Bienvenue à Ellour


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

« Quand la nuit tombe, certains ne dorment pas. Ils rêvent éveillés. » (Elsa & Louka)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: « Quand la nuit tombe, certains ne dorment pas. Ils rêvent éveillés. » (Elsa & Louka) Dim 31 Aoû - 17:21

Vingt-deux heures trente.
Je fermais le livre que je lisais. Enfin, que je faisais SEMBLANT de lire. Louka accaparait mes pensées, par conséquent tenter de me plonger dans une histoire qui n’était pas la mienne ne servirait à rien. Je feintais un bâillement, en essayant de faire en sorte que ce dernier soit aussi convaincant que possible pour satisfaire l’autre occupante de ma chambre. Je devais lui faire croire que j’étais exténuée, sauf que j’étais tout le contraire. Toute l’après-midi, j’avais compté les heures, les minutes. J’avais été hyper distraite, au pire de me faire réprimander par un gars plus vieux que moi alors que j’étais entrée dans les toilettes des mecs, croyant être dans les toilettes pour filles. J’avais été si rarement autant heureuse que je souriais à tout le monde. Bref, je me comportais comme une débile. Comment un garçon que je n’avais croisé même pas vingt-quatre heures auparavant pouvait me donner cet effet-là ? Il fallait que je calme toute cette effervescence. Après tout, je ne savais rien de ce type à part qu’il s’appelait Louka. Et qu’il était beau.  Tous les muscles de mon corps me poussaient à aller plus loin avec lui, mais ma tête refusait. Il ne fallait pas me laisser distraire. Mais si je devais m’empêcher de continuer, pourquoi j’allais à ce rendez-vous nocturne ? Je ne pouvais pas nier l’évidence.
Ce gars me plaisait.
Ma camarade de chambre me lança un regard en entendant mon bâillement un peu exagéré. Bon, je n’avais jamais été douée pour mentir. Mais j’avais fait de mon mieux. Je me levais, et lançais d’une voix que je voulais détendue :
«  Je reviens. Euh… Toilettes. M’attends pas pour te coucher.  »
Elle hoche la tête, sans poser de questions. Ouf. J’enfile mes chaussons et me glisse hors du dortoir. Arrivée dans le couloir, je claque des doigts et une étincelle jaillit au creux de ma main. C’est faible, mais mieux que rien. J’avance prudemment, guettant à chaque croisement une silhouette d’un homme qui pourrait me demander ce que je faisais là. Gauche. Droite. Droite. Droite. Gauche.
C’est quoi ce labyrinthe de fou ? J’arrive enfin à destination. Une dizaine de portes me font faces. Elles portent des écriteaux dorés avec des noms. Aidée de la lumière, je tente de lire les inscriptions.
« Pas lui… pas lui… Ah, c’est bon ! »
J’inspire un grand coup. Calme toi, calme toi Elsa.
Je toque. Trois fois.
J’entre.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Quand la nuit tombe, certains ne dorment pas. Ils rêvent éveillés. » (Elsa & Louka) Dim 31 Aoû - 20:59

La journée avait été un enfer. Entre les multiples rangements, la visite de l'établissements et cette couleur, bon sang, cette couleur rose PARTOUT ! Je n'avais pas eu une seconde a moi? Seule l'idée de revoir Elsa me soulageait. Cette nuit serait primordiale. J'allais apprendre a la connaitre, même si je savais que j'aimerais chaque partie de sa personne. Assis a mon bureau, mes stupides lunettes que je détestaient mais qui m'étaient indispensables pour travailler sur le nez, je remplissais les derniers papiers. C'est alors que j'entendis trois coup donné a ma porte. Je me levais si vite que ma chaise faillit tomber. Je me dirigeais vers la porte de ma chambre, un grand sourire aux lèvres, et l'ouvrit.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Quand la nuit tombe, certains ne dorment pas. Ils rêvent éveillés. » (Elsa & Louka) Mar 9 Sep - 18:23

Je lui souris. Pour plusieurs raisons. D'abord, parce que je le trouve trop chou avec ses lunettes de vue, puis parce que le moment que j'ai attendu toute la journée est enfin arrivé. Son sourire dévoile un rangée de belles dents blanches. Le veinard ! Pette, j'ai toujours du porter un appareil. Heureusement, je l'ai enlevé il y a un an de cela. Je reporte mon attention sur Liuka. En glissant un regard derrière lui, je vois un cahier grand ouvert, ainsi qu'un stylo au capuchon pas refermé. Dans mon for intérieur, je sais que je ne l'ai pas dérangé et qu'au lieu de s'occuper de son travail, il avait pensé à moi, tout comme j'avais pensé à lui.
- Tu ne me laisse pas entrer ? le taquinais-je joyeusement.
Je passe devant lui, un sourire léger aux lèvres, et va m'assoir sur son lit. Je parcoure la chambre des yeux, sans gêne. Deux trois posters par-ci d'un groupe que je ne connais pas vraiment, une commode et un bureau légèrement désordonné meuble cette petite pièce. Le lampadaire accroché au-dessus de ma tête illumine la tête de son lit. Pas mal.
On reste un moment comme ça, sans savoir vraiment quoi se dire. C'est bête, quand j'y pense. J'ai rêvé tout aujourd'hui de ce moment, et maintenant je ne sais pas quoi faire. Génial. Je dis bien, génial.
- Je savais pas que tu portais des lunettes. Elles te vont bien.
Crétine ! Je me mords les lèvres. Évidemment que je ne le savais pas, je ne le connaissais que depuis ce matin. En tout cas, ç'avait apparamment suffit pour qu'on s'embrasse. Un sourire se dessine sur mes lèvres à l'évocation de ce souvenir.
J'espère que cela représentait autant pour lui que ça l'est pour moi.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Quand la nuit tombe, certains ne dorment pas. Ils rêvent éveillés. » (Elsa & Louka) Dim 14 Sep - 17:48

- Tu ne me laisse pas entrer ? Dit elle joyeusement avant de pénétrer dans la piéce.

Elle s'assit sur mon lit et jetta un regard circulaire. Elle sembla s'arréter quelques secondes sur mes posters des BVB. Ok, ça aisait un peu fangirl mais ces mecs sont géniaux ! Bref, je m'assis a mon tour a cotê d'elle.

- Je savais pas que tu portais des lunettes. Elles te vont bien.

J'observais son visage de petite poupée. Et encore une fois, ses lévres me donnérent une irrépréssible envie de l'embrasser. Voir même de lui sautter dessus, pour être tout a fait honnête. Mais Je savais me tenir. Enfin je crois.

- Merci , répondis-je. Il y a pleins de choses que tu ne sais pas encore sur moi tu sais ? ajoutais-je avec un clin d'oeil. Mais parle moi de toi plutôt !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Quand la nuit tombe, certains ne dorment pas. Ils rêvent éveillés. » (Elsa & Louka) Lun 15 Sep - 8:15

- Merci. Il y a pleins de choses que tu ne sais pas encore sur moi tu sais ? Mais parle moi de toi plutôt !
Sa voix était douce et ferme, chaude et rassurante. Contrairement à beaucoup de personnes, je n'avais aucune crainte à lui parler de moi. Il ne m'effrayait pas ; il me captivait. J'étais prête à regarder son visage durant des heures s'il le fallait. Je ris doucement, lui adresse un sourire malicieux et lance :
- On a qu'à jouer au jeu des cinq vérités. Je te dis cinq trucs sur moi, et tu en fais autant.
Il hoche la tête, et je me sens soulagée. J'avais peur qu'il me prenne pour une gamine à proposer des jeux de ce genre, mais non. Louka n'est pas comme ça. Alors je lève la tête vers le plafond, fais mine de réfléchir et me lance :
- Mon nom est Elsa. Elsa Stanley.
Je me rapproche un peu plus de lui. Nos doigts sont séparés par quelques centimètres tout au plus.
- Je suis capable de deviner ton pire cauchemar, et de réaliser tes rêves.
Ma main touche la sienne, et il continue à me regarder sans tressailler.
- J'ai une peur folle de la mort.
Nous sommes encore plus prêts l'un de l'autre. J'ai une envie folle de l'embrasser à nouveau, pour revivre ce sentiment de joie.
- Je suis Capricorne.
Mon visage frôle le sien. Je plonge mon regard dans ses yeux.
- Et tu me plaît.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Quand la nuit tombe, certains ne dorment pas. Ils rêvent éveillés. » (Elsa & Louka) Lun 15 Sep - 21:54

Elsa me proposa le jeu des cinq vérités. J'acceptais tout de suite :son air joueur me faisait craquer. Alors elle commença:

- Mon nom est Elsa. Elsa Stanley.  Je suis capable de deviner ton pire cauchemar, et de réaliser tes rêves. J'ai une peur folle de la mort. Je suis Capricorne. Et tu me plaît.

Nos visages s'étaient rapprochés et je pouvais de nouveau sentir son odeur sucrée qui me rendait fou. Ses lèvres aussi d'ailleurs me rendaient fou. A mon tour, j’énonçais mes cinq vérités.

- Je m'appelle Louka Andrew Rover. Je peux prendre la forme de n'importe quel animal. Je suis terrifié par le néant et la solitude. Je suis Capricorne aussi. Je suis dingue de toi, Elsa Stanley. Tu dis pouvoir réaliser mes rêves ? Et bien commence déjà par celui-la.

N'y tenant plus, je cédais enfin a mon envie brûlante de l'embrasser et posais mes lèvres sur les siennes. Mes mains effleuraient doucement sa peau, ses hanches, son ventre, ses cheveux. Une décharge électrique parcouru mon corps tout entier.



Aprés notre baiser, je plongeais mes yeux dans les siens.

- Elsa... Je sais que c'est fou mais... Je voulais te le dire : Je serais toujours la pour toi a partir de maintenant. Forever yours. Je... Je t'aime Elsa.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Quand la nuit tombe, certains ne dorment pas. Ils rêvent éveillés. » (Elsa & Louka)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
« Quand la nuit tombe, certains ne dorment pas. Ils rêvent éveillés. » (Elsa & Louka)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la nuit tombe [Privé Utopie]
» La nuit tombe, et quand la nuit tombe la ville change de couleur et de sens. (maks)
» Quand vient la nuit...
» « Quand une étoile tombe... »
» Quand une mère tombe sur les revues cochonnes de son fils ... [cruz]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Ellour :: FLOOD POWER :: Corbeille-