Forum RPG se déroulant dans un pensionnat magique. Viens rejoindre nos aventures !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

:               
               :: FLOOD POWER :: Corbeille Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas   
   

La chasse aux combinaisons - pv Debra

   
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Jeu 20 Aoû - 13:53
Invité
       
       


LA CHASSE AUX COMBINAISONS


Si j'arrivai finalement à ouvrir le foutu casier, ce fut au prix d'au moins une heure d'effort. Mon hypothèse était qu'ils avaient ajouté une sorte de sécurité magique, mais après des années de vol de casiers, ce n'est pas ça qui allait m'arrêter. En poussant un long soupir, je me penchai vers mon butin : une pile de livres et de cahiers, une vieille boite de biscuits, une fleur fanée... pas franchement glorieux à première vue, mais j'écartai a pile pour trouver un pull roulé en boule avec à l'intérieur un billet froissé de vingt joyaux. J’empochai ce dernier et dépliai le pull, ce qui résulta en une pluie de miettes. C'était celui d'un mec, remarquai-je. Je l'enfilai. Trop grand, surtout aux niveaux des épaules, mais au moins ma grande taille minimisait les dégâts. Je le garderai quand même, décidai-je. Il était vraiment doux et confortable... Et si je croisai le type auquel je l'avais emprunté, je n'aurai qu'à hurler au mensonge et à la paranoïa. De toute façon, vu l'état de son casier, je ne pense même pas qu'il remarquerait son absence.

Je remis tout en place et fermai le casier. J'avais eu énormément de chance : personne ne m'avait surprise en pleine action. Et si quelqu'un l'avait fait, je n'aurais eu qu'à prétendre avoir pensé que c'était mon propre casier... Après tout, je n'étais arrivée que la veille. J'avais choisi un moment stratégique pour aller à la chasse : au milieu des heures de cours des gens qui avaient déjà commencé l'année. Je n'avais personnellement pas encore commencé les cours, et les gens dans mon cas n'auraient rien à faire devant les casiers, n'ayant pas de choses à aller chercher. Je lançai un regard à ma montre : onze heures. J'avais déjà maîtrisé la technique, en ouvrir un deuxième me prendrait bien moins de temps... J'en choisis un au hasard, et attrapai le cadenas en me préparant à mémoriser les moments où il se verrouille. Sept... vingt-huit... Mais des bruits de pas rompirent ma concentration. Je lâchai aussitôt le cadenas en le laissant retomber doucement afin de ne pas faire de bruit, puis gardai les yeux rivés sur le casier, prête à faite semblant d'être perdue au cas où quelqu'un me poserait des questions - même si la personne n'était probablement que de passage.    


 

              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Jeu 20 Aoû - 16:02
Invité
       
       
La chasse aux combinaisons

Debra et Emily


Je venais juste de finir mon installations chez les Saphir (en passant, j'avais vu qu'il y avait 2 garçons dans ce dortoir. Youpi !) et il fallait maintenant que je poses mes affaires de cours dans mon casier, c'est à dire quelques cahiers et PLEIN de maquillage pour me dépanner entre l'inter-cour.

Je sortit du dortoir en repassant par le couloir moche et remplie de tableau indescriptible en me posant une question. MAIS QUI EST CE DIRLO ?!!!

Après mettre un peu perdu (un peu beaucoup). Je vit enfin les premiers casiers ! Je chercha mon numéro quand j'entendis un petit bruit. C'est là que je découvris une fille aux cheveux noirs semblable aux miens et avec les même yeux bleus. La seule différence était que j'étais BEAUCOUP plus belle.

Je m'approcha d'elle et regarda le casier qu'elle fixait. Au départ, je cru que c'était le sien et c'était une chose normale qu'elle le regarde mais je vis mon numéro.
Après avoir jetée un regard circulaire de elle et de mon casier, je brisa le silence qui s'était installée dans le couloir.

Hmmmm... Tu faisais quoi devant mon casier ?

Je n'attendis même pas de réponse. Elle avait un air totalement perdu et je n'avais pas envie de discuter.
Je la bouscula pour pouvoir atteindre mon casier et l'ouvris pour déposer mes affaires.



              
                             Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Sam 22 Aoû - 12:57
Invité
       
       


LA CHASSE AUX COMBINAISONS


L'intrus était une fille qui osa me bousculer pour me trouver devant son casier. Je fus immédiatement agacée : je détestais que l'on me touche ainsi. Qu'elle me parle, d'accord, mais qu'elle me bouscule ? Je lançai un regard à ce qu'elle avait transporté : des tonnes de maquillage. Cette fille semblait être un cliché sur pattes de la fille insupportable, et si sa mère ne lui avait jamais appris le respect, ce serait à moi de le faire. Je répondis alors, en roulant des yeux :

A ton avis ? Je cherche mon casier, pauvre conne. J'esquissai un petit sourire, et la dévisageai en attendant sa réaction. Je ne pensais pas qu'elle laisserait glisser cette petite insulte, et c'était parfait pour moi. Une fille comme ça ? J'avais déjà un millier d'insultes potentielles qui me venaient à la tête. Ce serait un bon moyen de me défouler pour avoir une soirée tranquille, pour changer.  
 

              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 23 Aoû - 14:23
Invité
       
       
La chasse aux combinaisons

Debra et Emily (ne fait pas attention au gif  :3)



A ton avis ? Je cherche mon casier, pauvre conne.

Avec son air perdu du début, j'eus, au départ, du mal à croire que c'était ELLE, qui avait lancer cet phrase.
Dans le plus grand des calmes, je continua à ranger mes affaires, l'ignorant royalement.
Ce fut seulement quand j'eus tout ranger que je claqua violemment la porte de mon casier avant de pivoter vers elle.

Son air innocent avait totalement disparu et, à la place, elle affichait un sourire mesquin.
Je me remémora ma promesse de ne pas me faire d'ennemie le temps que je ne sois pas devenue populaire.
Quel idiote j'ai fait ! Je n'aurais pas dû la bousculer.

Mais maintenant que c'était fait, il était hors de question que je l'ignore et m'en aille. Elle n'avait qu'à pas me traiter de "pauvre conne"

▬ J'espère que j'ai mal entendu ce que tu viens dire, planche à pain, dis-je en jetant un coup d’œil à sa poitrine quasi-inexistante



              
                             Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 23 Aoû - 14:36
Invité
       
       


LA CHASSE AUX COMBINAISONS


Planche à pain ? Je lançai un coup d’œil à ma poitrine, puis à la sienne. Effectivement, il y avait une grande différence de taille entre les deux. Au moins, les miens ne m'arriveraient pas aux genoux dans dix ans. J'avançai d'un pas vers elle, avant de sourire un peu plus. Au moins, j'ai pas besoin de cinq mille litres de maquillage pour être à peine baisable. dis-je en désignant le casier où elle les avait mis. Mais t'as de la chance d'avoir de gros seins, dans dix ans, tu pourras nettoyer le sol avec !

Je regardai son visage. Elle me ressemblait légèrement, à première vue. Cheveux noirs, yeux bleus... plutôt jolie, mais ce n'était pas dur d'être jolie quand on se tartine le visage aussi généreusement que de la confiture sur un toast.    

              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 23 Aoû - 14:55
Invité
       
       
La chasse aux combinaisons

Debra et Emily (GIFDELAMORKITU <3)


La noire jeta un coup d’œil à sa poitrine, ce qui me fit sourire. Ma phrase de l'avait pas laissée de marbre.
Elle s'approcha de moi et son sourire s'étira. Si elle pensait m’intimidait, c'était ratée.

Au moins, j'ai pas besoin de cinq mille litres de maquillage pour être à peine baisable. Mais t'as de la chance d'avoir de gros seins, dans dix ans, tu pourras nettoyer le sol avec !


J'avais déjà une tonne de réplique à lui jeter. Si elle pensait que j'étais faible, ou que j'étais une "barbie" à cause du maquillage que je me mettais, elle se trompait lourdement.
Je m'approcha moi aussi d'elle.

▬ Même avec du maquillage tu n'es même pas baisable ! Je me demandes si tu as déjà vu ton reflet... A mon avis, tu n'as même jamais vu de miroir de ta vie !




              
                             Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Dim 23 Aoû - 15:10
Invité
       
       


LA CHASSE AUX COMBINAISONS


Je haussai les sourcils face à son insulte. Je n'étais pas laide, loin de là, alors si elle pensait pouvoir me qualifier de cela... Essaie même pas de dire que je suis moche, car je suis mieux que toi. Même un prolapsus anal est plus beau que toi, alors redescends sur terre, petite.   Je me souvenais encore du jour où Lyna, ma meilleure amie de Saddym, avait pu voyager et avait volé un livre de médecine étrange d'une grande bibliothèque, contenant de multiples images traumatisantes.

Je ne pensais pas que cette idiote savait de quoi je parlais, mais avec un peu de chance, elle reconnaîtrait le mot "anal" et devinerait que ce n'était pas un compliment que je lui faisais. Elle semblait être une personne exécrable, le cliché de la pétasse superficielle que l'on pouvait retrouver dans n'importe quel établissement.

              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Invité
Invité
   
   
       
       
                                       
          
Lun 24 Aoû - 13:07
Invité
       
       
La chasse aux combinaisons

Debra et Emily



Essaie même pas de dire que je suis moche, car je suis mieux que toi. Même un prolapsus anal est plus beau que toi, alors redescends sur terre, petite.

Un prolapsus anal ? Si elle pensant m’impressionner car elle savait que je connaîtrais pas le mot, c'est raté. Sa remarque m'atteignit à peine, j'eus même un petit rire.
Je me remis du rouge à lèvre, tout en souriant pour la narguer.

▬ Je ne suis pas sûr que mes 357 ancien petit ami pense la même chose que toi, dis-je tout sourire

Calmement, je range mon rouge-à-lèvre et la regarda droit dans les yeux

▬ Je crois que je vais te laisser, ça va bientôt sonner et je n'ai pas envie d'être vu avec une moche



              
                             Revenir en haut Aller en bas               
       
       
   
       
      
Contenu sponsorisé
   
   
       
       
                                       
          
Contenu sponsorisé
       
       
              
       
                     Revenir en haut Aller en bas               
       
                               
Page 1 sur 1
                                              
          
      
                                                 
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
                             
Bienvenue à Ellour! :: FLOOD POWER :: Corbeille-
   
   
                               
   
                          
                  Sauter vers: