatha et leur père. Elles se suffisaient et c'est ce qu'ils pensaient tous. Elles s'entendaient merveilleusement bien.

Ce bonheur presque feint s'arrêta le jour où leur père rentra après deux ans sur le front sans interruption. Il était à moitié fou et pour calmer sa frustration, il battait ses filles, sans cesse, pour rien. Avec tout ce qu'il était possible de trouver sur le coup. Une fois, un des dessins de Murphy avait fait tomber un verre de lait, il en était devenue dingue. Plus rien n'aurait plus soigner cette homme, à part peut être la mort.

Une dispute éclata entre Murphy et son père un jour encore à cause des dessins. Murphy dessinait beaucoup et par la même occasion, beaucoup de dessins courraient un peu partout dans les pièces. Ça agaçait l'homme, qui ne supportait pas ses petites bestioles, et également que sa fille est un pouvoir. Il voulut la frapper fortement, mais Alia s'interposa. Le coup fut trop fort, Alia se cassa la nuque. C'était en 2017. Elle mourut bien évidemment sur le coup. Ce fut la plus grande tristesse et le plus grand regret de la vie de Murphy. Perdre son unique sœur, celle qui l'avait aidé était pire que tout. Et en plus, c'était de sa faute ! Elle l'avait protégé, et à cause de ça, elle était morte. Le père fut bien sûr arrêté et Murphy fut envoyé chez Agatha. En son souvenir et comme pour qu'elle lui pardonne, Murphy se fit un tatouage d'Alia, près du cœur, pour chérir la pensée de sa sœur.

Agatha, après plusieurs années de vie avec elle, était désespérée par la peur des hommes qu'avait développée Murphy. En effet, aucun membre de la gente masculine ne pouvait s'approcher d'elle sans qu'elle ait une crise de panique violente. Pendant 2 années, Murphy ne sortait plus, n'allait pas à l'école. Agatha avait fait venir pour elle des enseignantes pour des cours particuliers, avec aucun homme évidemment. Elle resta donc ainsi coupée du monde, à pleurer sa sœur, à regretter, à dessiner des Alia et à avoir peur des hommes. Son talent se développa et elle devient de plus en plus douée en dessin.
Une fois, même, elle dessina sa sœur, avec le moindre petit détail. Une copie conforme apparut devant ses yeux, ce qui ne fit que faire pleurer la jeune femme encore plus.

Cette situation était trop inconfortable pour Agatha qui se faisait des cheveux blancs, trop inquiète pour sa fille adoptive, si bien qu'elle décida sans l'accord de la jeune fille de l'envoyer dans une école pour magiciens. Elle espérait que cela l'aiderait à guérir de ses souffrances du passé et à se tourner un peu plus vers l'avenir...


     Codage by Natu de Cocktail Graph'.
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
avatar
      
M. le directeur
Administratrice toute puissante
   
Messages : 300
Date d'inscription : 19/01/2014
   
Voir le profil de l'utilisateur
       
       
                                       
          
Jeu 27 Aoû - 15:40
       
       
My god, j'adore ta présentation. **
Bienvenuuuue 8D


Validée chez les émeraudes ! ** Tu seras la colocataire de Charlie McAllister (bon courage xD).
Bon RP ~
              
       
             
       
_________________

rip mon coeur, je meurs:
 
       
                      Revenir en haut Aller en bas               
       
                               
Page 1 sur 1
                                              
          
      
                                                 
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
                             
Bienvenue à Ellour! :: FLOOD POWER :: Corbeille-
   
   
                               
   
                          
                  Sauter vers: