Bienvenue à Ellour


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Os Warcat 8DDDD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Os Warcat 8DDDD Dim 28 Sep - 14:14

Hello Cool

Je viens juste d'écrire un OS tout à fait stupide sur le Warcat xD
C'est écrit sous le point de vue de Warren, DONC le vocabulaire n'est pas très soutenu, loin de là x))))))))

Enjoy xD





La pièce était rose. Genre, la table, le tapis, les murs, tout. Il avait déjà du mal à supporter le rose d’Alféa, mais alors là, retrouver du rose même chez le psychologue, c’était quand même exagéré.

Enfin, psychologue… Pas vraiment.

En plus, c’était bien loin du joli rose des cheveux de Cat et de ses lèvres quand il l’embrassait fougueusement ou encore du rose qui teintait ses joues quand il commençait à caresser ses jambes. Nan, ce rose-là, c’était… Comme le rose des cheveux de Salie. Beurk.

Warren s’enfonça dans un siège d’un air renfrogné, une main posée sur la joue et ses jambes gigotant impatiemment. Cat s’assit sur une chaise à côté de lui, la tête baissée, et elle commença à jouer avec ses doigts, mal à l’aise.

Cet endroit était tellement débile. Comme si le rose ne suffisait pas, il y avait aussi un gigantesque schéma représentant un vagin étalé sur le mur – il y avait même des petites flèches noires montrant les différents éléments, et puis, c’est quoi un utérus ? Des livres étaient alignés sur des étagères et portaient des titres du genre : « Comment atteindre l’orgasme » ou « Comment éviter une éjaculation prématurée pour les nuls ». Pour compléter le tout, un petit modèle en plastique très détaillé représentant un pénis trônait sur une table près de lui.

Hahahaha.

Il avait vraiment envie de prendre le truc et de le foutre dans la gueule du sexologue parce qu’il était chiant et débile avec sa tronche de cake –

« Vous savez pourquoi vous êtes là, n’est-ce-pas ? »

Warren le fixa du regard d’un air las. « Non. »

Le sexologue remit ses lunettes en place tout en fronçant les sourcils.

« Monsieur Blake, l’exhibitionnisme est puni par la loi. Dois-je vraiment vous rappeler dans quelles circonstances vous êtes arrivés dans mon bureau ? »

Pff. Enfoiré, assis comme ça dans son fauteuil d’un air pompeux et condescendant avec son air de ‘J’suis meilleur que vous parce que j’ai un diplôme de médecin’.

Warren le fusilla du regard, se pencha en avant et posa une main sur son genou. « J’crois qu’on a besoin d’un petit rappel. »

Connard.

Le sexologue se redressa et bomba le torse. « Du sexe dans une maison aux miroirs d’un parc d’attraction, monsieur ! »

Cat se trémoussa, toujours aussi gênée. Warren ricana.

« C’était son idée, et elle était putain de bonne ! Y’a rien de mieux que baiser sa petite amie sous un milliard d’angles différents – »

Le thérapeute remit une nouvelle fois ses lunettes en place. « Vous deux, vous souffrez d’un problème d’hypersexualité. »


Warren gronda. Un problème ? Un problème avec leur vie sexuelle ? Pour qui se prenait ce type – et surtout, de quoi est-ce qu’il parlait ?!

Bordel de merde, ce connard pouvait foutre son diplôme dans son cul, merde, parce que n’importe qui ayant un minimum de sens pouvait voir qu’ils allaient parfaitement bien ! Ils étaient super doués en sexe, wouah quoi. Pff, problème sexuel…

« Oulà, mec, calme-toi là, on a aucun problème ! Cat est putain de géniale – tous les trucs qu’elle sait faire avec sa bouche, merde, et ses jambes putain, elles sont super douces et quand elle les fout autour de mes hanches – son corps est tellement flexible, et elle sait vraiment comment me faire devenir fou mec, genre quand elle me mord le cou ou quand elle me touche de partout – et quand elle me suce, bordel, elle est trop bonne et elle suce super fort et tout et puis là elle gémit et les vibrations sont juste trop incroyables et ses mains me frottent avec la pression parfaite – »

« Warren ! » cria Cat, son visage passant par toutes les nuances de rouge possibles.

« – Et puis une fois pour mon anniv elle a acheté des menottes et un bandeau pour se cacher les yeux et puis moi j’étais genre ouah mais bon faut bien essayer un peu de tout, et putain c’était la meilleure décision de notre vie parce que c’était super excitant et tout et les trucs qu’elle a fait avec sa bouche et ses mains, ça devrait être putain d’illégal – »

« Warren ! »

« Mais j’m’occupe bien d’elle hein faut pas s’inquiéter, genre pour son anniv on est allés discretos dans une église parce qu’elle aime bien ça hein, le risque de se faire choper, j’ai tout bien préparé genre avec des roses et des bougies  et Cat a carrément pété un câble là, elle me mordait et me griffait – j’ai encore des bleus ! Je l’ai laissée aller au-dessus tu vois, et puis elle a commencé à s’enfoncer et comment elle bougeait ses hanches putain et sa voix est trop chaude quand elle est à bout et son visage fait un truc trop chou quand elle est sur le point de ven – »

« WARREN !!!! »

Warren se tut, et jeta un coup d’œil à Cat qui était complètement pétrifiée sur place à l’idée qu’il ait osé parler de leurs vies privées de cette façon. « Bah quoi ? Ce type a dit qu’on avait un problème ! »

Cat posa ses mains sur ses joues enflammées et eut l’envie soudaine de disparaître de la surface de la terre. Warren tourna à nouveau la tête vers le sexologue, qui était parfaitement immobile, son stylo gelé en l’air, et ses lunettes embrumées. Pff. Bien fait pour ce connard. Levant les yeux au ciel, Warren saisit le bras de Cat et la tira sur lui. « Capiche ? On va super bien. Géniale-baise-ment bien. »

Le sexologue les observa pendant quelques secondes. « Ce besoin constant d’intimité entre vous montre qu’il y a quelques problèmes dans le couple, venant probablement de votre part, Monsieur Blake, au vu de tous les détails que vous m’avez donné à propos de votre vie sexuelle bien trop active. Vous êtes en train de devenir dépendant de l’un et de l’autre, ce qui est fortement problématique et cela pourrait mener à – Monsieur Blake, est-ce que vous vous rendez compte de ce que vous êtes en train de faire ? »

Warren cligna des yeux en lui lançant un regard interrogateur. « Ce que je suis en train de faire ? »

« Vous êtes en train de caresser les jambes de Mademoiselle Valentine sans même vous en rendre compte. »


Warren baissa la tête et se rendit compte qu’en effet, ses mains se baladaient sur tout le long des cuisses de Cat. Le visage de celle-ci s’embrasa au point où la couleur de sa peau était semblable à une tomate, alors qu’elle se mordait la lèvre.

« Caresses inconscientes, » marmonna le sexologue alors qu’il écrivait quelque chose qui ressemblait à une liste de symptômes. « Pourquoi ressentez-vous ce besoin constant d’intimité, Monsieur Blake ? »

Warren éclata de rire. « Non mais attends, c’est quoi d’cette question inutile ? Regarde-la, putain ! »

Et c’est ce qu’il fit, il osa la regarder attentivement et mater sa petite amie.

Warren gronda et enroula un bras possessif autour de sa taille. « Je voulais pas dire ça littéralement ! »

« Warren… » chuchota Cat d’un ton affectueux en lui caressant les cheveux.

Le sexologue secoua la tête tout en écrivant d’autres notes. « Un caractère possessif… Vous ne semblez pas être une personne très stable, Monsieur Blake. »

« Hmmm, » murmura Warren en reposant sa tête sur le côté alors que Cat commençait à déposer des baisers et de légères morsures dans son cou. Ses mains remontèrent un peu plus haut sur ses jambes jusque ses hanches. Alors que l’homme marmonnait des potentielles solutions pour remédier à leur problème, Cat regarda Warren pendant quelques instants avant de presser ses lèvres contre les siennes ? Warren saisit son visage et fit passer sa langue sur ses dents. Cat ouvrit la bouche et inclina sa tête sur le côté pour approfondir le baiser. Ses mains commencèrent à se balader sous la t-shirt de la fille aux cheveux roses.

« Hé ! » cria soudainement le sexologue. « Les rapports sexuels sont interdits dans mon bureau ! »

Warren décolla alors ses lèvres de sa petite amie et lança un regard furieux à l’homme.

« T’as compris maintenant ? On a aucun problème – on va super bien, pas de problème. Et maintenant, on se casse ! »

Ils se levèrent de leurs chaises, main dans la main et s’approchèrent de la porte.

« Où est-ce que vous allez ? Revenez immédiatement, on en a pas encore fini ! »

Warren fit alors un magnifique doigt d’honneur au sexologue avant de s’exclamer : « Non merci ! On a d’autres trucs bien plus intéressants à faire, tchao ! »

Cat éclata de rire et ils partirent alors du bureau.

« Monsieur Blake, je vous prie de bien vouloir remettre votre pantalon ! »
avatar

Feuille de personnage
Informations :
Administratrice toute puissante
Administratrice toute puissante
Voir le profil de l'utilisateur http://magicalschoolrpg.forumactif.org
Messages : 295
Date d'inscription : 19/01/2014
Revenir en haut Aller en bas
Os Warcat 8DDDD
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flock´ TV 8DDDD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Ellour :: FLOOD POWER :: Corbeille-